46 436 Avis BD |20 127 Albums BD | 7 880 séries BD
Accueil
Tome 4 : Dieu est Mort ce Soir
 

Soda, tome 4 : Dieu est Mort ce Soir

 
 

Résumé

Soda, tome 4 : Dieu est Mort ce SoirAfin d'acceder au résumé de Soda, tome 4 : Dieu est Mort ce Soir, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Soda, tome 4 : Dieu est Mort ce SoirL'histoire commence par la perte d'un billet, un billet.... Un billet qui a assez d'importance pour pousser un tueur à gages à sa lancer à sa recherche.

Cette histoire n'est pas la meilleure de la série "Soda", mais déjà dès le quatrieme tome, on sent l'amélioration scénaristique comparée aux premiers tomes de la serie. Le dénouement de l'histoire reste le clou de l'album, l'expression "ironie du sort" y prenant tout son sens !
On peut aussi voir l'intérêt croissant de Tome pour les tueurs à gages. C'est effectivement déjà la deuxième fois que cet élément intervient dans la série, et c'est loin d'être la dernière...

Cet opus est le premier album entièrement dessiné par Gazzotti : niveau dessin, c'est de mieux en mieux, bien que l'on regrette que cette série se plafonne à des couleurs assez plates.

En bref, ce tome est de très bon niveau du point de vue du scénario et de la mise en page. A lire !


Chronique rédigée par rObMeikepis le 31/03/2002
 
 
Avis de :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de rObMeikepisReflet de l'avatar de rObMeikepis
Statistiques posteur :
  • 13 (100,00 %)
  • Total : 13 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 5,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 11,40 11,40 11,40
Acheter d'occasion : 2,89
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.94
Dépôt légal : Février 1993

Avis des lecteurs

9 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Soda, tome 4 : Dieu est Mort ce Soir, lui attribuant une note moyenne de 3,94/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

18 3 2019
   

Très bon album avec une belle galerie de personnages qui s'avèreront finalement tous plus ou moins liés. Le seul regret est que le commanditaire du meurtre reste un mystère. Mieux : on dirait que ni les auteurs ni Soda ne semblent se soucier de son cas.
Sinon ça reste très agréable à lire avec un dessin clair et dynamique. Gazzotti est dans son élément.
J'ai remarqué une curiosité : Soda ne se change finalement pas systématiquement en descendant de chez lui dans l'ascenseur. Ici par exemple, et sans raison particulière, il sort en prête et continue son travail de flic dans cette tenue.
C'est décidemment une bonne et sympathique série qui mérite son succès.

25 8 2014
   

C'est sans doute le meilleur épisode de Soda jusqu'à présent. L'enquête policière manée par Soda est vraiment intéressante, on ne se doute pas forcément de l'issue finale et en plus le scénario est bien conçu et bien ficelé. Certes on peut reprocher que tous les liens entre les différents personnages sont tirés par les cheveux, mais si on arrive à passer outre, ça se lit comme on boit du petit lait.
Les personnages secondaires qui encadrent Soda sont truculents, de Bab's qui trompe sa femme au commissaire qui s'amuse à faire des avions avec des mouches...on commence à les connaître épisode après épisodes.
Graphiquement Gazzotti est au top, d'ailleurs je crois qu'il s'est approprié la série dès qu'il l'a touchée.
Une très bonne relecture.

9 1 2011
   

Ce Soda fait preuve d'une très belle intelligence dans son scénario, intelligence qui s'exprime surtout en fin d'ouvrage. J'ai bien aimé comme Tome construisait son scénario autour des fameuses et proverbiales voies du Seigneur qui sont impénétrables, et montrer ces relations entre les personnages en fin d'ouvrage, qui fait écho aux premières pages, est plutôt une belle idée. Une belle idée qui sauve un peu ce qui est fait avant, où cette succession de petites scènes est plutôt rébarbatives et où le lecteur cherche toujours un peu à s'orienter.

Le dessin reste de bonne facture, employant à dessein un ton humoristique qui colle parfaitement à l'esprit de la série. C'est bien fait, beaucoup d'éléments sur les personnages secondaires viennent pimenter un peu le récit et nous rendre attachants les différents intervenants dans cette série. C'est un dessin typé jeunesse, mais qui reste appréciable dans un contexte qui se veut caricatural.

C'est donc un album suffisamment marrant pour que l'on s'attache à l'histoire, qui prend vraiment ses lettres de noblesse dans les quelques dernières pages.

18 4 2009
   

Ce quatrième tome est à nouveau très bon, même si je trouvais les précédents meilleurs.

Dès les premières planches, l'auteur nous présente une panoplie de personnages sans liens apparents et qu'il va relier à l'aide d'un billet vert de 100$. Tout comme le lecteur, Soda et le truand qu'il poursuit, vont suivre la piste de ce billet tant convoité. L'exercice est parfaitement maîtrisé, mais ce lien un peu trop artificiel que l'auteur utilise pour lier tous ses protagonistes, empêche le lecteur d'accrocher totalement aux différents personnages. Je trouve qu'on se liait plus facilement aux acteurs lors des tomes précédents. Sinon l'intrigue est à nouveau soignée du début à la fin.

Au niveau du graphisme, c'est le premier tome de cette série que Bruno Gazzotti ("Seuls") dessine entièrement, après avoir pris la relève de Luc Warnant lors du tome précédent. Il confirme ici l'excellent travail qu'il avait livré lors du troisième tome.

