46 615 Avis BD |20 223 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
Tome 2
 

Soil, tome 2

 
 

Résumé

Soil, tome 2Afin d'acceder au résumé de Soil, tome 2, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Soil, tome 2Le premier tome de "Soil" était glauque. Le second est TRES glauque. L'auteur nous avait lancé sur un tas de pistes et d'impressions, et il continue. On obtient des réponses à certaines questions qu'on se posait mais rien de nouveau sur l'intrigue principale, à savoir la disparition de cette famille gentille. En fait si, l'auteur distille quelques informations sur les relations qu'entretenait cette famille avec le reste de la ville. Et comme on pouvait s'en douter, on apprend des choses pas très nettes. Sous le vernis d'apparences tranquilles, se cachent en réalité des histoires toutes plus sordides les unes que les autres. "Soil" semble être le reflet de tout ce qui se fait de pire dans l'humanité.

Vous l'aurez compris, l'ambiance est toujours aussi pesante. Ce qui pourrait rapidement lasser ou créer un sentiment de malaise allant jusqu'à l'overdose. Mais c'est sans compter le talent d'écriture du mangaka, et une narration réellement addictive. On veut absolument connaître le fin mot de tout ça, tout en se sentant baladé par l'auteur. Evidemment, l'aspect fantastique de cette histoire contribue grandement à son intérêt.

Le dessin est dans la même veine que le premier tome. A savoir qu'il se détache de la production nippone habituelle pour faire penser à du comics indépendant. Un trait grossier et pourtant qui colle parfaitement au propos. Les personnages sont moches, les corps semblent refléter les angoisses des uns et des autres. Bref, c'est réussi.

A la fin du tome, on n'a de nouveau qu'une seule envie : lire la suite.


Chronique rédigée par david le 08/02/2012
 
 
Statistiques posteur :
  • 559 (44,51 %)
  • 290 (23,09 %)
  • 407 (32,40 %)
  • Total : 1256 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 8,50 8,50 8,50
Acheter d'occasion : 2,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.88
Dépôt légal : Avril 2011

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Soil, tome 2, lui attribuant une note moyenne de 3,88/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

19 10 2015
   

Je serai un peu moins dithyrambique que les autres « aviseurs » (et néanmoins amis). Je qualifierai ce deuxième tome de « bizarre », ce qui partait pour une simple enquête policière dans une ville aseptisée peuplée de quelques personnages marginaux, s’avère beaucoup plus complexe. L’enquête policière se retrouve noyée dans des histoires annexes qui, pour le moment, n’ont pas grand-chose à voir entre elles, sinon de rendre l’atmosphère de plus en plus glauque. Du gamin qui se scarifie, au gentil dentiste pédophile, rien ne semble nous être épargné.
Bien sûr, on garde les jolies petites fleurs mais elles ne trompent plus personne. L’atmosphère est vraiment lourde, amplifiée par un dessin qui s’éloigne du manga classique, avec des gros traits bien épais et des personnages parfois grimaçants.

Le fait d’être promené de droite et de gauche sans vraiment savoir où on va, me dérange. Ça et la présence du fantastique, qui surcharge une enquête déjà compliquée. Et je ne parle pas de l’atmosphère glauque qui pourrait s’avérer rédhibitoire si elle venait à verser dans la surenchère.

N’empêche que pour le moment, j’ai tout de même envie de savoir où tout cela va nous mener.

