46 495 Avis BD |20 158 Albums BD | 7 882 séries BD
Accueil
Tome 7 : Lève Toi et Meurs
 

Soda, tome 7 : Lève Toi et Meurs

 
 

Résumé

Soda, tome 7 : Lève Toi et MeursAfin d'acceder au résumé de Soda, tome 7 : Lève Toi et Meurs, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Soda, tome 7 : Lève Toi et MeursNon, décidement, ce septième tome de l'excellente série qu'est Soda ne me plait pas !

L'histoire est peu crédible : Soda est presenté ici comme quelqu'un de très fort et nous montre qu'avec un habit de pasteur, on peut rentrer partout tranquillement... un peu trop James Bond tout ça !

Les illustrations de Gazzotti, quant à elles, n'evoluent pas vraiment mais restent toujours aussi belles (si l'on omet la triste fadeur des couleurs).

En conclusion, ce tome n'est pas le meilleur de la série, mais se laisse lire.


Chronique rédigée par rObMeikepis le 31/03/2002
 
 
Avis de :Une BD décevante... Note de l'album : 2,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de rObMeikepisReflet de l'avatar de rObMeikepis
Statistiques posteur :
  • 13 (100,00 %)
  • Total : 13 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,00 Note générale
  • Originalité : 2,00 Originalité
  • Scénario : 2,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 11,40 11,40 11,40
Acheter d'occasion : 8,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.21
Dépôt légal : Novembre 1995

Avis des lecteurs

7 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Soda, tome 7 : Lève Toi et Meurs, lui attribuant une note moyenne de 3,21/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

7 10 2014
   

Ce tome a des défauts et des qualités et du coup il plait ou déplait selon le côté où on se pose. Car si on est très carré dans sa tête, oui beaucoup de choses semblent improbables ou bizarres, par exemple que le nouveau se fasse embauché dans la police pour assouvir son besoin de vengeance, ou encore que Soda se doute dès le début que quelque chose se trame et les découvertes qu’il fait de manière fortuites semblent exagérées. Cependant, nous sommes dans un épisode de Soda, un policier qui se déguise en pasteur pour cacher son vrai métier à sa maman, tout est loin d’être dans le domaine du possible, il n’y a qu’à voir le tome ou Soda amène sa mère à l’hôpital pour s’en convaincre. Du coup je ne vois pas trop pourquoi cet épisode captive moins que les autres pour certains, ce n’est certainement le manque d’action ou de suspense, c’est certainement parce que le final n’est pas au niveau du reste.

Côté dessin, rien à dire, c’est toujours du bon niveau et le découpage est bien rythmé.

En tout cas de mon côté j’ai bien aimé ma lecture, même si ce 7ème tome n’est pas mon préféré

20 1 2011
   

Voici certainement le tome qui m'a le moins touché pour le moment, la trame du scénario me restant obscure, surtout en fin d'album. J'ai bien compris qu'il y avait une sourde histoire de vengeance derrière tout cela, mais les éléments sont présentés de façon maladroite et peu crédible. On nous propose un déferlement d'action, avec une volonté de mystère tout au long de l'album, pour un final très décevant. Clearwater est agent de police mais, avec son passé, comment a-t-il pu le devenir? Tout ca pour approcher le seul flic en habit de pasteur (mais comment peut-il le savoir, vu que très peu de personnes sont au courant) ? En bref, c'est toute l'intrigue qui se retrouve un peu bancale, et les ellipses introduites ne facilitent pas la lecture. En revanche, le cas de Balesteros tient le lecteur en haleine pendant tout l'album...

19 4 2009
   

Encore un excellent tome de "Soda" qui débute par une voix-off assez sombre qui invite le lecteur à suivre les pensées d'un nouvel adversaire assez surprenant. Une narration qui plante d'entrée le ton de cet album, qui se veut plus sombre que les précédents. Il y a non seulement se personnage sans scrupules, mais également la blessure mortelle de l'un des personnages de la série, qui font qu'on ne retrouve pas cette légèreté qui caractérise les autres tomes de la série.

Mais, malgré ce ton plus noir, les auteurs proposent à nouveau une histoire prenante et parfaitement construite.

3 5 2008
   

Sans être vraiment mauvais, ce tome 7 est sans doute celui qui me plaît le moins parmi ceux de cette série que j'affectionne. Je vais tâcher d'expliquer pourquoi.

Ce n'est pas du côté graphique qu'il y a un petit coup de mou. Gazzotti, aux commandes depuis le troisième épisode, ne faiblit pas et maîtrise de mieux en mieux le petit univers du flic en uniforme de pasteur. Il a même le chic pour créer des personnages secondaires charismatiques, comme le skater par exemple. La mise en couleurs n'est plus assurée par De Becker mais par Cerise à partir de cet album : vous n'y verrez cependant certainement que du feu, le travail restant de qualité.

Alors, pourquoi ce Soda est-il un peu moins bon ? Tout simplement parce que l'intrigue y est moins convaincante. Plusieurs scènes d'action restent réussies, mais le ton, globalement plus grave, laisse peu de place à l'humour qui fait le sel de la série sans pour autant vraiment prendre le lecteur aux tripes. Tome a voulu faire une histoire plus alambiquée que d'ordinaire et les dernières pages proposent un dénouement qui laissera le lecteur dubitatif.

Pas mauvais, mais moins bon que d'habitude. Que cela ne vous empêche pas de découvrir cette très belle série !

22 6 2005
   

Je l'ai beaucoup aimé, celui-là !
La manière dont l'histoire est présentée diffère quelque peu d'avec les tomes précédents, c'est original et sympa. La nouvelle recrue intrigue, on veut en savoir plus; comme d'hab dans Soda, l'histoire est bien menée, révélant au fur et à mesure des indices. C'est bien ficelée et sympa à suivre. Les personnages de Soda et de sa vieille mère sont toujours excellents; on s'y attache de plus en plus...

Le dessin est vraiment sympa; de "pas mal", il devient "bon", et si les couleurs ne sont pas toujours au top, le trait est agréable à regarder.
Une bonne histoire, un bon album de cette très bonne série !

21 2 2005
   

Un nouveau tome dans la série assez original. En effet, le conteur est un flic, un jeune recru nommé Danny Clearwater. Au fur et à mesure que se déroule l’histoire, on connaît ses pensées mais pas sa motivation réelle. Que veut-il à Soda, pourquoi cherche-t-il à tout prix à être son coéquipier ? Il n’est sûrement pas rose, mais est-il vraiment pourri ? Pleins de questions qui se posent lorsque l’on lit cet album et qui nous fait tourner chaque page avec l’envie de découvrir dans quoi va se retrouver impliqué Soda et s’il va pouvoir sortir du piège. Encore très intéressant.

Pour le dessin, Gazotti maîtrise ses personnages, l’action et fait vivre le récit.

A lire !