46 547 Avis BD |20 183 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 4
 

Soil, tome 4

 
 

Résumé

Soil, tome 4Afin d'acceder au résumé de Soil, tome 4, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Soil, tome 4Le capitaine Yokoi et le lieutenant Onoda poursuivent leur enquête sur la disparition de la famille Suzushiro et du policer Ichinose dans cette petite ville isolée de tout. Si l'enquête principale n'évolue pas trop, ce quatrième tome multiplie les nouveaux phénomènes étranges. De la découverte de trous dans la cour de l’école à l'apparition d'un amas d'ordures obstruant une rue, en passant par des ampoules électriques soigneusement alignées au milieu de la route, Atsushi Kaneko ("Bambi" aux éditions IMHO) semble prendre beaucoup de plaisir à inonder son récit d'évènements surprenants.

Si certains phénomènes trouvent une explication loin de toute considération surnaturelle, les deux collégiens Tomiyama et Seki entretiennent évidemment la piste extra-terrestre. L'étrange phénomène de distortion semble d'ailleurs également vouloir diriger le lecteur vers une piste surnaturelle. Puis, finalement, il y a la vieille Sayuri et cette ancienne histoire concernant un homme au bandeau noir, qui gagne en importance.

Bref, de quoi occupé le lecteur pendant plusieurs tomes...


Chronique rédigée par yvan le 02/09/2012
 
 
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 8,50 8,50 8,50
Acheter d'occasion : 2,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Juillet 2011

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Soil, tome 4, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

24 11 2015
   

En lisant vos avis, je comprends mieux que ce qui peut vous captiver, commence à m’agacer. Encore une fois, on nous parle d’autre chose que de la disparition de la famille. Encore une fois, je me sens mis de côté par rapport à l’enquête initiale qu’on nous a vendue dans le premier tome. Comme les enquêteurs, je me sens de plus en plus frustré de ne pas avancer en même temps que ma lecture. Nous avons beau être au tome 4, et nous conter des histoires tour à tour, sordides, extraordinaires ou bizarres, j’ai quand même l’impression qu’on se fout de moi.

Cette fois-ci, ce sont des enfants qui se réunissent pour faire des farces ou œuvres d’art (selon du côté où on se place) qui constituent la première partie de l’ouvrage. La deuxième nous plonge dans l’historique de la ville, avec un mystérieux tueur en série. Heureusement que tout cela reste intéressant, sinon j’aurais mis une moins bonne note. Mais plus ça va, plus j’ai peur d’être mis de côté. D’autant qu’il devient difficile pour l’auteur d’envisager une explication rationnelle à certains événements. Les espèces de tourbillons de ce tome en sont un bon exemple, et ils me perturbent particulièrement. J’ai un esprit trop cartésien pour adhérer à des explications de science-fiction qui me paraissent un peu trop faciles pour expliquer l’inexplicable.

Voyons la suite, mais je reste sceptique.

7 9 2015
   

On pourrait juste reprocher à ce quatrième tome de se présenter comme les trois premiers, et donc de ne pas vraiment renouveler le style de la série qui en aurait besoin, car l'aspect surprise est désormais passé. Le scénariste s'amuse toujours autant à se faire succéder les bizarreries les plus folles dans cette ville de Soil Newtown. Le lecteur hésite entre explications fanatstqiues ou rationnelles et quand le fin mot est donné, une fois que l'on pense avoir une certitude, l'auteur s'amuse une nouvelle fois à tout faire voler en éclat.

Ici, les événements hors du communs qui se déroulent à Soil sont l'oeuvre des enfants qui font des mauvaises blagues, perturbés par les actions de leurs parents. Mais derrière cette explication très rationnelle, on rajoute des mystères : quelles sont les motivations, quels plans servent-il, pourquoi ... ? Et ces vortex qui apparaissent ici ou là renforcent l'ambiance assez étonnante de cette série, qui ne ressemble à aucune autre. La deuxième partie de l'ouvrage semble vouloir exploiter le passé de la ville pour expliquer les éléments du présent : ce retour en arrière donne de la longueur de champ à l'histoire et vient éclairer le lecteur sur tous ces flash backs sanglants qui l'accompagnent depuis le début.

Le récit est atypique et les événements viennent donner une tonalité nouvelle aux personnages qui interviennent dans ce récit. Et même si on n'avance pas d'un poil sur la disparition de la famille qui justifie l'enquête policière, on reste pris par ce maëlström d'événements plus fous les uns que les autres, dont certains s'expliquent et d'autres, pas encore.

Au fil des tomes, on se rend compte que l'auteur ne fait pas que délivrer une histoire au lecteur. Il joue avec ce dernier, l'histoire n'étant qu'un support. Il l'emmène sur des fausses pistes, il joue sur sa corde sensible, il le dégoûte et il le révolte. Onoda et les autres ne sont plus vraiment acteurs de cette histoire, qui devient surtout une confrontation entre le lecteur et l'auteur qui joue avec lui... Du coup, la série a un pouvoir immersif hors du commun mais le lecteur que je suis a l'impression de perdre constamment à ce jeu, ce qui commence à devenir frustrant.

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Soil, tome 1 5 3.70
Soil, tome 2 4 3.88
Soil, tome 3 3 3.83
Soil, tome 4 3 3.50
Soil, tome 5 3 3.17
Soil, tome 6 3 3.67
Soil, tome 7 3 3.17
Soil, tome 8 3 3.17
Soil, tome 9 3 3.00
Soil, tome 10 3 3.17
Soil, tome 11 3 2.83