46 491 Avis BD |20 156 Albums BD | 7 883 séries BD
Accueil
Tome 7 : Sept Prisonniers
 

Sept, tome 7 : Sept Prisonniers

 
 

Résumé

Sept, tome 7 : Sept PrisonniersAfin d'acceder au résumé de Sept, tome 7 : Sept Prisonniers, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Sept, tome 7 : Sept PrisonniersLe septième tome de cette collection au concept commercialement séduisant, basé sur le chiffre 7 (7 tomes, 7 missions à haut risque, 7 équipes de 7 héros décidés à réussir, et surtout un défilé de 7 scénaristes et 7 dessinateurs assez alléchant), est confié au scénariste Mathieu Gabella ("La Licorne") et au dessinateur Patrick Tandiang ("L'odyssée de Japper Black"). Avec ce septième volet, cette collection dirigée par David Chauvel et inspirée des films «Les 7 Samouraïs» et «Les 7 Mercenaires» tente de décrocher la Lune.

Combinant univers carcéral et histoire de science-fiction, le scénario de Mathieu Gabella est une belle réussite. Afin de contourner le problème majeur du cahier de charges de cette collection de one-shots, l’auteur constitue son équipe de sept au fil des pages, parvenant ainsi à développer ses personnages au fil des rebondissements, en un nombre de pages limité. L’histoire est très prenante, riche en surprises et parvient à tenir le lecteur en haleine jusqu’à la dernière page.

Graphiquement, Patrick Tandiang s’en sort brillamment. Au sein d’un décorum SF soigné et efficace, le dessinateur propose des scènes de combat convaincantes et quelques vues spatiales très réussies. Son style dynamique et clair sied parfaitement à l’ancrage SF de cet ultime volet.

Bref, un excellent tome qui conclut une série qui ne m’aura finalement déçu que le temps de quelques pirates et de quelques guerrières.


Chronique rédigée par yvan le 02/03/2009
 
 
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 14,20 14,20 14,20
Acheter d'occasion : 1,45
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.60
Dépôt légal : Février 2009

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Sept, tome 7 : Sept Prisonniers, lui attribuant une note moyenne de 3,60/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

21 12 2018
   

Cette septième aventure propose un monde futuriste original et intéressant, plutôt sombre et gore par moments. Je me suis laissé embarqué dans cet univers au scénario bien conçu mais j'ai eu du mal à adhérer à l'explication finale, même si je reconnais son originalité bien venue dans ce type d'histoires. J'ai pas trop adhéré non plus à l'aspect final du "métamorphosé".
Le dessin réaliste est assez bon sans être remarquable. Quelques maladresses par moments. IL me fait penser au style de Colin Wilson (Jeunesse de Blueberry) avec des petites touches de Adlard (Walking Dead).
Pas le meilleur tome de la série mais pas mauvais.

19 3 2013
   

Ce qui est assez bien avec cette série, c'est qu'elle oblige les scénaristes à être percutants, et dès les premières pages, on peut déjà savoir si l'album sera bon ou raté. Ici, sans être exceptionnel cet album fait partie des bons crus et l'environnement très original posé dès le début donne une bonne entrée en matière. Un univers de science fiction dans lequel la Lune est devenue une prison, une zone de non droit sur laquelle on abandonne, plus que l'on ne retient, les prisonniers. J'ai assez accroché à cet environnement, qui ne manque pas d'imagination pour nous inventer un nouveau parcours de la Terre à Lune.

Pour autant, je trouve que cette belle imagination s'essoufle assez vite, notamment à cause d'un scénario qui a du mal à se mettre en place, que je trouve assez poussif et dans lequel les personnages ont du mal à trouver leur place. Certes, la prison éclatée entre trois tribus de cannibales, et la lutte qui les oppose les uns aux autres permet de maintenir une bonne tension, mais on se demande toujours un petit peu comment les sept personnages s'inscrivent dans ce tableau. Au final, c'est l'originalité de l'environnement qui semble sous-exploitée, et parfois celle des personnages : le septième, en l’occurrence, ne semble pas avoir trouvé de place dans ce scénario, alors que les autres en prennent parfois trop, les enchaînements rendant l'histoire assez peu linéaire et pas toujours compréhensible....

L'environnement est vraiment sympa, l'idée de départ était vraiment originale, mais l'une des pièces maîtresses, à savoir l'attachement du lecteur aux 7 personnages au centre du récit, et un petit peu raté.

23 1 2010
   

La plus belle couverture de toute la série, pleine de promesse d'un scénario alléchant. Annoncer sept prisonniers dans le titre et illustrer cela par un homme perdu dans l'espace, voilà qui pique la curiosité.

L'histoire est assez bonne et plutôt riche. On y croise un peu de tout, au risque de s'y perdre un peu. Le rythme est assez soutenu, j'irais même jusqu'à dire que tout va trop vite. Certaines situations importantes sont réglées en quelques cases seulement. Mais le fond est prenant, alors même si on ne saisit pas tout tout de suite, on ressort de la assez satisfait.

Visuellement l'album est intéressant. Le dessin est assez classique et réaliste. Certains effets sont très bons, comme par exemple les jeux d'ombres et lumières dans la grande serre, d'autres assez mauvais, et cette fois c'est la fluorescence des papillons que je prendrais comme exemple.

Le point noir pour moi ce sont les personnages. D'une part, c'est assez caricatural - l'homme d'affaire méchant froid et inflexible, le trouillard corrompu jusqu'à la moelle etc - mais le plus gênant, c'est que l'on est censé avoir sept personnes et qu'après la lecture j'ai du mal à les citer.

Un album au potentiel énorme, qui aurait fait unue série en 4 tomes remarquable. Hélas, sur un one-shot on reste un peu sur notre faim.

1 7 2009
   

Le scénario est original, et efficace, et les dessins de bâtiments et de l'espace sont magnifiques. Mais les dessins des personnages sont beaucoup trop sombres, et dans certains cas approximatifs, à tel point qu'on finit par ne plus savoir qui est qui, et qu'on décroche un peu de l'histoire à cause de ça. C'est dommage parce que l'histoire est bien vue, avec des rebondissements et du suspense, des surpises et une fin étonnante.

Donc vraiment le seul bémol sont les dessins des personnages, ce qui m'a enlevé un peu de plaisir à la lecture. Néanmoins, un album à lire!