46 503 Avis BD |20 164 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 13 : 7 détectives
 

Sept, tome 13 : 7 détectives

 
 

Résumé

Sept, tome 13 : 7 détectivesAfin d'acceder au résumé de Sept, tome 13 : 7 détectives, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Sept, tome 13 : 7 détectivesLe défi proposé par Chauvel aux différents couples de scénaristes/dessinateurs est loin d'être évident : proposer, en un seul tome, une histoire complète mettant en scène 7 personnages, façon 7 mercenaires.
Difficile en effet en si peu de pages de présenter les protagonistes, l'intrigue, et de refermer l'histoire. Certains s'y évertuent avec grand succès, d'autres s'y cassent d'ailleurs violemment les dents.

Dans le cas de ce nouvel album, le pari est loin d'être gagné.
Tout d'abord parce que pour faire tenir l'intrigue, le scénariste a du utiliser des pages complètes de texte sans une seule case lui permettant de faire avancer l'intrigue - pour moi, un vrai aveu d'échec narratif.

De plus, les personnages n'ont pour certains pas vraiment de manière claire de se démarquer des autres. On les traine donc finalement dans l'histoire sans vraiment s'attacher à eux, ce qui est fort dommage.

Finalement, l'intrigue en elle-même n'est pas des plus originale. La fin n'est pas renversante, et ceux qui s'attendent au génie d'un Sherlock Holmes risquent de tomber de haut.

Mais que reste-t-il, alors ? Le dessin, d'assez bonne facture, et aux couleurs de qualité. L'ambiance est là, le trait à la fois original et captivant... Eric Canete est un auteur à suivre !

7 détectives n'est donc pas un bon album de la série "Sept", pour moi. C'est d'autant plus dommage que j'en attendais beaucoup...


Chronique rédigée par Piehr le 05/06/2012
 
 
Avis de :Une BD sans intérêt ! Note de l'album : 1,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de PiehrReflet de l'avatar de Piehr
Statistiques posteur :
  • 1099 (67,76 %)
  • 130 (8,01 %)
  • 393 (24,23 %)
  • Total : 1622 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 1,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 1,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 14,73 14,73 14,73
Acheter d'occasion : 11,26
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.33
Dépôt légal : Mai 2012

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Sept, tome 13 : 7 détectives, lui attribuant une note moyenne de 2,33/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

7 3 2019
   

Mouais, pas emballé par ces détectives.
Le dessin anguleux aux silhouettes plutôt longilignes ne peut pas être qualifié de réaliste mais n'en est pas loin. Un style particulier qui colle ma foi plutôt bien à l'ambiance et l'époque du récit.
Le récit souffre d'un trop plein de texte, surtout ces pages complètes sensées reproduire une page de manuscrit d'un personnage ! Pour moi une page de BD doit avant tout être dessinée.
Ensuite il faut attendre très longtemps pour avoir un peu d'action. C'est assez mou avec toujours beaucoup de bla bla. Ça pose les personnages... Oui et non car malgré ça, certains n'ont pas franchement un rôle indispensable.
Après, le pourquoi du comment est bien trouvé, on peut être surpris par l'explication finale mais sans passion.
L'auteur a joué avec toutes les symboliques du chiffre sept, de façon presque exhaustive, et c'est finalement beaucoup trop. Ça surcharge l'ensemble et ça implique une préparation de ses actes tellement énorme de la part du tueur que l'on ne peut plus y croire. Sans parler des aspects du plan qui nécessitent trop de heureux hasards, donc impossibles. Comme par exemple de trouver uniquement des victimes dont le nom fait 7 lettres et commence par M, et dont une des lettres du nom doit être une lettre bien précise à une place bien précise. Et tout ces gens doivent habiter la même ville à des endroits précis aussi pour faire un schéma sur une carte.... Bref, beaucoup trop alambiqué.

11 7 2012
   

Le sixième volet de la deuxième saison de cette collection au concept commercialement séduisant, basé sur le chiffre 7 (7 tomes, 7 missions à haut risque, 7 équipes de 7 personnages décidés à réussir, et surtout un défilé de 7 scénaristes et 7 dessinateurs assez alléchant), est confié à Herik Hanna et à Eric Canete. Cette collection dirigée par David Chauvel et inspirée des films « Les 7 Samouraïs » et « Les 7 Mercenaires » permet d’alterner les genres et se frotte maintenant à l’enquête policière.

Après une belle contribution à la saga "Le Casse" avec "L’héritage du Kaiser", Herik Hanna s’attaque à one-shot pour l’autre série concept de Delcourt. Pour l’occasion, l’auteur nous plonge dans le Londres des années 20 et convoque les sept plus grands détectives du monde afin de résoudre une série de meurtres effroyables commis par un mystérieux tueur. Le fait de recycler des personnages célèbres de romans policiers, tels que Sherlock Holmes, Miss Marple, Watson ou Philip Marlow apporte indéniablement un plus à cette intrigue rondement menée. Les échanges et les oppositions entre ces personnages très charismatiques sont très intéressants à suivre. Tout en jonglant avec les codes du genre, Hanna invite le lecteur à suivre une piste d’indices qui tient parfaitement la route et mène le lecteur vers un final surprenant tout en donnant au chiffre 7 une véritable raison d’être.

Cet album présente néanmoins quelques défauts. Le premier est inhérent au cahier des charges de cette saga qui impose le développement d’une intrigue et la présentation de sept personnages en un seul tome. Pour ne rien arranger, l’auteur propose également une intrigue particulièrement dense, ce qui l’oblige à proposer des planches particulièrement bavardes et même plusieurs pages de texte pur.

Au niveau du graphisme, Eric Canete s’en sort très bien au milieu de ces pages pleines de texte et propose des personnages longilignes particulièrement expressifs, tout en plongeant le lecteur dans l’ambiance de l’époque.

Un bon one-shot !