45 022 Avis BD |19 404 Albums BD | 7 698 séries BD
Accueil
Tome 1 : Le ballet des mémés
 

Sorcelleries, tome 1 : Le ballet des mémés

 
 

Résumé

Sorcelleries, tome 1 : Le ballet des mémésAfin d'acceder au résumé de Sorcelleries, tome 1 : Le ballet des mémés, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Sorcelleries, tome 1 : Le ballet des mémésAprès sa série à succès "Blacksad", le talentueux dessinateur Juanjo Guarnido revient avec une série orientée jeunesse "Sorcelleries". Au scénario on retrouve Teresa Valero qui n’est autre que la femme de Juan Diaz Canales (le scénariste de "Blacksad"). On ne change pas une équipe qui gagne.

"Sorcelleries" est l’histoire de trois vieille sorcières qui vivent dans une maison isolée et passent des jours paisibles, mais plusieurs événement viennent bouleverser leurs vies. Tout d’abord, le retour de leur nièce adorée partie vivre parmi les humains, les mémés seraient comblées de ce retour si seulement elle n’était pas accompagnée de son stupide époux et de sa fille droguée de technologie. Deuxième événement l’arrivé d’un bébé « sorcière » dans leur vie. L’histoire est très fraîche, le rythme soutenu et le thème bien choisit. Tout est fait pour séduire les enfants qui seront comblés par cette histoire. Le double niveau de lecture permettra aussi au parent de s’amuser en lisant ce récit à leurs bambins.

Le dessin, c’est sur ce point que cet album était le plus attendu pour tous les passionnés de bande dessinée. Le style change radicalement de "Blacksad", Guarnido s’est vraisemblablement très inspiré de ses années Disney pour donner vie à ses personnages. La première partie de l’album est très propre on est tout de suite charmé par ce dessinateur définitivement hors pair. Et pourtant nous n'avons encore rien vu ! La fête de Walpurgis est un régal pour les yeux, vous allez voir se croiser Frankenstein, Spiderman, merlin l’enchanteur, les loups garous, les momies, le roi de la pop (je vous laisse la surprise ;-)), King Kong ….. et j’en passe. C’est un délisse de décortiquer ces cases pour retrouver tous ces personnages si chers à nos souvenir d’enfant. Une réussite qui égale, même si le trait est différent, les plus belles cases des anciennes publications du dessinateur.

Un album à mettre entre toutes les mains des petits comme des grands.


Chronique rédigée par Toque le 14/01/2008
 
 
Statistiques posteur :
  • 97 (81,51 %)
  • 19 (15,97 %)
  • 3 (2,52 %)
  • Total : 119 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 5,00 Dessin
 
Acheter neuf : 10,40 10,40 10,40
Acheter d'occasion : 1,19
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.75
Dépôt légal : Janvier 2008

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Sorcelleries, tome 1 : Le ballet des mémés, lui attribuant une note moyenne de 3,75/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

14 5 2017
   

L’univers de ce premier album est léger, amusant, et charmant. Trois vieilles sorcières se retrouvent bien seule depuis que leur pupille Parnecia est partie convoler avec un abruti notoire. Alors, lorsqu’elles trouvent un nouveau bébé à aimer, voilà un nouveau but qui s’offre à elles. Sauf que le bébé n’est pas vraiment une sorcière, mais vient du pays des fées, leurs ennemies de toujours. La tonalité de cet ouvrage est décalée, mais surtout traitée avec une grande bonhommie : n’oublions pas que cet ouvrage est dédié à la jeunesse et l’ensemble reste assez simple. Le dessin est disneyien à souhait, également très tourné vers le monde de l’enfance : on est dans du très doux, du très rond, ce qui permet de faire passer toutes les idées. Là où le dessin se révélera particulièrement intéressant, c’est dans ces clins d’œil qui foisonnent dans les vignettes particulièrement peuplée.

Un univers assez agréable donc, auquel il manque peut-être un scénario plus dense. Ici, les trois sorcières recueillent la petite fée, laquelle enchaînent les sorts, notamment lors d’une grande fête organisée dans le pays de sorcières. Mais c’est quand même un peu court pour le nombre de pages et hormis la présentation des personnages, l’ouvrage ne propose pas de grands développements construits.

C’est donc agréable à découvrir mais ca manque de densité, et de maturité, comme souvent dans les production purement jeunesse actuelles.