46 534 Avis BD |20 177 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 1 : L'appel
 

Sasmira, tome 1 : L'appel

 
 

Résumé

Sasmira, tome 1 : L'appelAfin d'acceder au résumé de Sasmira, tome 1 : L'appel, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Sasmira, tome 1 : L'appelLors des premières pages , on est impressionné par la qualité graphique de cet oeuvre. Vicomte est un maniaque et chaque dessin est détaillé dans ses moindres détails. Tout est réaliste, les positions des personnages, les plis des vêtements, les regards des gens. Le trait est très précis et très juste. Quand au couleurs elle sont simples, belles et chatoyantes, juste ce qu'il faut.

Mais l'autre point important est le scénario, qui parait simple et classique, mais la narration, et les prises de vues rajoutent beaucoup d'originalité à celui-ci. L'histoire commence de nos jours, et pourrait être la vie de tout le monde, puis petit à petit on se retrouve dans le passé comme si c'était naturel !

Personellement, j'ai craqué ! je crois que c'est une des plus belles BD que j'ai lu, et je ne peut que la conseiller.

Par contre (il faut bien un reproche) Ce tome est sorti en 1997 et le tome deux sortirait, a priori, courant 2003 ! Vu que la série devrait avoir 4 tomes, j'espère que les suivants sortiront plus vite !!


Chronique rédigée par sylfeline le 07/08/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 15 (93,75 %)
  • 1 (6,25 %)
  • Total : 16 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 5,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 5,00 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.07
Dépôt légal : Septembre 1997

Avis des lecteurs

14 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Sasmira, tome 1 : L'appel, lui attribuant une note moyenne de 4,07/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

24 3 2012
   

La première édition de ce tome, paru chez Les Humanoïdes Associés, date déjà de septembre 1997. Ne faisant pas partie des bédéphiles qui ont dû patienter quatorze ans pour connaître la suite de l’histoire, c’est donc via cette réédition des éditions Glénat que j’attaque cette saga signée Laurent Vicomte.

En invitant le lecteur à se balader dans un autre monde, au sein d’un récit orienté vers le fantastique, "Sasmira" s’inscrit dans la même veine que le premier cycle de "Balade au bout du monde", que l’auteur réalisa jadis avec Pierre Makyo au scénario. Ici, c’est le regard envoûtant d’une vieille dame qui va plonger le héros dans une enquête qui invite le lecteur à voyager dans le temps. Cette mise en place permet non seulement de découvrir les personnages, mais embarque également le lecteur dans un voyage empli de mystère, dont il veut absolument découvrir le fin mot.

Visuellement, Laurent Vicomte propose un dessin certes classique, mais d’une extrême beauté. Usant d’un trait aussi précis que délicat, il livre des cases sublimes, où la lumière semble capté avec grande justesse. Notons également que cette réédition est pourvue d’un cahier graphique qui permet de découvrir le travail du dessinateur plus en détail.

Une excellent mise en bouche !

2 8 2010
   

Même si j'avais entendu beaucoup de bien de cet unique tome, avant je ne me serais pas lancé dans cette série car elle était considérée comme abandonné. Et puis l'annonce de la sortie prochaine du second tome m'a persuadé d'emprunter ce premier tome et puis…

L'introduction est un peu longue mais finalement, très vite, le scénario devient accrocheur et on a envie de découvrir la suite de l'histoire, d'éclaircir tous les mystères de la BD. Les personnages sont attachants et le fantastique s'empare très bien de l'album...
Il y a beaucoup de suspens.

Le dessin réaliste du Vicomte est vraiment très joli. Il me plait énormément, il a beaucoup de maîtrise, au niveau des décors comme des personnages. Les cadrages très cinématographiques sont réussis, et les couleurs sont belles.

Même si je m'y attendais un peu, une belle surprise, dont j'attends la suite !

14 8 2006
   

Un récit tout à fait envoutant ou l'on passe d'une époque à une autre sans même sans apercevoir. Le scénario, somme toute assez simple, est bien mené et ne distille les informations qu'au compte-goutte et nous amène à la fin de l'album sans que l'on s'en rende compte.

Le dessin est magnifique, à la limite perfectionniste, et l'ambiance est bien soutenue par des couleurs chaudes parfois même sensuelles.

Un album réussi qui appelle une suite, mais là c'est une autre histoire; Car le tome 2 qui est quasiment prêt, d'après certains magazines spécialisés, n'est toujours pas sorti à ce jour (Août 06 ) et c'est dommage car la lassitude commence à agir.

Néanmoins, ce récit fantastique nous emmène dans un autre monde un peu mystérieux, avec beaucoup de finesse et élégance. Un magnifique travail qui m'a enthousiasmé.

