46 372 Avis BD |20 096 Albums BD | 7 870 séries BD
Accueil
Sans Pitié
 
Note moyenne de la série : 3.42

Sans Pitié

Sans Pitié est une série BD qui est ou a été éditée chez Emmanuel Proust Editions.
Génot (Scénariste), Pradelle (Scénariste), Thomas (Dessinateur) ont travaillé sur cette bande dessinée.

Sans Pitié est parue initialement en Janvier 2005, le plus récent album référencé sur Coin BD datant de Juin 2008.

A ce jour, 3 albums BD concernant Sans Pitié sont référencés dans notre base, et 4 avis BD lui attribuent une note moyenne de 3,42/5.

 

  • Statut : Série terminée
  • Type d'histoire : Histoire en plusieurs tomes
  • Albums parus : 3

 
 
Ajouter un album à cette série
 
 
Evolution de la série Sans Pitié au fil des tomes :
Evolution de la série Sans Pitié au fil des tomes
Export Graphique de l'évolution de la série
 

Sans Pitié, tome 1 : Mistral Noir

Note moyenne de l'album : 3,25
Janvier 2005
 
Vengeance ? Concurrence ? A Marseille, qui s'attaque au business des caids et ex-membres de l'OAS ? Sûrement pas les jeunes Nawel et Manu qui se retrouvent impliqués à leur insu dans une sombre machination. Pendant que la fête techno crache les décibels, le drame se prépare. © Emmanuel Proust Editions [suite du résumé]
 
 

Sans Pitié, tome 2 : Coupe franche

Note moyenne de l'album : 4,00
Avril 2006
 
Les coups portés par un inconnu au trafic de drogue marseillais ont des conséquences pour les mafieux locaux. L'un des deux chefs, Mazurier, est déjà mort dans un attentat et Porta n'est plus en odeur de sainteté auprès de sa propre hiérarchie. Mais même après avoir torturé Manu, le seul à avoir vu qui s'en était pris à leur trafic, impossible de savoir quel clan rival tente de faire ainsi main basse sur Marseille. Les policiers non... [suite du résumé]
 
 

Sans Pitié, tome 3 : Table rase

Note moyenne de l'album : 3,00
Juin 2008
 
Comme indiqué dans le deuxième tome, il est maintenant acquis que les événements qui ont touché la mafia marseillaise n'ont rien à vois avec une quelconque querelle de territoire. Tout cela est lié au passé du parrain local, Sarko, qui est lui-même lié à celui de Fourcroix et de son homme de main Ravel/Bériche. Ce polar noir qui avait commencé dans les rue de Marseille en 2000 nous emmène en d'autres temps et en d'autres lieux. [suite du résumé]