46 510 Avis BD |20 170 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Fauve blessé - Rêve américain
 

Serval - Daredevil : Fauve blessé - Rêve américain

 
 

Résumé

Serval - Daredevil : Fauve blessé - Rêve américainAfin d'acceder au résumé de Serval - Daredevil : Fauve blessé - Rêve américain, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Barry Windsor-Smith a été un des piliers de la maison Marvel des années 80. Il est considéré comme celui qui a remis au goût du jour les F.F. Il a également signé Iron-Man, Avengers et donc, aussi, Serval et Daredevil.

Fauve bléssé (Wounded Wolf, Uncanny X-Men 205, mai 86) est l'épisode à la fin duquel Serval et Yuriko se livrent à un combat sanglant. Yuriko est une femme japonaise à qui on a gréffé des prothèses cybernétiques; elle est aux ordres de Lady Saeva, et toutes deux ne vivent que pour tuer Logan. Dans sa fuite, le fauve blessé croise la petite Energie, enfant doté de super-pouvoirs. Wolverine devra mener son combat tout en la protégeant.

Chris Claremeont, le "second père" des X-Men a scénarisé l'épisode, qui a pour seul mérite de mettre en scène un des somptueux duels qui ont fait la légende bestiale de Serval. Pour le lecteur, malgré le spectacle, le fait de ne pas avoir suivi les épisodes précédents est un peu frustrant, mais l'intrigue ne le laisse pas non plus vraiment regretter...
Le rêve américain (American dreamer, Daredevil 236, novembre 86) de Daredevil, l'ultime protecteur, est aussi sanglant. La Veuve Noire lui demande une aide qui s'averera quasi fatale pour lui.
Ann Nocenti, qui a aussi travaillé sur Spider-Man, Hulk, Woverine, (mais aussi chez DC: Batman), développe l'étrange fascination de Dardevil pour la Veuve Noire et distille le thème de la trahison et de la manipulation. Le final dramatique sonne le glas d'un épisode trop court...

Ce Serval-Daredevil a l'avantage de pouvoir offrir un bon échantillon au goût eighties pour les non-initiés: on y retrouve les stéréotypes des deux figures de proue, la bestialité de l'un, l'intellect de l'autre. Et bien sûr tout plein de super-vilains à affronter !
Le dessin est assez réussi, mais il n'est pas vraiment mis en valeur par l'encrage ni les couleurs, devenues franchement vieillots, et les fonds sont assez souvent désespéremment vides... On ne peut pas dire que l'action soit portée par les décors, ce qui est à mes yeux toujours regrettable.
Pour les amateurs, le format des deux épisodes (deux douzaines de planches) les laissera frustrés, mais la singularité de ce double-face les amusera aussi.


Chronique rédigée par Hellspawn le 12/01/2010
 
 
Avis de :Une BD décevante... Note de l'album : 2,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de HellspawnReflet de l'avatar de Hellspawn
Statistiques posteur :
  • 446 (38,99 %)
  • 689 (60,23 %)
  • 9 (0,79 %)
  • Total : 1144 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,50 Note générale
  • Originalité : 2,50 Originalité
  • Scénario : 2,50 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Acheter d'occasion : 10,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.50
Dépôt légal : Janvier 1989