46 558 Avis BD |20 190 Albums BD | 7 887 séries BD
Accueil
Tome 10 : L'enfer de Ghost Rider
 

Spider-Man - et les héros Marvel, tome 10 : L'enfer de Ghost Rider

 
 

Résumé

Spider-Man - et les héros Marvel, tome 10 : L'enfer de Ghost RiderAfin d'acceder au résumé de Spider-Man - et les héros Marvel, tome 10 : L'enfer de Ghost Rider, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Spider-Man - et les héros Marvel, tome 10 : L'enfer de Ghost RiderDernier Tome de cette série avec, comme d'habitude, l'alternance de bons épisodes avec de moins bons, c'est le moins que l'on puisse dire...
Mention spéciale au supplément (format fac similé) qui reprend l'extrait de Mythos signé Paolo Silvera. Il revient aux origines du personnage; ceux qui ignorent le background de Jonnhy Blaze seront servis par la beauté incroyable du desssin (de la peinture devrait-on dire?). Ce retour aux sources est appréciable parceque le passé du démon/ex cascadeur est totalement absent de l'album.
Ce dernier reprend deux épisodes signés par Mc Farlane (Spider-Man V1 de janvier et février 1991) intitulés "Bas les Masques" et quatre épisodes des "Esprits de Vénom", publiés alternativement au sein de Web of Spider-Man 95 et 96 (décembre 1992 et janvier 1993) et Ghost Rider/Blaze Spirit of vengance 5 et 6 (même période).
Incontestablement, "Masques", que l'on retrouve sous ce titre aux éditions Bethy, juillet 1999, est le morceau de choix de ce recueuil. Je vous invite par ailleurs à consulter la chronique de l'album sur le site pour un dévelloppement plus complet. Disons qu'en ce qui concerne Ghost Rider, il y fait une apparition aussi fugace qu'efficace et sa soif de vengeance aveugle l'amène presque à se confronter au tisseur dans un final épique. J'ai beau être de parti pris tant j'aime Mc Farlane, je vous assure pourtant qu'avec le reste de l'album, les choses se gâtent sérieusement.
Les quatre autres épisodes sont en effet tout sauf spirituels, malgré le titre de la série (Les esprits de Vénom) !
Howard Mackie signe le très faible scénario et Alex Saviuk est au dessin, sauf pour le dernier épisode repris par Adam Kubert.
Le tout s'inscrit dans une histoire alambiquée avec moult Super-Vilains: Jason Macendale alias Super-Bouffon (quatrième du nom si je ne m'abuse) est alpagué par notre tisseur mais étant poursuivi par Magus, le plus Saint des pécheurs accompagné d'un monstre ressemblant à un clône de Spider-Man à huit bras, ils obligent notre héros à une incartade dans les égoûts où rodent des Deathspawn, créatures à la solde de Deathwatch. Ce dernier est sensé être mort, mais Hag et Troll ont pour objectif de le ressuciter, ce qui n'est pas du goût de Jonnhy Blaze et de Ghost Rider, accompagnés pour l'occasion de Vénom ! Tout ce beau monde va se retrouver pour régler les additions...
La note se révèle effectivement salée, mais pour le lecteur ! C'est en effet un récit ennuyeux à souhait, alourdi par la surenchère de personnages et je n'ai pas du tout aimé le style de Saviuk. Je le trouve disgracieux au possible et le relais pris par Kubert ne suffit pas à sortir du marasme de cettte aventure. Je l'ai lu par devoir, c'est dire l'intérêt que j'y ai trouvé: proche du néant... Pour moi ces épisodes représentent la période décadente de Spider-Man: une perte de l'esthétique du personnage et du dessin (observez avec stupéfaction la nullité absolue des décors...) doublée d'une médiocrité sans borne dans l'écriture du scénario. Je ne force pas le trait: à l'époque où sont produits ces épisodes, celà fait treize ans que le personnage du Super-Bouffon existe, qu'il a été décliné à toutes les sauces et que la rédaction de Marvel n'est toujours pas capable de définir clairement ses origines...
Non, vraiment, ce Tome ne vaut que par son supplément et par l'épisode signé de Mc Farlane, le tout représentant environ un quart de la pagination...
Maigre consolation sans laquelle on frise la correctionnelle et qui justifie à peine "la moyenne"...L'ensemble reste décevant tant il est inégal.
Pour une fin de collection, Panini aurait pu faire un effort...


Chronique rédigée par Hellspawn le 03/01/2010
 
 
Avis de :Une BD décevante... Note de l'album : 2,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de HellspawnReflet de l'avatar de Hellspawn
Statistiques posteur :
  • 446 (38,99 %)
  • 689 (60,23 %)
  • 9 (0,79 %)
  • Total : 1144 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,50 Note générale
  • Originalité : 2,50 Originalité
  • Scénario : 2,50 Scénario
  • Dessin : 2,50 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.00
Dépôt légal : Septembre 2009

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Comics Spider-Man - et les héros Marvel, tome 10 : L'enfer de Ghost Rider, lui attribuant une note moyenne de 2,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

3 1 2010
   

Après la collection "Spider-Man - Les incontournables", qui revenait sur les meilleures aventures de Spidey, et la série "Marvel - Les Incontournables", qui mettait en scène les plus grands héros Marvel, voici déjà le dernier tome de cette nouvelle série d’incontournables lancée par Panini. Chaque tome de cette collection met en scène Spider-Man accompagné d’un autre héros Marvel. Après Wolverine, Daredevil, Hulk, quelques Femmes Fatales, les Quatre Fantastiques, les X-men, les Vengeurs, Iron Man et Captain America, c’est au tour du Ghost Rider d’accompagner Spider-Man.

Le tome cartonné reprend tout d’abord les épisodes #6 et #7 de la saga Spider-Man, publiés début 1991. Le scénario, qui propose un affrontement entre le Super-Bouffon, d'un côté, et Spider-Man et le Ghost Rider, de l'autre, ne m'a pas vraiment emballé, mais se déroule au sein d'une ambiance sympa dont Todd "Spawn" McFarlane a le secret. Le deuxième partie d'album propose un récit en 4 épisodes ("Esprits de Vénom'' #1 à #4), datant de fin 1992, début 1993. N'étant déjà pas trop fan du Ghost Rider à la base et ne supportant pas les histoires surpeuplées de super-héros qui se rentrent dedans du début à la fin, je dois dire que j'ai été gâté avec cette aventure souterraine. Dans cette histoire qui se déroule au fond des égouts newyorkais, on a droit à un affrontement ininterrompu entre Spider-Man, le Super-Bouffon, leurs doubles maléfiques, Vénom, Blaze, les Hellspawn, le Ghost Rider et j'en passe .... Spider-Man aide le Super-Bouffon, Vénom est du côté des bons et ça se fritte dans tous les sens ... bref, c'est pas du tout mon taf !

Le fascicule fac-similé reprend quant à lui à nouveau une histoire issue de la série Mythos de Paul Jenkins et de Paolo Rivera, dont les dessins valent à nouveau le détour. L’histoire, une nouvelle fois marquée par l’absence de Spider-Man, revient sur les origines du Ghost Rider et constitue donc une bonne introduction au personnage pour les néophytes.