46 560 Avis BD |20 193 Albums BD | 7 888 séries BD
 

Scotland Yard, tome 1

 
 

Résumé

Scotland Yard, tome 1Afin d'acceder au résumé de Scotland Yard, tome 1, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Scotland Yard, tome 1C’est le 1er tome de la collection « 1800 » que je lis et franchement je ne m’attendais pas à grand chose, du coup c’est plutôt une bonne surprise que j’ai eue à la lecture de ce tome de « Scotland Yard ».

Nous nous retrouvons plongé dans le Londres du 19ème, les allusions aux figures connues de la période Victorienne sont légion. Ainsi, nous retrouvons l’inspecteur Lestrade ainsi que d’autres personnages connus de Sherlock Holmes, un écrivain du nom de Stocker (Bram ?) semble lui aussi s’intéresser aux affaires pas très nettes de Scotland Yard. Dobbs essaye donc de créer une sorte de crossover entre les univers romantiques connus et la réalité (on-y parle de Jack l’éventreur) pour que le lecteur se sente un peu chez lui.
L’histoire commence par l’évasion de 2 criminels psychopathes, d’un jeune inspecteur qui cherche à venger la mort de son ami et qui se lie à un jeune gavroche, une psychiatre ainsi que sa charmante assistante pour l’aider dans cette affaire. Cette équipe atypique va se plonger dans les bas-fonds de Londres pour pouvoir retrouver les assassins et leurs complices.
L’ambiance de thriller est plutôt bien rendue, le dessin de Perger est parfait et colle bien à l’histoire, une crasse à mis chemin entre « From Hell » et « Seven » assez morbide et jouissive à la fois.
Difficile de juger une œuvre sans avoir lu le 2nd et dernier tome mais ça sera assurément à suivre.


Chronique rédigée par sigmar le 10/07/2012
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de sigmarReflet de l'avatar de sigmar
Statistiques posteur :
  • 141 (30,19 %)
  • 134 (28,69 %)
  • 192 (41,11 %)
  • Total : 467 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,78 13,78 13,78
Acheter d'occasion : 10,88
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Juillet 2012

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Scotland Yard, tome 1, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

18 7 2012
   

La collection "1800" de Soleil est un fourre-tout victorien. En gros, on prend tous les héros de la littérature du XIXe siècle, leurs auteurs, les grands criminels comme Jack l'Eventreur, on secoue bien et boum, ça vous fait plein d'histoires à raconter !
Dit comme ça, on pourrait croire que l'ensemble aura un petit arrière-goût de navet.
Et bien pas du tout ! pour le moment, toutes les histoires de cette collection qu'il m'a été donné de lire ont été plutôt encourageantes. Ce n'est jamais hyper original mais les différents auteurs ont la bonne idée de ne pas prendre les lecteurs pour des abrutis en livrant des histoires intéressantes.

En ce qui concerne ce "Scotland Yard", c'est plutôt réussi. Ambiance polar à la "Seven" matiné de film gore à la "Saw" avec des personnages connus comme Lestrade ou Bram Stoker et d'autres totalement inventés qui composeront l'équipe d'enquête. Un groupe de personnages qui fonctionne bien.
La trame du récit se veut d'ailleurs assez dynamique et on ne s'ennuie pas une seconde malgré un déroulement de l'enquête assez rapide (mais bon, c'est ce satané format "franco-belge" qui veut ça...)

Graphiquement, c'est Stéphane Berger qui s'occupe de placer le lecteur dans une ambiance malsaine à travers son dessin et ses peintures d'une extrême élégance. Le bonhomme connait son affaire puisqu'il a déjà officié sur "Le Poulpe", l'excellente série "Sir Arthur Benton" ou plus récemment sur "Avengers" où il dessine le très bon épisode de La Vision (ce qui sauve en grande partie le titre d'ailleurs). Quand les Américains de la Maison des Idées viennent chercher du frenchie, c'est qu'il y a du talent. Après avoir feuilleté tout ça, on ne peut être que convaincu. Personnellement, je lui trouve un petit air de Guillaume Sorel à son dessin, tout en étant le sien.

Bref, un nouveau titre cohérent et de qualité dans cette collection "1800".