46 488 Avis BD |20 153 Albums BD | 7 883 séries BD
Accueil
Tome 1 : Siège
 

Siège, tome 1

 
 

Résumé

Siège, tome 1Afin d'acceder au résumé de Siège, tome 1, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Siège, tome 1Si vous avez pris la peine de lire le résumé, vous avez aussi compris que "Siège" s'inscrit en pleine épopée Marvel. Bendis est en effet le scénariste des évènements qui aboutissent à cet arc, à savoir "Secret Invasion", puis "Dark Reign"...

On a droit ici à un rush très classique, où la grande castagne est reine et qui va surtout marquer la fin de l'avènement du Bouffon Vert au pouvoir. Il faut bien une Morale à l'histoire : comme toujours, ce sont les bons qui triomphent du mal. Manichéen comme on l'aime !

Notons que cette édition reprend l'intégralité des épisodes pré-publiés dans la revue kiosque éponyme en 4 numéros, avec des chapitres complémentaires, correspondant à ceux des Hors-Série et à la qualité très fluctuante (le prologue est sympa, le reste très dispensable), des bonus comme les couvertures, etc...
Niveau dessin, c'est très correct, mais c'est surtout Olivier Coipel qui tire son épingle du jeu. Cocorico, le frenchy est désormais une star aux States !

Loin d'être indispensable, cette saga a le mérite d'être assez divertissante et de boucler une très longue boucle dans le Marvelverse. Pas génial, certes, mais pas dégueulasse non plus !


Chronique rédigée par Hellspawn le 06/01/2013
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de HellspawnReflet de l'avatar de Hellspawn
Statistiques posteur :
  • 446 (38,99 %)
  • 689 (60,23 %)
  • 9 (0,79 %)
  • Total : 1144 avis
 
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Novembre 2012

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Comics Siège, tome 1, lui attribuant une note moyenne de 3,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

25 5 2017
   

Comme souvent lorsqu’il est question de comics, un avertissement est nécessaire : si vous n’avez pas lu "New Avengers", "Civil Wars" ou "Dark Avengers", inutile de vous plonger dans cet ouvrage. Parce que c’est bien Norman Osborne, l’ex-bouffon vert, qui est à la tête des Vengeurs, un Norman à l’égo surdimensionné et à la santé mentale plus que discutable.

La situation est des plus étrange, même ne ayant lu les séries précitées : on se retrouve avec un Asgard au-dessus de la ville de Baxton, Minnesota. On ne saura pas par quelle miracle elle se retrouve dans cette position, certainement qu’une série, sur laquelle je ne suis pas encore tombé, l’explique. Norman va décider de tout faire pour déclencher une guerre contre le peuple d’Asgard, contre l’avis du gouvernement, et ce sont donc les nouveaux vengeurs, emmenés par deux Captain America qui s’y collent (pour savoir pourquoi il y a deux Captain America, je vous recommande « Captain America Marvel Icons). Le rôle de Loki là-dedans, et la présentation des motivations de Norman sont, malgré tout, suffisamment explicite pour justifier le déferlement de violence qui s’ensuivra, et sui viendra apporter les éléments narratifs qui semblaient manquants dans le deuxième tome de « Dark Avengers ». On est dans du comics un peu bourrin, qui se fait succéder les combats entre super-héros sur des pages et des pages, mais finalement, il y a là-dedans une vraie dynamique et le focus sur l’un ou l’autre au cours de cette confrontation permet d’éviter cette impression de répétition constante. La fin de l’ouvrage, en revanche, autour de la mort de Sentry, est des plus lentes et ennuyeuses, en comparaison.

Un album un peu longuet tout de même, dont le mérite est de venir combler des manques dans les autres séries du même univers, sans pour autant apporter des éléments révolutionnaires. Le spectacle est assuré est c’est bien le principal, même si les discussions de fin d’ouvrage semblent ne jamais en finir.