46 504 Avis BD |20 165 Albums BD | 7 885 séries BD
 

Seizon Life, tome 1

 
 

Résumé

Seizon Life, tome 1Afin d'acceder au résumé de Seizon Life, tome 1, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Seizon Life, tome 1Ca ne met pas l'eau à la bouche, un résumé comme ça ? ;)
En vérité, Seizon Life est un manga passionnant. Rebondissements multiples pour un homme qui redécouvre le rôle de père qu'il n'a pas assuré il y a de celà 14 ans, dans une histoire de meurtre non résolue...

On avance, de joies en déceptions, dans l'enquête solitaire d'un homme qui a tout plaqué pour découvrir le coupable, celui qui lui a enlevé sa fille, avant que la mort ne le rattrape à son tour.

C'est très rythmé, on ne s'ennuie pas une minute, et on croit vraiment à cette relation parentale difficile qui est la base de toute l'histoire.
Toutefois, pour que tout avance, l'auteur doit indubitablement mettre l'accent sur la progression, les points positifs, à tel point que tout celà peut sembler "trop facile". On oublie ce temps qui passe, trop rapidement, même si les signes de la maladie de notre personnage principal sont bien présents. Mais qu'importe ! C'est passionnant, bien écrit, de qualité, vraiment.

Le dessin de Kaiji Kawaguchi est très propre, un peu du type de l'auteur de "Monster", Urasawa : Trait asiatique aux inspirations europèennes, qui sort de l'univers aceptisé très (trop) souvent typique du manga actuel. Gros nez, poches sous les yeux, l'approche est différente pour ancrer l'ensemble plus profondemment dans le réel.

Je tiens à mettre un accent particulier sur cette série, que les fans de Thriller Japonais ne doivent surtout pas rater. Très efficace, en trois tomes seulement, elle démarre sur les chapeaux de roue ici, pour se terminer en apothéose au tome 3. Un Must !


Chronique rédigée par Piehr le 08/01/2006
 
 
Statistiques posteur :
  • 1099 (67,76 %)
  • 130 (8,01 %)
  • 393 (24,23 %)
  • Total : 1622 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,50 Originalité
  • Scénario : 4,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 8,50 8,50 8,50
Acheter d'occasion : 4,37
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.64
Dépôt légal : Juin 2005

Avis des lecteurs

7 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Seizon Life, tome 1, lui attribuant une note moyenne de 3,64/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

vladkergan :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de vladkerganReflet de l'avatar de vladkergan
31 1 2009
   

Un premier tome rondement mené qui tiens le lecteur d'un bout à l'autre, sans aucune longueur ni scène inutile.

L'histoire est pour le moins sombre : un homme atteint d'un cancer apprends qu'il ne lui reste que 6 mois à vivre. Il va décider de mettre fin à ses jours, ayant vu sa femme décéder dans des circonstances équivalentes quelques années auparavant. Au moment de passer à l'acte, il apprends qu'on vient de retrouver le cadavre de sa fille, disparue il y a 14 ans. Il va donc se lancer corps et âmes sur les traces du meurtrier.

La psychologie des personnages ets très bien travaillée. L'auteur nous présente une relation père/fille crédible. Le personnage du père, qui va, au travers de son enquête, se rappeler des moments de bonheur qui lui a procuré sa fille, est vraiment très bien mis en scène.

Le dessin est dans la veine de celui de Urasawa, le dessinateur de Monster. En effet, les personnages ici mis en scène ne sont pas du tout graphiquement traité de manière classique. Le trait est fin et réaliste, les détails physiques crédibles ancrant de manière crédible l'histoire dans un monde réel (poches sous les yeux, barbe pas rasée, sueur qui appuie sur l'apparence négligée du père qui se lance dans l'enquête sans plus se soucier du reste). Néanmoins, j'ai trouvé que le dessin possède quelques imperfections dans certains cases et planches, mais rien qui ne nuise vraiment à l'histoire.

Un premier pus passionnant pour ce seinen thriller prometteur.

18 7 2006
   

Pour avoir mis de nombreux mois à acheter les 18 tomes de la série "Monster", il est vraiment agréable de pouvoir acquérir en une fois (car 3 tomes seulement à acheter) un bon polar comme "Seizon Life".

Alors qu'il n'a plus que 6 mois à vivre, Takeda est contacté par la police : on vient de retrouver le corps de sa fille disparue il y a 14 ans. De mauvais souvenirs remontent à la surface et Takeda décide de consacrer sa fin de vie à la recherche du meurtrier de sa fille.

Le sujet est très sombre, l'histoire se lit avec intérêt, même si j'ai regretté que l'enquête de Takeda ne démarre pas plus tôt dans ce premier tome. Néanmoins, la série est pleine de promesses, d'autant que le style réaliste de Kawaguchi n'est pas pour me déplaîre.

