45 718 Avis BD |19 788 Albums BD | 7 803 séries BD
Accueil
Shirahime Syo
 

Shirahime Syo

 
 

Résumé

Shirahime SyoAfin d'acceder au résumé de Shirahime Syo, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Shirahime SyoC'est le premier manga que j'ai lu. Atypique, mais très bien pour entrer en douceur dans cet univers dont j'avais jusque-là une vision étriquée et déformée. C'est donc un recueil de trois contes, où il est question d'amour éternel, de séparation et de mort, sur lesquels plane la figure légendaire de Shirahime Syo, la princesse blanche dont les larmes sont les flocons de neige.

Dans la première histoire, une jeune fille part dans la montagne enneigée, chasser le loup qui a tué son père, et fait une rencontre surprenante. La seconde, nous conte le serment d'amour d'une jeune femme à son fiancé qui part à la guerre. Il est encore question d'amour et de séparation dans le troisième conte, qui met en scène un jeune guerrier et un couple de hérons. La présence de Shirahime Syo, comme en filigrane, surplombe et sert de fil rouge à ce recueil, extrêmement poétique, mais hélas, peu palpitant.

Ces histoires font en effet la part belle au romantisme, au détriment de la tension narrative. C'est très beau mais dans le genre "...je vous attendrai, quitte à devenir moi aussi une fleur" c'est un peu too much, c'est vite lu et, au final donc, assez ennuyeux.

Le dessin, quant à lui, est beau, fin et élégant.


Chronique rédigée par Doña Hermine le 15/08/2005
 
 
Avis de :Une BD décevante... Note de l'album : 2,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de Doña HermineReflet de l'avatar de Doña Hermine
Statistiques posteur :
  • 153 (85,96 %)
  • 14 (7,87 %)
  • 11 (6,18 %)
  • Total : 178 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,50 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 2,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Acheter d'occasion : 19,90
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.75
Dépôt légal : Janvier 2004

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Shirahime Syo, lui attribuant une note moyenne de 3,75/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

6 8 2007
   

Cet Album est, selon moi, à considérer plus comme un art book ou un collector que comme un véritable manga. En effet, sans être bâclées pour autant, les petites histoires laissent la place aux graphismes tout simplement magnifiques des Clamp.
Le format, différent des mangas « traditionnels » ne fait qu’appuyer le sentiment d’avoir entre les mains une œuvre où le côté graphique est mis sur le premier plan. Les dessins prennent souvent une page toute entière, l’auteur préférant ici peindre la profondeur des sentiments dans toute leur puissance plutôt que de retranscrire des actions ou des péripéties à rallonge.
J’ai pu retrouver ici le trait caractéristique de mes mangakas préférée : dans la forme des visages et le regard des personnages. Mais le style est tout de même très différent de leurs autres œuvres, on dirait un vieux manga (alors qu’il date de 2001). Je ne saurais pas franchement dire ce qui me donne cette impression, mais peu importe. Ce nouveau style me plait bien, j’ai l’impression de lire du Clamp sans vraiment que cela en soit, c’est très particulier.

S’il est vrai que les histoires ne sont là que pour donner à la dessinatrice une bonne raison de nous dévoiler l’ampleur de ses talents, elles ne sont pas médiocres pour autant, loin de là.
Emouvantes et touchantes, qu’elles soient tristes ou joyeuses, c’est petites légendes d’hivers ont su m’emmener avec elles dans les pleines enneigées du Japon médiéval. Je les ai vraiment beaucoup aimées, car malgré leur taille des plus réduites, elles sont parvenues à me passionner et à me transmettre les sentiments des héros qui les peuplent.

Shirahime Syo est un petit bijou graphique, mais aussi un magnifique recueil de légendes, celles qui nous font pleurer et rêver à la fois. Un seul lien les unit : chacun des héros fait référence à Shirahime, la princesse des neiges, et à ses larmes. La déesse de l’hiver serait-elle si sensible au sort des hommes pour accompagner leurs malheurs de ses pleurs ?
La fin est très belle, l’impression qu’elle m’a laissée lorsque j’ai refermé ce livre est indescriptible…
Une note maximale pour ce petit chef d’œuvre, cela semblait s’imposer.