46 495 Avis BD |20 158 Albums BD | 7 882 séries BD
Accueil
Tome 3 : Le monde blanc
 

Slhoka, tome 3 : Le monde blanc

 
 

Résumé

Slhoka, tome 3 : Le monde blancAfin d'acceder au résumé de Slhoka, tome 3 : Le monde blanc, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Slhoka, tome 3 : Le monde blancCe troisième tome fait évoluer le scénario, et les ressemblances avec Lanfeust disparaissent. Le graphisme s'améliore encore dans ce tome, les dessins sont toujours dans le même style, mais semblent plus détaillés qu'auparavant. Quant aux couleurs, elles sont très belles et très nuancées.

Mais ce qui est le plus important, ce sont les évolutions du scénario, traitrise, alliance, renversement de situation, révélations ... plusieurs zones d'ombres s'éclaircissent.
L'histoire, qui semblait tourner autour de la mission de l'arme secrète, prend une tournure un peu différente, et le héros va avoir bien du soucis.

Au final, un tome qui suit la lignée des 2 précédents mais en s'améliorant encore ... à ce rythme, la série deviendra culte d'ici peu de temps.


Chronique rédigée par sylfeline le 05/08/2004
 
 
Avis de :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de sylfelineReflet de l'avatar de sylfeline
Statistiques posteur :
  • 15 (93,75 %)
  • 1 (6,25 %)
  • Total : 16 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 5,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,02 13,02 13,02
Acheter d'occasion : 5,86
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.13
Dépôt légal : Avril 2004

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Slhoka, tome 3 : Le monde blanc, lui attribuant une note moyenne de 4,13/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

17 7 2013
   

Ce nouvel album tire son épingle du jeu grâce à l'action qu'il propose et au rythme qui en découle. Sur le fonds du scénario, pourtant, il n'y a pas grand chose qui bouge par rapport au tome précédent : Slhoka fait encore route vers Zeide en compagnie du Doctor, utilisant ici ou là son pouvoir, retombant parfois dans les limbes pour avoir la même discussion avec les mêmes dieux, toujours poursuivi par un leidjill qui lui en veut toujours autant...

En bref, ce tome ne fait pas avancer de beaucoup l'histoire, sauf les dernières pages, qui révèlent une petite surprise concotée par l'espèce de taré à la tête d'Okrane. On retrouve donc cette recette qui va bien à cette série grand public, faite de rythme, faite de jolis dessins qui prendraient presque une tournure steampunk avec ces aéronefs, tout en restant très HF avec cette magie non maîtrisée qui vient toujours tirer nos héros du mauvais pas.

C'est un peu répétitif, les plus chagrins diront que le sujet est quand même limité, mais c'est une petite production qui se laisse bien lire. Certes, ca ne va pas chercher trop loin, certes, on a maintenant compris le principe et il est temps que l'on nous propose une fin, mais c'est produit avec une certaine constance, une certaine cohérence. Rien d'exceptionnel donc, mais c'est plaisant.

31 7 2006
   

Ce troisième opus est résolument centré sur les sentiments des personnages, tout en poursuivant l’avancement de l’histoire. Slhoka a à coeur d’accomplir la mission de son meilleur (et seul) ami afin d’honorer sa mémoire. Mais alors que la Zéide semble être la solution, et lui remettre les coordonnées de l’arme, le seul moyen pour sauver le monde, on se rend compte que les choses sont loin d’être aussi faciles.

Godderidge ne choisi pas la facilité, et préfère ne pas trop donné dans le manichéisme, et ne pas prendre parti dans le conflit. Slhoka semble alors seul face à son destin, il ne sait pas en qui il peut avoir confiance. La relation entre Slhoka et Leidjill est de plus en plus intéressante, liés et pourtant opposés…

On constate encore une évolution graphique de la part de Floch qui continue d’affirmer son style petit à petit. Ses influences sont visibles, et le seront peut-être toujours, cela rend hommage aux dessinateurs qui l’ont inspiré.

claire :Une BD culte ! Note de l'album : 5,00
Avatar de Reflet de l'avatar de
4 1 2005
   

Cette série me rend folle. je n'attend qu'une chose c'est la suite.
Le scénario est vraiment extraordinaire, je fais mes début dans la Bande Dessinée et c'est grâce à des séries comme ça que je suis de plus en plus passionnée. Les personnages sont si attachants et le pouvoirs de Slhoka très séduisant. On ne dirait pas comme ça, mais sur un personnage si simple, ce pouvoir aurait pu tomber comme un cheveu sur la soupe. Mais voilà, Godderidge a su lui faire porter ce poids avec finesse et les dessins de Floch, que j'aime beaucoup, collent parfaitement au scénario.
Je ne sais pas si mon engoument pour cette série est bien justifié, mais voilà : j'adore....