2 1 2006
   

Un premier tome assez intéressant mais qui se révèle peu surprenant lorsqu'on a déjà lu "Balade au bout du monde" du même auteur. La qualité des planches est ici un ton supérieur. On voit que Vicomte s'est appliqué, tant graphiquement qu'au niveau des couleurs !

A réserver aux fans de Vicomte, ce qui n'est pas mon cas même si je reconnais volontiers qu'il a fait preuve de beaucoup de maîtrise dans la réalisation de ses planches.

J'espère qu'une suite y sera donnée, en espérant cependant que l'auteur proposera quelque chose de plus original qu'un simple "copier - coller" de sa série phare !

26 11 2005
   

Je n'ai pas trouvé ce tome 1 de Sasmira tellement exceptionnel. On parle beaucoup du dessin dans cette BD et pourtant il ne m'a pas tant marqué. De même que l'histoire, qui rappelle effectivement beaucoup le début de "Ballade au Bout du Monde" : un jeune gars qui devient obnubilé par une femme qu'il a à peine vue (ici, sur une vieille photo) au mépris de sa petite amie actuelle ainsi qu'un retour vers le passé et un moyen de retrouver cette femme vue en photo.
Ce tome est à mes yeux pas mal sans plus. Mais si en plus on me dit qu'il n'y aura pas de suite, je ne vois franchement pas son intérêt.

15 5 2005
   

Un tome passionnant, mystérieux avec de superbes dessins. On passe assurément un agréable moment en lisant cette bd. Pourtant au vu de l’absence exaspérante du tome 2, je conseille d’attendre sa parution pour attaquer le tome 1. En effet ce dernier se révèle tel une boite de pandore : il soulève tant de questions qu’il nous plonge dans les méandres des suppositions.

13 11 2004
   

Voilà plus de sept années que ce tome 1 est sorti. Et la suite tant attendue n'est toujours pas parue. Ce qui devrait être un suicide éditorial confère finalement à cet album un statut particulier. Beaucoup de lecteurs se rueront sur le deuxième volume s'il finit par voir le jour, car cet album a très bonne réputation dans le milieu bédéphile. La longueur de l'attente participe à cet enthousiasme.

"L'appel" est effectivement un assez bon album. Le trait de Vicomte est particulièrement soigné : on sent que l'auteur a choisi de passer beaucoup de temps sur chaque planche. Le résultat est très réussi sur le plan graphique, à la fois stylé et efficace. Les personnages féminins sont grâcieux, les décors du début du siècle sont crédibles. Vicomte signe avec ce premier Sasmira son album le plus abouti. Bravo à lui.

Vicomte signe aussi le scénario. Et si l'ensemble est plutôt bon, j'aimerais tout de même apporter un bémol au concert de louanges qui m'a précédé. "L'appel" serait une véritable réussite si Vicomte n'avait pas collaboré auparavant aux quatre premiers tomes de la "Balade au bout du monde", sur un scénario de Makyo.
Il y a beaucoup, beaucoup de similitudes entre ces deux oeuvres. Un peu comme pour Gibrat dont "Le Vol du Corbeau" est trop lié au mémorable "Sursis".

Le héros, déjà, ressemble sacrément à celui de la Balade, à la fois graphiquement et psychologiquement. Ensuite, Bertille développe ses photos à domicile et c'est un cliché qui est le moteur de ce premier volet. Rappelez-vous : le héros de "Balade"... est un photographe ! Enfin, les héros se retrouvent catapultés dans le temps. Hoo ?!! Au Moyen-Age, comme dans "Balade" ? Ah non, là c'est au début du XXe siècle. D'accord, d'accord.

Je cesserai là les comparaisons, mais on aurait encore pu allonger la liste. Alors oui, l'album est plaisant à lire, mais j'aurais apprécié que Vicomte, en se lançant seul dans cette entreprise personnelle, se démarque davantage des thèmes qui avaient été abordés dans sa série-phare. Voilà pourquoi je ne mettrai qu'un 3,5 sur 5, au risque de froisser nombre de puristes.

Alors, monsieur Vicomte, si vous pouviez être plus original dans le deuxième tome que vous publierez peut-être en 2005, je vous en serais très reconnaissant. ;)

27 9 2004
   

"A travers le passé, ma mémoire t'embrasse". Mais que c'est beau... j'étais tellement été marquée par cette histoire que je me suis amusée à refaire la promenade de Stan dans Paris lorsqu'il fait sa mystérieuse rencontre.
On ne m'ôtera pas l'idée que cet album a des accents de "ballade au bout du monde"... ah Si seulement le second tome voyait le jour ! Mais c'est pas demain la veille. En attendant, je me régale avec ces décors sublimes, et cette histoire envoûtante.

