46 503 Avis BD |20 164 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 1 : Un ange trépasse
 

Soda, tome 1 : Un ange trépasse

 
 

Résumé

Soda, tome 1 : Un ange trépasseAfin d'acceder au résumé de Soda, tome 1 : Un ange trépasse, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Soda, tome 1 : Un ange trépasseIl est vrai que ce tome est le premier d'une serie que j'affectionne particulièrement. Pourtant, cette introduction est loin d'être un chef d'oeuvre...

Je trouve le dessin vraiment trop laid ! Les personnages sont un peut petits et ont des "flingues" démesurés,etc... Non, vraiment, ce méchant à lunettes ne me plait guère, ainsi que la "petite" femme. Soda est ici beaucoup trop froid, pas attachant comme personnage si l'on devait s'arrêter à ce premier Tome.

Bref je dirais qu'il faut mieux commencer par un autre album pour découvrir la série "Soda". De plus, chaque ouvrage de cette serie nous présente le récapitulatif de la situation de Soda.


Chronique rédigée par rObMeikepis le 31/03/2002
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de rObMeikepisReflet de l'avatar de rObMeikepis
Statistiques posteur :
  • 13 (100,00 %)
  • Total : 13 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 2,00 Scénario
  • Dessin : 2,00 Dessin
 
Acheter neuf : 11,40 11,40 11,40
Acheter d'occasion : 5,72
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.25
Dépôt légal : Septembre 1987

Avis des lecteurs

10 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Soda, tome 1 : Un ange trépasse, lui attribuant une note moyenne de 3,25/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

27 2 2019
   

Début de série plutôt sympathique avec au scénario : Tome (des Spirou de Tome et Janry ) et Warnant au dessin qui me fait un peu penser au style Janry justement. Un dessin dynamique, clair, parfois un peu "esquissé" mais assez agréable dans l'ensemble.
L'histoire est une bonne petite histoire classique de privé avec le style standard du genre, à savoir : la voix off du privé désabusé qui raconte ses états d'âme. Ça casse pas trois pattes à un canard mais c'est sympa à lire. Bien mis en scène. Ça rappelle un peu la série Léo Loden en un peu moins axé vers l'humoristique.
À suivre.

9 7 2014
   

Relecture de la série. Pour ma part je trouve ce premier tome fort sympathique, qui amène bien son sujet sans être véritablement transcendante.
On apprend donc à connaitre ce personnage de Soda, qui cache à sa mère qu'il est flic, dont il manque deux doigts et qui à l'art et la manière de se mettre dans le pétrin.
Dans ce tome 1, beaucoup de pages sont consacrées à de l'action: des courses poursuites en voitures ou à pieds et finalement assez peu pour le développement de l'enquête.
Graphiquement, c'est propres, rond et c'est assez marrant de voir les armes d'une taille disproportionnée dans les mains des personnages.
On trouve dans ce tome 1, le lancement d'une série qui va avoir de nombreux fans, preuve que "Soda" reste un must en matière de polar en bandes dessinées.

8 1 2011
   

Voici un BD assez sympathique, pas prise de tête, qui part sur une bonne idée d'un flic qui se fait passer pour un pasteur aux yeux de sa mère. L'enquête en elle-même m'a semblé bien rapide, tout arrivant tout cuit dans le bec de notre enquêteur, mais il y a du rythme dans cette histoire, et également un peu d'humour. C'est rafraichissant et distrayant, sans forcément ête un chef d'œuvre non plus. C'est un bon moment de lecture.

Côté dessin, c'est très rond et c'est également un style qui ne se prend pas au sérieux. C'est peut-être pas suffisamment réaliste à mon goût, et tous les personnages de cette histoire, gentils comme méchants, semblent tous avoir une bouille bien sympathique.

C'est pas mal, ca détend, et certaines idées sont vraiment bien trouvées.

18 4 2009
   

Voilà une série qui commence sur les chapeaux de roues et dont on s'aperçoit vite quelle a quelque chose de divin. Derrière ce pasteur fort attachant, se dissimule un flic un peu maladroit qui va tout de même à mener à bien cette première enquête.

Le rythme est soutenu et l'intrigue, simple mais parfaitement maîtrisée. Ce premier tome est assez orienté sur l'action, à l'image de cette première scène muette de plusieurs planches, mais il regorge également de dialogues et répliques amusantes.

Bref, de l'originalité, de l'humour, de l'action, des personnages attachants et un scénario sympa à suivre.

27 4 2008
   

Avec ce premier volume d'une série dont ils ne savaient pas encore qu'elle était promise à un bel avenir, Tome et Warnant opéraient une petite révolution chez Dupuis et dans le magazine "Spirou". Le jeune lecteur que j'étais alors s'en souvient encore avec émotion et, vingt ans plus tard, j'ai relu avec un plaisir intact "Un ange trépasse".

Les premières planches, quasiment dépourvues de dialogues donnent le ton : "Soda" sera cinématographique ou ne sera pas ! Le scénario de Tome fait des clins d'oeil incessants aux films et séries télévisées mettant en scène des flics dans le fascinant contexte urbain de New York. Tour à tour humoristique et grave, ne dédaignant pas les rapports sensuels, très tourné vers l'action, le scénario est impeccable. L'idée du flic qui se fait passer pour un pasteur aux yeux de sa mère, tout bonnement géniale, est une mine quasi intarissable pour les histoires à venir. Il manque aussi deux doigts à la main de Soda. Curieux détail que Tome n'exploite pas (encore ?) mais qui contribue à la mise en place d'un personnage chargé de vécu.

