46 501 Avis BD |20 162 Albums BD | 7 884 séries BD
Accueil
Tome 4 : Le Testament Zarkoff 2/2
 

Silas Corey, tome 4 : Le Testament Zarkoff 2/2

 
 

Résumé

Silas Corey, tome 4 : Le Testament Zarkoff 2/2Afin d'acceder au résumé de Silas Corey, tome 4 : Le Testament Zarkoff 2/2, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Silas Corey, tome 4 : Le Testament Zarkoff 2/2Un quatrième album, fin d’un deuxième diptyque, dans le pur alignement des albums précédents. Nury enchaîne les bonnes idées, et mêle avec intelligence contexte historique et histoire fictionnelle pour proposer une intrigue dynamique, divertissante et bien construite. Cette fin de diptyque montrera une nouvelle fois combien le scénariste exploite l’Histoire : ici, c’est la fameuse société Thulé, dont on sait qu’elle est à l’origine des idées nazies, qui sera ainsi l’adversaire de Silas Corey. Une société Thulé qui trouve dans cette Bavière d’après-guerre, touchée par l’insurrection et la rébellion contre le Diktat de l’Armistice, le terreau nécessaire à l’émergence de ses idées. Une société Thulé qui a tout fait pour se procurer un Johann Zichler, et hériter ainsi de la vieille Zarkoff… Mais un société Thulé qui ne savait pas que Zichler était marié et que sa femme peut mettre en cause tout le stratagème imaginé. Silas Corey va aller de surprises en surprises, devant protéger Nina tout en déjouant les desseins d’un Mal plus grand encore que celui que représentait Zarkoff, le tout dans une action omniprésente et dans un contexte historique troublé, parfaitement reconstitué par Nury.

On est ici sur de la bien bonne BD, qui sait divertir tout en agrémentant le récit d’éléments de contexte historique (évoquant ici un poème d’Hitler, prenant là cette société secrète, décrivant en général une Bavière au bord de l’implosion…). La fin de cette histoire est ainsi bien construite, même si le scénariste aura recours à quelques facilités permettant à son scénario très dynamique de ne pas s’enliser.

Le dessin d’Alary reste expressif à souhait, à peine plus sombre et dur que dans les tomes précédents, comme pour mieux souligner l’obscurité des projets qu’il devra déjouer. Graphiquement, les couleurs et les dessins viennent supporter efficacement le scénario de Nury, trouvant une nouvelle fois le juste équilibre entre réalisme historique et fiction pouvant se permettre quelques effets plus caricaturaux.

Ce type de série réunit tout ce que j’apprécie en BD, et en plus c’est bien fait, allant même jusqu’à une conclusion ironique qui confirmera que jusqu’au bout, le scénario a été tenu d’une main de maître.


Chronique rédigée par gdev le 07/05/2016
 
 
Statistiques posteur :
  • 3278 (74,20 %)
  • 366 (8,28 %)
  • 774 (17,52 %)
  • Total : 4418 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,50 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 14,20 14,20 14,20
Acheter d'occasion : 27,99
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.50
Dépôt légal : Janvier 2016