Cependant, je ne suis pas rentré à 100% dans l'histoire, car le style narratif m'a un peu ennuyé. En effet, la plupart des dialogues sont en fait des pensées de Takeda et cela nuit au rythme de l'histoire. Heureusement, ce défaut sera gommé par la suite.

Série à découvrir sans risque.

11 7 2006
   

Excellent premier tome !

On s’attache très vite au personnage principal (Takeda) grâce à une histoire simple mais émouvante et prenante. Une histoire qui aborde un thème assez connu et problématique au Japon : le manque de relations familiales à cause d’une vie professionnelle surchargée.

Ensuite c’est l’enquête elle-même qui va nous passionner. Lentement les éléments s’enchaînent et le suspense nous prend dans cet excellent thriller. Le compte à rebours installé par l’auteur contribue également à faire monter la tension.

Le dessin est clair et efficace. Seul point négatif : la qualité livrée par Panini Comics pour cette adaptation française qui laisse un peu à désirer.

18 6 2006
   

J'aime beaucoup les thrillers : progression de l'enquête, suspense, découverte des informations et des coups de théâtre en même temps que le personnage principal, etc...
Bref, que des ingrédients qui font que je vais être scotché.

Et dans ce cas, c'est fort bien réalisé ... l'histoire est banalement simple et tragique. Un simple fait divers comme on voit malheureusement tous les jours aux infos. Mais l'auteur a ajouté une dimension de compte à rebours très efficace : le père a seulement 6 mois pour trouver l'assassin de sa fille car il a un cancer en phase terminale, et que la prescription pour ce crime commence dans 6 mois.

On a donc droit à une course contre le temps haletante et efficace.

Alors oui ! parfois, l'histoire a un peu de mal à décoller avec un rythme un peu lent. Mais ça ne reflète que les tatonnements que rencontre ce père désespéré !!!!

Puis, l'enquête commence à progresser et l'angoisse monte à la découverte de nouveaux indices : très prenant !

Le dessin est très bon, et contraste avec la noirceur du propos. Les visages (surtout le père) nous encrent de suite dans le réel, contrairement aux autres mangas que j'ai pu lire, où les défauts physiques sont souvent gommés (rides, poches sous les yeux etc ...).

Bref ... une très bonne introduction pour une série-manga qui, une fois n'est pas coutume, se termine en 3 tomes.

10 6 2006
   

Un homme confronté à sa mort annoncée.

Le sujet est forcément fort : celui qui sait qu'il va bientôt mourir voit nécessairement la vie d'un autre oeil. Et le regard que Takeda porte sur sa vie passée l'amène à se suicider. Sauf qu'au moment de se passer la corde au cou, Takeda apprend que sa fille, disparue quatorze ans plus tôt, a été retrouvée morte. Et qu'il n'a que six mois pour essayer de trouver son meurtrier.

Le scénario pose donc les bases d'un bon thriller. Mais la force de "Seizon Life" réside dans l'approche différente que cette trilogie propose : la psychologie du personnage principal, et en particulier dans son rapport avec sa fille et sa femme disparues, est aussi importante, sinon plus, que l'enquête policière. Le suspense est mené savamment mais ce sont les doutes et les souffrances de Takeda qui m'ont le plus touché et séduit. On croit totalement au personnage de ce père qui se rend compte qu'il n'a pas eu dans sa vie les priorités qu'il aurait dû se donner.

On est quelque part entre Taniguchi et Urasawa : de cette rencontre d'influences fortes sort une série attachante et originale. De plus, le trait de Kaiji Kawaguchi est une réussite et se démarque de la production manga : le personnage central a une vraie tronche, les décors sont soignés, l'ambiance graphique est impeccable.

Vraiment un bon tome d'introduction ! Vous ne devez pas vous en priver.

20 3 2006
   

J'ai commencé cette série sur les conseils de Piehr et c'est vrai que le scénario m'intriguait à priori. C'est donc dans un état d'esprit conquis que je me suis lancé dans cette lecture.

Cette histoire de vengeance familiale (un père veut venger la mort de sa fille) sur fond d'enquête policière s'annonce croustillante à souhait. Le problème avec ce premier tome réside dans la mise en place trop lente de l'intrigue. Ce premier tome est certes intéressant mais manque cruellement de rythme à mes yeux.

Par contre la gestion émotionnelle du récit est fort bien réalisée en décrivant de belle manière les introspections du personnage principal.

Un premier tome dont j'attendais plus mais la suite s'avère plus consistante.

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Seizon Life, tome 1 7 3.64
Seizon Life, tome 2 6 4.17
Seizon Life, tome 3 6 3.75