46 504 Avis BD |20 165 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 1 : Al Dente
 

Slender Fungus, tome 1 : Al Dente

 
 

Résumé

Slender Fungus, tome 1 : Al DenteAfin d'acceder au résumé de Slender Fungus, tome 1 : Al Dente, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Slender Fungus, tome 1 : Al DenteCe qui m'a attiré dans cet album, c'est le graphisme. Caricatural, parfois savoureusement drôle, assez soigné, et bénéficiant d'une mise en couleur très particulière, sombre et unie, il m'a séduit d'emblée.

Par contre, le scénario manque cruellement de consistance. L'histoire est en effet un jeu de cache-cache entre des gangsters, le crapaud (un méchant, bien sûr), le parrain, des flics, et... "Slender Fungus" qu'on ne voit pas une seule fois.

L'idée est certes intéressante (le gars qui monte les maffiosi les uns contre les autres tout en restant dans l'ombre), mais les personnages n'ont pas vraiment de consistance, et surtout l'histoire est tirée en longueur, à mon avis inutilement. De plus la mise en scène est encore largement améliorable, car pour l'instant elle reste parfois très confuse, et le dessin manque parfois un peu de dynamisme.

Bref, un petit flop, un 2,5, et un espoir que les auteurs s'améliorent, ce qui devrait être possible car ce premier album est tout de même prometteur. :)


Chronique rédigée par CoeurDePat le 21/06/2003
 
 
Avis de :Une BD décevante... Note de l'album : 2,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de CoeurDePatReflet de l'avatar de CoeurDePat
Statistiques posteur :
  • 257 (75,15 %)
  • 18 (5,26 %)
  • 67 (19,59 %)
  • Total : 342 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,50 Note générale
  • Originalité : 2,00 Originalité
  • Scénario : 2,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.30
Dépôt légal : Juin 2003

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Slender Fungus, tome 1 : Al Dente, lui attribuant une note moyenne de 3,30/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

31 12 2005
   

Slender Fungus a été pour moi une très bonne surprise, d’autant meilleure que je m’attendais en fait à quelque chose d’assez moyen au vu des avis postés ci avant.
Le milieu des mafiosi ritales est traité ici de manière fort caricaturale, tout comme le dessin, proche de celui de Riff Reb’s ou de Cromwell. Même si ce milieu m’est méconnu, la description qui en est faite correspond en tout point à l’idée qu’on peut s’en faire. Il se dégage de cette bd un petit "je-ne-sais-quoi" de très argéable, sans doute dû à l’idée de départ bien exploitée où Slender Fugus (qu’on ne voit jamais) mène par le bout du nez tout ce beau petit monde mafioso.

2 8 2003
   

Pas mal du tout, ce bon vieux Polar qu'est "Slender Fungus". Rien de vraiment original, par contre, c'est sûrement le principal reproche que je ferais à cette série (du moins, pour le moment ! un seul album sorti au moment où j'écris ces lignes).

C'est très actif, très musclé, et la narration est assez bien posée. Le storyboard est à mon sens assez bien foutu, même si la structure de déroulement du temps (l'album qui commence par la fin, pour une meilleure mise en abyme du récit) est vue et revue.

Les personnages sont tous très typés, à la limite du caricatural parfois. Ca donne du punch au récit, mais ce n'est peut etre pas le style le plus adapté à la BD ?

Le trait quant à lui est (trop ?) fin, et permet de détailler l'ensemble. Les décors sont très sympas, les lieux bien décrits... c'est tout de même vraiment appréciable !

La couleur est... spéciale, on va dire. Mais je suis tellement difficile sur ce point... la mise en couleur à l'ordi qui me satisfera pleinement n'est hélas pas encore d'actualité, j'en ai bien peur !

Allez, un premier album sympa, qui espérons-le percera dans l'originalité lors des tomes suivants. :)

8 7 2003
   

Le plus surprenant, et peut être aussi l’élément le plus attirant de cet album concerne le dessin. C’est un trait marqué, un peu brouillon parfois, et qui s’approche vraiment de la caricature. Les couleurs sont chaudes, marrons, oranges, rouges, mauves, et cette utilisation de la palette des teintes donne une impression d’étouffement qui se marie très bien à l’ambiance de l’histoire.

L’histoire justement, c’est un polar musclé, avec un rôle de choix pour « le crapaud », un mélange de Jim Carrey dans "The Mask" et de tueur fou façon maffia. L’Italie est bien présente avec ses codes d’honneur, ses personnages bouffis et qui aiment les bijoux clinquants.

Le scénario n’est pas vraiment inventif et encore une fois le plus gros intérêt réside dans le personnage du crapaud, car pour le reste, c’est une impression de déjà-vu qui se dégage de cet album. Une lecture agréable toutefois, un bon moment à passer dans cette ambiance glauque et comique à la fois, parodique et déjantée.

el rotringo :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,50
Avatar de Reflet de l'avatar de
24 6 2003
   

Waouh ! voilà une BD qui déchire ! Ca commence comme dans le parrain, ca continue comme Usual Suspect et le tout fait penser à Miller crossing des frères Coen. Je sais vous allez me dire que mes references ne font pas BD mais il faut dire que cet album n'a pas son équivalent, pour l'instant en BD.
Le dessin fait de temps en temps penser à un Leturgie sous acide ou à Fourquemin... En tout cas c'est la grande classe.
En plus les dialogues sont bien fournis. Les auteurs ont pris plaisir et du coup nous aussi.