46 488 Avis BD |20 153 Albums BD | 7 883 séries BD
Accueil
Tome 1 : Les règles
 

Red Team, tome 1 : Les règles

 
 

Résumé

Red Team, tome 1 : Les règlesAfin d'acceder au résumé de Red Team, tome 1 : Les règles, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Red Team, tome 1 : Les règlesInitialement publiés chez Dynamite, les sept épisodes de cette série écrite par Garth Ennis et dessinée par Craig Cermak forment un récit complet. À l’instar du film Righteous Kill (La Loi et l'Ordre) avec Robert De Niro et Al Pacino, cet album met en scène des policiers qui décident de pallier les insuffisances du système en faisant justice eux-mêmes. L’auteur de The Boys, Crossed et Punisher opte cependant pour une narration très bavarde, sous forme d’interrogatoires entrecoupés de flash-backs. De leur décision de passer à l’acte aux exécutions sommaires, en passant par les règles qu’ils se fixent, cette approche axée sur les dialogues, qui montre des personnages s’exprimant après les faits, permet à Garth Ennis de distiller les informations au compte-gouttes, tout en faisant monter la tension jusqu’au final plus explosif.

Visuellement, Craig Cermak se voit confier la tâche assez ingrate de mettre en scène de longues conversations entre les membres de l’équipe ou lors des interrogatoires. Alliant sobriété et réalisme, le nouveau venu s’en sort plutôt bien en proposant un dessin fonctionnel qui sert parfaitement l’histoire.

Un polar sombre et lent, qui devrait ravir les amateurs du genre.


Chronique rédigée par yvan le 13/11/2014
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de yvanReflet de l'avatar de yvan
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 17,10 17,10 17,10
Acheter d'occasion : 25,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.75
Dépôt légal : Juillet 2014

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album Comics Red Team, tome 1 : Les règles, lui attribuant une note moyenne de 3,75/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

15 12 2014
   

On ne sait jamais trop à quoi s'en tenir avec Garth Ennis, si ce n'est que ça devrait pisser du sang. L'irlandais traîne une sulfureuse réputation d'auteur abusant de la violence, même si j'estime qu'il n'en use gratuitement qu'à de rares occasions (faire de l'humour gras et macabre, en l'occurrence)... Quoi qu'il en soit, il s'attaque désormais à un genre qui manquait à sa bibliographie : le polar noir et réaliste.

Le pitch est classique mais prometteur : une bande de flic de choc décide de transgresser la Loi en abattant des malfrats et autres assassins dont la culpabilité ne fait aucun doute, mais qui disposent de moyens pour échapper à la sanction judiciaire qu'ils mériteraient.
On a donc affaire à des flics borderline, mais ce qui est très bien rendu, c'est qu'il ne s'agit pas de dingos de la gâchette mais au contraire d'experts qui pèsent leurs responsabilités.

Pour la narration, elle s'appuie sur un procédé classique : les flics en question s'expriment dans ce qu'on pense être une garde à vue. Ils reviennent sur les évènements qui nous sont donc contés sous la forme de flashback.
Et c'est là que le talent d'Ennis fait la différence. Certes, les textes sont importants, comme si l'auteur avait voulu faire la démonstration qu'il sait aussi écrire pour le genre. Importants, oui, mais pas indigestes. Et puis les scènes d'action qui entrecoupent la confession des flics devenus vengeurs sont tellement efficaces qu'on ne s'ennuie pas. Au contraire, la tension monte continuellement, avec un zénith qui laissera baba le lecteur.

Côté graphismes, c'est très correct. La sobriété des dessins les rend efficaces, à défaut d'être spectaculaires.

Mais au delà d'un polar bien foutu, c'est aussi une réflexion sur les mécanismes de la police et de la justice américaine qui nous est proposée, sur fond de psychologie de l'individu. Et oui, Garth Ennis n'est pas le bourrin que certains de ses albums peuvent laisser à penser !
Enfin, malgré sa nomenclature N°1, il y a de fortes raisons de penser que cette série en restera là. Ennis signera-t-il une suite ? Rien n'est moins sûr, même si la fin est ouverte. Un autre scénariste reprendra-t-il la relève ? Pas d'info du côté de l'éditeur... Affaire à suivre... ou à classer !