46 560 Avis BD |20 193 Albums BD | 7 888 séries BD
Accueil
Tome 1 : La meute noire
 

Red Caps, tome 1 : La meute noire

 
 

Résumé

Red Caps, tome 1 : La meute noireAfin d'acceder au résumé de Red Caps, tome 1 : La meute noire, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Red Caps, tome 1 : La meute noireJe n'ai pas vraiment été emballé par l'album, mais je voulais quand même qu'il figure sur CoinBD, pour montrer (si besoin en était) que Delcourt ne fait pas QUE du bon (même s'il en fait beaucoup ;o)).

La cote générale aura tout de même la moyenne car en définitive, ce n'est pas non plus une mauvaise BD...

Le scénario part très fort, peut-être trop, car on finit par s'ennuyer...

Le dessin est parfois un peu léger (enfantin ?), surtout pour les personnages...


Chronique rédigée par badplayer le 17/04/2003
 
 
Avis de :Une BD décevante... Note de l'album : 2,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de badplayerReflet de l'avatar de badplayer
Statistiques posteur :
  • 17 (100,00 %)
  • Total : 17 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 2,50 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 2,00 Scénario
  • Dessin : 2,00 Dessin
 
Acheter neuf : 12,34 12,34 12,34
Acheter d'occasion : 5,25
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.50
Dépôt légal : Mars 1998

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Red Caps, tome 1 : La meute noire, lui attribuant une note moyenne de 2,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

9 3 2015
   

Après leur série en 4 tomes « les lutins » nos deux compères Duval et Dubois en créent une autre « red caps » en 2 tomes. Cependant j’émets une supposition personnelle, ne connaissant pas du tout l’historique de la première série, j’imagine donc qu’elle n’a pas eu le succès escompté et que l’éditeur Delcourt a voulu néanmoins donner une chance supplémentaire à leur série en lui changeant le titre. Car lorsqu’on lit les deux à la suite, on se demande pourquoi « red caps » ne fait pas partie de la série « les lutins », en effet, comme sa prédécesseur elle parle de légende, de lutins des highlands, coiffés de bérets rouges.

Et la comparaison ne s’arrête pas là puisque le scénario est aussi linéaire, plat et sans surprise que « Bonnie tom » et que le dessin est malgré tout toujours aussi peu à mon gout, avec surtout des visages déformés et grimaçants, le summum étant tout de même les personnages féminins, qui comme le montre la couverture, sont censées être jolies et ne le sont pas…

Pas une grande réussite.

5 7 2005
   

Voilà une série qui, comme tant d’autre, passera inaperçue dans le flot d’album annuel toujours croissant (pour notre plus grand plaisir)…

Ce n’est pas que le scénario de Dubois soit de mauvaise qualité, l’idée de départ est même intéressante, et le paradoxe entre le conte et le récit plutôt bien amené, mais l’histoire reste assez banale, sans grande originalité et surtout très linéaire…

De même le dessin de Duval ressemble assez au scénario, il est simple, trop peut-être. Parfois un peu trop « carré », il a au moins le mérite d’être clair. Les couleurs quand à elles sont plutôt jolies, bien que parfois trop peu nuancées et trop peu variées…

Un album moyen, mais qui se lit sans déplaisir…