4 7 2004
   

Un vrai régal ce 1er tome !

Graphiquement d'abord : Vicomte nous offre un dessin plutot classique mais vraiment reussit, c'est sobre, sans fioritures, réaliste, mais vraiment classe !

Et le scenar, mais quel scenar ! Ou plutot quel promesse de scenar ! Il est evident que l'histoire promet, j'adore le coté fantastique avec le voyage dans le temps melangé à l'histoire au début du XXeme siecle, c'est super prometeur...
Et oui, c'est seulement prometteur car il sera difficile de juger l'hitoire tant que celle ci se sera pas achevée, et apparement, ce n'est pas demain la veille... c'en est ou d'ailleur ?

Je conseille Sasmira car je pense qu'il ne faut pas bouder son plaisir, certes la suite est longue à venir, mais ce 1er tome est bon !

24 3 2003
   

Oui. Bon. Une grosse claque graphique, assurement !
Vicomte se surpasse ici, et fait preuve d'une maîtrise dans le trait et les couleurs qui ne peuvent que laisser admiratif. Vraiment, je suis très impressionné !

La finesse de son trait détaillé est en effet parfait pour décrire cet univers du debut XXeme, sans pour autant tomber dans un style trop classique qui aurait vraiment alourdi la bande dessinée.
Ici, tout coule de source, et la lecture est aisée de part la mise en scène très réfléchie de l'ensemble de l'intrigue.

L'intrigue, parlons-en, justement (mais pas trop :)). Le thème, même s'il est assez classique (un couple, visitant une demeure du début du siècle, fait malgré lui un voyage dans le temps pour se retrouver catapulté au milieu des redingotes et autres corsets) est ici présenté avec maîtrise. Le premier tome (est seul actuellement, hélas) est donc une parfaite introduction à une série qui s'annonce palpitante, et bien des questions nous assaillent à la lecture de cet opus.

Mais alors, pourquoi est-ce que je ne conseille pas l'achat de cette série ? tout simplement parceque l'on attend le tome 2 depuis plus de 5 ans, que 5 ans, c'est long, et que la date de sortie de l'opus tant attendu est sans cesse repoussé... au risque de ne jamais voir cette série complétée un jour (série en 5 tomes prévus, soit 25 ans de boulot si Vicomte garde cette cadence, tout de même).

31 10 2002
   

Drôle d'oeuvre que cette histoire d'amour entrelacé dans le présent et le passé ! les pages de sasmira dégagent un parfum de suranné, très fin XIXème siècle justement... le dessin est magnifique, l'histoire languissante... Laurent Vicomte est un grand dessinateur ; cela, tout le monde le savait. Avec Sasmira, il prouve qu'il sait également écrire de belles histoires. La suite, vite !

17 8 2002
   

quelle beauté... à tous les niveaux.
le dessin est splendide, bien que classique, et le scenar... quel scenar ! J'en reste tout bloqué.
Au debut, on s'attend à une histoire tres classique, à Paris, et on se retrouve avec un coté de fantastique assez etrange... C'est tres agreable à lire, tout nous surprend, et l'enigme est vraiment space.
"à travers le passé, ma mémoire t'embrasse"
phrase simple, et efficace...
toute une ambiance.

10 8 2002
   

Vicomte n’est pas un auteur prolifique mais chacun de ses albums est de très grande qualité, une preuve de plus avec ce premier album d’une nouvelle série : Sasmira. Après le premier cycle de ‘Balade au bout du monde’ ou il signait le dessin, il se lance dans l’aventure en solo. Il nous livre un nouveau scénario toujours sur le thème du voyage dans le passé comme dans Balade. Ses personnages torturés mais toujours tellement humains sont remarquables, l’ambiance du temps passé ou les héros se retrouvent est vraiment bien retranscrite, le scénario est bon. Bref, chapeau pour cet illustrateur qui s’essaye à la narration.
Coté dessin c’est du bon voir du très très bon. On a pu suivre l’évolution graphique de l’auteur au cours des quatre albums de Balade mais ici c’est vraiment un aboutissement. La qualité de son dessin et sa finesse est vraiment spectaculaire. L’auteur semble tellement pointilleux que chaque détail est travaillé pour un résultat ahurissant de réalisme et de beauté. Un des albums majeurs au niveau graphique et le tout au format au combien de qualité des humanoïdes associés et avec une couverture splendide, l’ensemble peut apparaître quasi parfait.
Seul gros point noir : le tome 2 qui se fait vraiment trop attendre étant donné que le tome 1 date de septembre 1997, peu être pour la rentrée 2002 qui sait…