46 504 Avis BD |20 165 Albums BD | 7 885 séries BD
 

Samurai Deeper Kyo, tome 2

 
 

Résumé

Samurai Deeper Kyo, tome 2Afin d'acceder au résumé de Samurai Deeper Kyo, tome 2, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Samurai Deeper Kyo, tome 2Ce second tome entre dès le début dans le vif du sujet avec les « révélations à mots couverts » d’Okuni. Bizarrement l’action retombe par la suite, avec l’aventure du petit garçon voleur et celle de la vieille dame. Heureusement, les tricolores sont là pour redonner de l’intérêt à l’histoire.

On voit apparaître dans ce tome une caractéristique essentielle du manga : les techniques au sabre (ou peu importe l’arme) ne sont pas « réalistes ». Je m’explique. Les différentes attaques des ennemis comme celles de Kyo ne sont pas naturellement possibles ; par exemple l’attaque spéciale de scorpion noir qui consiste à cracher des milliers d’aiguilles empoisonnées. C’est pour cela que je n’ai pas classer cette série dans « historique », ça n’a très vite plus rien de réel (Il y a aussi Okuni qui vole et tigre rouge qui se dédouble). Cela ajoute un intérêt à l’histoire car ce serait ennuyant de voir toujours les mêmes attaques, elles promettent ainsi d’être plus spectaculaires les unes que les autres.

Okuni, jusque là très mystérieuse, se révèle à nous. C’est une informatrice, apparemment employée par quelqu’un. Elle connaît le passé de Kyo et semble vouloir le provoquer. Elle finit par s’en aller, promettant de revenir. Que cache encore cette femme qui réussit à éviter le sabre du démon ?

Ces petites aventures, même si elle n’ont pas d’intérêt pour l’action, en ont un pour le développement de la psychologie des personnages. On retrouve une Yuya forte et courageuse, méritant le surnom de « celle qui se trouve partout sur la route de Tokaï ». Même Kyoshiro fait preuve de courage, c’est dire…

Côté humour, Kyoshiro est vraiment hilarant. J’adore la scène des bains lorsqu’ils sont à l’hôtel. C’est drôle aussi de voir celui qui cohabite avec Kyo aux yeux de démon se faire traiter comme un chien par Yuya sans broncher. Il rate toujours tout, même quand il essaie de s’échapper.

En somme, ce tome est une sorte de transition entre la découverte de Kyo et le combat contre les Tricolores. Mais c’est tout de même là que l’on rencontre tigre rouge…
L’histoire nous entraîne tout de même, promettant un troisième tome intéressant.


Chronique rédigée par mokona le 16/06/2006
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de mokonaReflet de l'avatar de mokona
Statistiques posteur :
  • 14 (8,81 %)
  • 145 (91,19 %)
  • Total : 159 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 6,51 6,51 6,51
Acheter d'occasion : 1,50
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.63
Dépôt légal : Juillet 2001

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album Manga Samurai Deeper Kyo, tome 2, lui attribuant une note moyenne de 3,63/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

22 5 2010
   

Un tome au dessus du premier, car on entre pleinement dans l'action et dans l'intrigue avec les tricolores.

On commence d'abord avec le combat contre Jimon, très impressionnat. Puis, Yuya et Kyoshiro rencontrent deux enfants voleurs sous la patte d'une femme dangereuse. Et on termine avec la découverte de ces tricolores qui ont l'air vraiment puissants.
Les dessins sont assez fluides et ne tremblotent pas, pour une première série d'un auteur c'est vraiment impressionnant.

Bref, voilà, la série continue son petit bonhomme de chemin, et c'est toujours très bien. Sans prétention, et pourtant, à la lecture de ce tome 2, enfin captivant!

21 3 2009
   

Pour le tome deux, on a toujours le même mélange d’humour et d’action. Toujours la même combinaison gagnante, avec en plus une touche d’aventure sur les bords. On découvre avec joie comment finit le duel Jimon-Kyo aux Yeux de démon. Il s’en suivra une petite aventure qui nous démontrera que Yuya n’est pas là que pour faire joli et que le sentiment a toujours fait partie des qualité de la série. Avec tout ça, un point négatif pour l’originalité, c’est qu’on fait souvent du « coupé en rondelle. Pour finir, on y commence une histoire particulièrement intéressante qui est celle de la vieille dame et des tricolores. On fait la connaissance d’un personnage que j’aime beaucoup : Tigre Rouge. Je vous laisse découvrir en lisant. Le dessin ne change pas beaucoup mais reste super beau. Vivement le tome 3.

20 8 2006
   

Un second tome dans la continuité, donc très bon. Cependant je lui ai atttribué une note légèrement inférieure au tome 1, et je m'explique. Les histoires avec le gamin et la grand-mère sont sympas, mais elles donnent un rythme plus lent, qui casse un peu le truc. Ce n'est certes pas lourd ni inutile, mais après un tome 1 si bon, on s'attendait à un rythme semblable et ces deux histoires font retomber un peu le truc...
Cela dit ça reste intéressant. On développe le personnage de Yuya, qui est autre chose qu'une femme qui ne pense qu'à l'argent. On développe aussi le côté comique de Kyoshiro (il est vraiment hilarant) et la personnalité complexe de Kyo. Lui qui nous était présenté comme un cruel assassin, serait-il autre chose en réalité ? Car après tout, il laisse la vie sauve à Yuya, et deux fois de suite... Le lien qui unit Kyo et Kyoshiro intrigue... On se demande comment ces deux là en sont venus à partager ce corps et pourquoi Kyoshiro est-il plus souvent en surface ?
En tout cas, la façon dont se termine le tome promet un tome 3 des plus captivants.
J'ai eu un peu peur au début quand le duo a rencontré le gamin. Ca m'a furieusement fait penser à la rencontre de Yahiko dans Kenshin. J'ai eu peur que tout soit comme ça, et puis au final non, ça n'a pas l'air d'être le cas...

Et je suis vraiment bluffée par le dessin. C'est vraiment très bon, plein de détail. Kyo est représenté de telle manière que son simple regard est flippant...
En tout cas c'est une série qui promet.