30 4 2008
   

Tiens, c'est amusant. Là où plusieurs des chroniqueurs qui m'ont précédé voient là un des meilleurs tomes de la série, je dirais au contraire qu'il m'a un peu moins plu que les trois premiers épisodes - tout en restant globalement de qualité.

Graphiquement, c'est le premier album entièrement dessiné par Gazzotti. Son trait rond et efficace colle très bien à l'ambiance de la série mais celui de Warnant ne me déplaisait pas. Il y a en tout cas de nombreux détails à observer, avec beaucoup de personnages en arrière-plan dans les vues urbaines. Le tueur est charismatique, Gazzotti lui ayant trouvé un vrai look qui marque immédiatement.

Le scénario explore moins la veine du mensonge fondateur de Soda (qui, rappelons-le, est un flic se faisant passer pour un pasteur aux yeux de sa mère) et joue plutôt sur les liens croisés. Tous les personnages présentés dans les premières pages vont jouer un rôle dans l'intrigue, sans qu'on sache à l'avance lequel. Si Tome maîtrise bien les ficelles de son scénario, l'exercice ne prend toutefois pas pleinement : il y a un côté un peu artificiel dans la multiplication de ces personnages liés à la cible du tueur.

Entendons-nous bien : ce quatrième "Soda" reste une saine lecture, la série dans son ensemble ayant un niveau de qualité assez exceptionnel. Mais ce n'est pas mon album préféré...

5 12 2004
   

Très bon album de Soda (je lui mets la même note qu'au tome 2, même si j'ai préféré le second album). Cette fois on peut le dire : j'aime beaucoup (mais alors beaucoup) cette série !
Franchement, le scénario est bluffant. Bon, sur un jugement purement subjectif, ce n'est pas mon scénario préféré. Mais objectivement, il est carrément bien fait ! Quelle maîtrise ! On se croirait presque au cinéma. Les scènes d'action vont bon train, les rebondissements ne sont pas en reste, bref, on est entraîné et captivé par cette histoire. Le dénouement est assez réussit en plus, je trouve.
Ce que j'aime bien dans cette série, c'est la façon dont sont conçus les personnages. Ici, halte aux clichés ! Le méchant n'est pas un méchant bête à manger du foin, c'est plus complexe que ça. Et c'est comme ça pour tous les personnages. Soda, sa mère, tous. Ils sont très intéressants, de ce fait.

Le dessin s'améliore bien. De pas mal, il devient bien. Les proportions sont bien meilleures à regarder. En plus, ce coup de crayon est assez dynamique, ce qui s'accorde bien avec l'histoire. Dynamique, mais aussi expressif. Bref, ça devient très sympa à regarder.
Un bon album de cette série, qui est décidément pleine de surprises.

19 6 2004
   

Soda est toujours pasteur aux yeux de sa mère mais toujours inspecteur pour le reste de la ville. Et en tant qu’inspecteur, il est de son devoir d’arrêter le tueur Magic Sam avant qu’il n’accomplisse d’autres méfaits. Une histoire remplie de croisements anonymes où chacun a plus de relation avec son prochain qu’il n’y paraît.

Une très belle histoire qui commence par présenter tous les acteurs de cette pièce. Un à un, ils entrent en scène et sont décrits. Ils représentent une partie de notre société. Pas forcément la pire ou la meilleure mais en tout cas un beau portrait. Une très belle entrée en matière. Puis, c’est le début de la course poursuite. La course après ce billet vert de 100 $. Une fortune pour certains, un petit bout de papier pour d’autres. Mais pour notre héro et son rival dans cette histoire, c’est bien plus qu’un billet. Or aux Etats-Unis et encore plus à New York, la circulation d’un billet est très rapide et le petit bout de papier vert passe de main en main en quelques minutes. D’où cette course, cette course pour retrouver le billet, cette course pour savoir ce qu’il a de si spécial, cette course pour être le premier à l’avoir. Un scénario prenant, envoûtant et captivant.

Le dessin est très agréable. Les personnages ont pris vie par le trait de Gazzotti. Un petit détail que je viens de remarquer : Soda porte un gant à la main gauche mais pas la droite ! Est ce que quelqu’un sait pourquoi ?
Mary est toujours aussi adorable et Bab’s accompagné d’une jeune blonde sur le dos de laquelle il pose une coupe de champagne… guère surprenant. De belles mises en situation qui vont bien avec le caractère, le rôle de chacun de nos personnages.

A lire pour passer un bon moment de plaisir.

30 7 2002
   

Attention!! Voici du bon Soda, même du trés grand soda!! Voici un des meilleur albums de la série!
L'histoire est vraiment bien, c'est original et vraiment bien trouvé!!! On va de rebondissement en rebondissement, des scènes d'action et de réflexion qui s'enchaîne à toutes vitesse, nous lecteur, on en prend plein les yex et croyez moi on n'a pas le temps de soufflez et on a pas le temps de s'ennuyer!! Les personnages sont vraiment bien détaillés, des personnalité bien complête et des méchants comme on les aime! C'est à dire qu'ils le sont vraiment, ils sont malins, bref ils ont du fil à retordre pour notre héros flic-pasteur!
Pour les dessins, c'est le premier tome entierement illustré par Gazzotti et croyez moi on ne regrette pas l'ancien illustrateur! Les traits sont vraiment réaliste, propres, des couleurs vivent et une mise en page agréable et qui fait bien ressentir la vitesse à laquelle se déroule cette histoire!
Si vous voulez lire la série Soda, et bien mettez cet album dans les indispensables de la série!!!!!!!!