1 9 2015
   

Cette histoire est surprenante. Le premier tome imposait une ambiance tout en moiteur et tout en mystère, s'appuyant pour ce faire sur une enquête policière très classique autour de la disparition d'individus, mais semblant vouloir flirter avec le fantastique qui seul peut expliquer ces montagnes de sel apparues en quelques heures. Ici, on a l'impression que l'auteur joue avec le lecteur : ainsi toute la première partie de l'ouvrage semble remettre l'intrigue sur les rails du réalisme. La famille disparue semble avoir été l'objet d'une catharsis générale, suite à une affaire commerciale qui aurait mal tourné, affaire commerciale ayant pour objet le sel. Voilà, on se dit que l'auteur a définitivement fermé la porte du fantastique. Et bien non, l'instant d'après, voilà que l'on apprend que les sels sont différents, et le débat est relancé. Voilà que l'on mentionne la magie, et on ne sait plus vraiment que croire. Comme le dit la dernière page de cet ouvrage, "Soil" est comme un labyrinthe. Et en effet, le scénariste s'amuse à nous perdre et à ébranler nos certitudes. Mais pour l'instant, tout reste cohérent et suivi et j'ai l'agréable sentiment d'être perdu tout en gardant la maîtrise du scénario. C'est assez fort.

Par ailleurs, plus que dans le premier tome, l'auteur sait jouer sur les sentiments. En ajoutant à son ambiance bizarre du sordide autour d'un dentiste pédophile, il continue d'entretenir une atmosphère un peu malsaine, tout en multipliant les axes de son scénario. Tous ces éléments participent à cette ambiance particulière de "Soil", et viennent enrichir le scénario. Un scénario porté par les habitants de Soil Newtown (et surtout leurs névroses, individuelles ou collectives), mais également par notre couple atypique d'enquêteurs, qui sont loin du politiquement correct ou des standards de l'enquêteur. Des enquêteurs qui semblent avoir leur propre névrose, comme les habitants de Soil Newtown.

Ca reste donc riche et prenant, même si le dessin est selon moi en retrait, présentant trop de personnages qui semblent identiques, et qui ne sait pas suffisamment présenter les flash backs en tant que tels. Mais tout cela participe à cette impression de lire un ouvrage "pas comme les autres". Et parfois, ca fait du bien.

1 9 2012
   

Le capitaine Yokoi et le lieutenant Onoda poursuivent leur enquête sur la disparition de la famille Suzushiro dans cette petite ville isolée de tout. Si l'enquête principale n'évolue pas trop, la découverte d'un premier cadavre et un viol vont permettre de délier certaines langues.

Sans parvenir à résoudre tous les mystères qui entourent cette étrange affaire, le duo de choc chargé de l’enquête lève progressivement le voile sur les dessous peu reluisants de ce bled tordu. C'est au sein d’une atmosphère malsaine et toujours aussi oppressante qu'Atsushi Kaneko propose la suite de ce thriller passionnant teinté de fantastique.

Visuellement, "Soil" se démarque des codes classiques du manga et propose un style assez inhabituel, largement influencé par la culture américaine underground. A l’aide d’un trait épais, l’auteur propose des planches assez épurées, mais qui ne perdent jamais le sens du détail. En livrant des protagonistes beaucoup trop nets, Kaneko renforce encore cette ambiance aseptisée, qui sert de façade à un malaise beaucoup plus profond et incite le lecteur à découvrir les secrets de cette petite bourgade. Si ce style graphique qui fait parfois penser à celui du grand maître Charles Burns ne plaira pas à tout le monde, le talent narratif de l'auteur devrait par contre faire l’unanimité. En proposant un découpage astucieux des planches et en s’attardant par moments avec brio sur les détails anodins du quotidien de cette ville, l’auteur démontre une grande maîtrise de l'art séquentiel et confère un rythme prenant à son récit.

Arrivé à la fin de ce deuxième volet qui confirme toutes les promesses du premier volet, le lecteur n'a qu'une seule envie: découvrir la suite au plus vite.

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Soil, tome 1 5 3.70
Soil, tome 2 4 3.88
Soil, tome 3 3 3.83
Soil, tome 4 3 3.50
Soil, tome 5 3 3.17
Soil, tome 6 3 3.67
Soil, tome 7 3 3.17
Soil, tome 8 3 3.17
Soil, tome 9 3 3.00
Soil, tome 10 3 3.17
Soil, tome 11 3 2.83