46 495 Avis BD |20 158 Albums BD | 7 882 séries BD
Accueil
Tome 3 : Une ligne brisée
 

Sleeper, tome 3 : Une ligne brisée

 
 

Résumé

Sleeper, tome 3 : Une ligne briséeAfin d'acceder au résumé de Sleeper, tome 3 : Une ligne brisée, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Sleeper, tome 3 : Une ligne briséeRegroupant les épisodes #13 à #18 de la série US, "La ligne brisée" marque le début de la deuxième saison de "Sleeper".

La ligne entre le bien et le mal est définitivement brisée pour l'agent double Holden Carver. Alors qu’avant il essayait encore de prouver aux gentils qu’il était toujours du bon côté de la loi, l’agent dévoyé est maintenant devenu la personne qu’il incarnait. Le réveil de John Lynch, le seul homme à savoir que Holden Carver est un des leurs, pourrait cependant tout remettre en question. Bref, la situation de notre héros ne s’est pas améliorée, mais, coincé entre Tao et Lynch, il va quand même tout faire pour tirer son épingle du jeu.

Si ce troisième volet nous en apprend plus sur le passé commun qui lie Tao et Lynch, il dévoile également l’histoire de Miss Misery, la copine de Carver. Une nouvelle fois, Ed Brubaker ("Gotham central", "Criminal", "Daredevil", "Iron Fist") livre des personnages à la psychologie extrêmement fouillée. Le contexte super-héroïque n’est pour une fois pas mis au service de la veuve et de l'orphelin, mais sert admirablement la noirceur du récit lorsque l’origine des capacités extraordinaires des différents protagonistes est révélée. En plus, les super-pouvoirs qu’il donne à ses personnages sont vraiment bien pensés et parfaitement exploités. Si la narration, qui partage les sentiments torturés du personnage principal tout en installant une ambiance de polar quasi parfaite, est toujours aussi léchée, les allers-retours fréquents peuvent par moments déstabiliser.

Au niveau du graphisme, Sean Phillips ("Sept") soutient parfaitement le scénario de son compère sur la série "Criminal". Pas de dessin flashy pour cette histoire qui se veut réaliste malgré la présence de surhommes, mais un encrage solide, un jeu d’ombres approprié et une colorisation qui colle parfaitement au décor et qui contribue à faire ressortir la noirceur du récit et des personnages.

Une saga indispensable pour les amateurs de récits d’espionnage.


Chronique rédigée par yvan le 23/10/2009
 
 
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 12,54 12,54 12,54
Acheter d'occasion : 58,99
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Aout 2009

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Comics Sleeper, tome 3 : Une ligne brisée, lui attribuant une note moyenne de 4,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

28 11 2010
   

On est maintenant familiarisé avec le personnage d'Holden Carver, son passé d'agent gouvernemental en Black Ops, l'absorption par son système nerveux d'une amulette qui l'a rendu insensible à la douleur et a fait de son corps un accu capable de la transmettre aux autres par toucher. Tout comme on sait que son ex boss, John Lynch, est désormais sorti du coma et à nouveau à même de le couvrir, puisqu'il est un agent double infiltré dans l'organisation dirigée par Tao. Quatre ans à gravir toutes les étapes hiérarchiques pour appartenir désormais aux collaborateurs les plus proches de ce maître es manipulations, qui n' a d'autre ambition que de redistribuer les cartes du pouvoir mondial...
Quatre ans à tremper dans la parano, seule garantie de sa survie. Quatre foutues années qui font qu'il doute désormais de sa propre motivation : après tout, il a tué des types élus démocratiquement, a écrasé les crânes calcinés des gosses qui ont fait l'objet des dommages collatéraux, tout cela pour un gouvernement dont les méthodes rejoignent strictement celle de ceux désignés officiellement comme terroristes.

Ce tome 3 marque le tournant du destin de Carver : pris jusqu'à présent dans un étau entre son ex patron et son nouveau, il a subi les évènements jusqu'à être jeté au bord de la folie. Cette seconde saison met en scène sa réaction, où il va finir par découvrir les raisons qui expliquent le fait que Lynch et Tao se connaissent sur le bout des doigts et pourquoi ils se vouent une haine mutuelle sans borne.

L'album débute bille en tête, avec une scène de braco des plus spectaculaires. Mais on va être gâté quant aux développements psychologiques propres à chaque personnage. La relation amoureuse (et douloureuse) avec Miss Misery trouve un second souffle et encore plus de profondeur et on se demande si elle sera sa perte ou au contraire sa rédemption...On continue à plonger dans les méandres de cette histoire où les manipulations succèdent et précèdent les trahisons, au moyen de très nombreux flashbacks. Une histoire qui s'avère aussi complexe que tendue, mais il faut reconnaitre que la narration est tellement bien foutue qu'on ne décroche jamais.

Le dessin de Philips est un modèle de précision et d'élégance : il colle parfaitement au récit, en épousant les fluctuations dramatiques à merveille. Les couleurs viennent en appui et personne ne sera étonné de leur noirceur...

Encore un super volet de cette série. Vivement la suite !