Vingt ans plus tard, on est sans doute moins surpris par le ton de la série, assez proche de celui de séries télévisées du XXIe siècle. Mais si on le replace dans le contexte de l'époque, on mesure à quel point Soda a compté dans le paysage BD. Et on se régale de constater qu'il n'a rien perdu de sa mordante efficacité !

jamesleforain :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de jamesleforainReflet de l'avatar de jamesleforain
5 2 2008
   

Ma premiere impression est que cette bd est vraiment pas mal au moins pour l'originalité:
Un flic qui fait croire a sa mere cardiaque qu'il est pasteur, il fallait le trouver.
Apres, coté scenario on sent qu'il y a du potentiel mais j'ai comme l'impression que l'on passe a coté de certaines choses.
Ce premier tome nous presente tous les personnages qui sont dans l'ensemble assez attachant .
Sinon pour le dessin ce n'est vraiment pas tres beau, les tetes des personnages sont immenses, Soda n'a pas toujours la meme tronche mais bref ,l'originalité de la bd et le scenario nous font oublier ces dessin .
Et puis ce n'est que le premier tome mais si vous voulez commencer cette serie debutez de prefernce par un des autres tomes, ils sont beaucoup mieux
Conclusion cette bd est une sorte d'introduction dans l'univers de Soda sans trop d'interet mais qui reste plaisante a lire.

metallica07 :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de metallica07Reflet de l'avatar de metallica07
3 2 2007
   

Alors là, chapeau pour l'originalité de cette série ! Un new-yorkais qui se fait passer pour un pasteur envers sa bonne maman, et qui en réalité est un policier aux méthodes pas forcément très religieuses... Forcément, ça donne quelques incohérences au niveau du scénario: la mère ne sort jamais de son appartement, ne lit jamais les journaux; ainsi, son fils peut exercer tranquillement sa profession sans que sa mère ne s'en rende compte... Un peu abusé, quand même...

Ce premier tome est en fait une sorte d'introduction sans grande prétention. Il n'y a pas vraiment de scénario, même si l'histoire reste assez agréable à suivre. Le personnage de Soda est un peu froid, on ne connais pas encore sa véritable personnalité, il faudra attendre les prochains albums...

En fait, le principal défaut de cet album est le dessin pas terrible: les armes font à peu près la même longueur que les jambes des personnages (remarquez ça m'a bien fait rire de temps en temps ça peut être un style de dessin intéressant) et les visages ne sont pas très bien modelés.

En résumé, ce premier tome n'est pas un chef-d'oeuvre, mais il est intéressant pour commencer à découvrir la série et ses personnages.

22 10 2004
   

J'aime beaucoup la série "Léo Loden", mais j'entends partout, tout le monde me conseiller "Soda", bd que je ne connaissais que de nom (oui oui, grave lacune, j'en conviens).
J'ai donc comblé ladite lacune la semaine dernière, en m'achetant le tome 1.
Côté dessin, j'ai feuilleté vite fait les autres albums et ça a l'air bien mieux. Parce que là, c'est pas le top, dans le sens où je trouve les têtes des personnages trop grosses par exemple, par rapport au reste de leur corps. M'enfin ça reste correct et assez agréable, surtout la mère de Soda, avec son joli visage tout rond tout mignon ! :)

Sinon, bah on nous présente les personnages, qui intéressent d'emblée. Ils sont très sympas, on prend plaisir à les regarder évoluer. L'histoire est correcte aussi, plaisante, bref pas une once d'ennui à l'horizon. Il y a pas mal d'humour (bien dosé), on sourit, on rit même parfois ! Genre quand Soda donne le mot de passe à sa mère pour pouvoir renter chez lui, moi je m'en remets toujours pas :D

Enfin voilà ça m'a tout l'air d'être une bien bonne série, et j'achèterai la suite avec grand plaisir :)

16 6 2004
   

Davis Salomon, surnommé Soda, est policier à New York. Mais depuis la mort de son père, sa mère, Mary, est venue le rejoindre et habite avec lui. Craignant pour son cœur, David n’ose pas lui avouer sa véritable profession et se fait passer pour un pasteur.

Premier tome qui nous présente les personnages. Tout d’abord, David et ses petites habitudes pour cacher à sa mère son métier de policier dans cette grande et dangereuse ville qu’est New York. On assiste donc à son rituel, assez cocasse, de changement de tenue vestimentaire dans l’ascenseur. Quant à Mary, je m’attendais à voir une petite vieille aigrie, peureuse mais son petit visage rond et souriant nous fait directement tomber sous le charme. Qui n’en voudrait pas comme mère ou grand-mère et en prendre soin ?

L’intrigue policière est quant à elle bien menée même si elle est un peu facile. On lit ce tome d’une seule traite et même sans forcément se mettre dans la peau de notre héros, on en savoure toutes les phases.

Le dessin est correct mais Warnant ne maîtrise pas encore vraiment ses personnages. Certaines cases me font passer à Gaston Lagaffe au niveau des couleurs et du dessin des bureaux de la police. Mais dans ce style qui lui est propre, Warnant nous a concocté une ribambelle de personnages tout à fait ressemblant par rapport à leur rôle.

Une petite BD sans grandes prétentions mais vraiment très agréable à lire. (et la série a l’air d’être longue… A voir…)