46 004 Avis BD |19 921 Albums BD | 7 830 séries BD
Accueil
Tome 4 : Dans des coinstots bizarres
 

Ratafia, tome 4 : Dans des coinstots bizarres

 
 

Résumé

Ratafia, tome 4 : Dans des coinstots bizarresAfin d'acceder au résumé de Ratafia, tome 4 : Dans des coinstots bizarres, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Ratafia, tome 4 : Dans des coinstots bizarresCe quatrième opus marque la fin du premier cycle de la série. Je dis bien "premier cycle", car dès le quatrième de couverture un cinquième tome est annoncé.

C'est marrant, comme toujours, mais ça l'est surtout de moins en moins depuis le premier tome. A croire que Nicolas Pothier commence à épuiser tout le registre des jeux de mots pirates (ce qui est fort possible)...

Mais malgré tout, le scénario reste agréable, intrigant parfois. Et c'est là que Ratafia sait se démarquer d'autres séries humoristiques plus bateau (sans mauvais jeu de mot) : cette histoire propose, en plus de sacrés fou-rires parfois (je pense en particulier au premier tome) une histoire de qualité.

Le dessin est toujours aussi sympa, agréable lui-aussi. La couleur, bien qu'appréciable elle aussi, est toutefois beaucoup moins travaillée que lors des opus précédents (et ce dès la couverture ! c'est flagrant). La rançon du succès ? C'est en tout cas un peu dommage, car le traitement des albums précédents participait à cet esprit très personnel et sympa.

Allez, ne boudons pas notre plaisir. Ce quatrième opus termine plutôt bien la série, et a la qualité d'enfin donner tout son sens à son titre.


Chronique rédigée par Piehr le 27/11/2007
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de PiehrReflet de l'avatar de Piehr
Statistiques posteur :
  • 1099 (67,76 %)
  • 130 (8,01 %)
  • 393 (24,23 %)
  • Total : 1622 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 10,36 10,36 10,36
Acheter d'occasion : 7,16
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.71
Dépôt légal : Octobre 2007

Avis des lecteurs

7 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Ratafia, tome 4 : Dans des coinstots bizarres, lui attribuant une note moyenne de 3,71/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

14 11 2018
   

Le dessin est toujours aussi agréable dans ce style particulier. Toujours une belle mise en couleur. On descelle plus souvent qu'avant l'inspiration manga dans des expressions de visages ou des fonds de cases. C'est bien que ces deux univers se rejoignent : le franco-belge et le manga.
Pour l'histoire j'ai été moins enthousiasmé. Peut être trop habitué aux surprises, jeux de mots etc... que nous réserve l'auteur, un cadre et un thème qui ne varient pas beaucoup depuis le début de la série, en tout cas la première moitié m'a parue sans surprise et trop répétitive, les auteurs moins inspirés. Avec la seconde moitié j'ai enfin retrouvé plaisir à lire et l'humour ma a nouveau fait franchement sourire si ce n'est rire.
Encore un titre étrange pour ce 4eme tome. Par contre le truc dont je parlais au sujet des titres qui s'expliquent dans le tome qui suit (voir mon avis T3) s'arrête ici. A moins que ça m'ait échappé le titre du T3 n'est pas prononcé dans cet album.
Bon, une petite baisse de régime mais toujours bien divertissant : on continue.

22 1 2015
   

Je progresse dans ma découverte de cette série, quoique « découverte » au bout du 4ème tome ne soit plus le terme adéquate. Pas grande différence avec les tomes précédents, les dessins sont maintenant moins ternes et bien lisibles, j’avais eu du mal à déchiffrer certaines cases notamment sous la pluie dans le tome 2. Ce n’est maintenant plus le cas, tout est clair et les couleurs bien flashies, il ne pleut donc plus et il ne fait plus nuit non plus.
L’humour est toujours bien là, beaucoup de jeux de mots en tous genres, comme d’hab, on n’est pas dépaysé. Cette fois-ci le registre des élections est passé en revue, l’occasion de savoir si Romuald va passer capitaine ou pas, à la place du capitaine tombé dans un coma suspect. Il faudrait surement relire plusieurs fois ces albums pour être sûr de ne pas passer à côté de certains calembours.
Je regrette toujours un peu que l’histoire soit un peu décousue, ou tout simplement pas très captivante, mais au final on passe quand même un très bon moment avec cette bande de pirates déjantés.
C’est donc la fin du premier cycle, voyons comment est la suite.

1 12 2009
   

Si j'avais un peu été déçu dans le tome 3, là j'ai l'impression que le niveau s'élève un petit peu. Tout d'abord, l'histoire ne se concentre plus sur des îles, mais se passe en majorité sur la Kouklamou, où se jouent des élections. Les auteurs gardent tout ce qui fait apprécier cette série, à savoir un monde loufoque, un humour déjanté et finalement assez fin, un ensemble qui part un peu dans tous les sens. Avec cette histoire d'élections, avec cette histoire de capitaine tombé dans le coma, le récit trouve des leviers de nouveauté. Après beaucoup de répétitions dans le troisième tome, celui-ci revient à un très bon niveau du fait de ce renouvellement. Ce quatrième tome, qui voit enfin le dénouement de ce premier cycle, nous en apprend beaucoup sur la raison du titre de la série, et c'est plutôt bien amené, dans le style des quatre tomes de cette série. Encore une fois, cet album, c'est avant tout un moment de drôlerie, un moment d'humour où, mine de rien, tout est étudié pour faire rire le lecteur, parfois au détriment de la linéarité de l'histoire de fonds.

Les dessins restent clairs et aéré et nous maîtrisons désormais ce trait si particulier, qui fait aussi l'identité de cette série et qui porte très bien l'aspect déjanté de cet univers.

Encore une fois, c'est un pari gagné. Mais après la fin de ce premier cycle, on se demande s'il restera suffisamment de choses à dire, si les auteurs sauront se renouveler encore pour que les futurs tomes soient aussi inventifs que les quatre premiers.

14 11 2008
   

Quatrième volet des aventures de l'équipage de la Kouklamou et on peut dire fin de la premiere partie. (nos pirates sont toujours a la recherche des autres trésors).

Bilan: on peut dire que c'est du bon boulot sur les 4 albums, le dessin est agreable (sauf que je n'aime pas certains traits de certains personnages), et les couleurs sont de plus en plus appliqués.
Un scenario cette fois ci basé sur la politique (certes ça peut repousser certains) mais moi j'ai bien aimé.
C'est sure il y a moins de jeux de mots et calembours que les autres albums mais il y a des "clin d'oeil" sur des hommes politiques ou célèbres, il y a aussi des parodies notamment sur la "Marseillaise".
Encore de bonnes idées de Mr Pothier et j'espere qu'il en aura encore pour les prochaines aventures de ces fameux pirates.
Une tres bonne série ou l'on passe des bons moments...

28 11 2007
   

Ce quatrième tome vient clôturer le premier cycle de cette excellente série qu’est "Ratafia". Un petit résumé sur la page de garde vient d’entrée rafraîchir la mémoire du lecteur concernant les événements des trois tomes précédents. Une initiative que j’aimerais voir copiée par beaucoup d’autres séries, mais qui, dans ce cas-ci, n’était qu’une vaine tentative de m’ôter le plaisir de replonger dans les tomes précédents afin d’y déceler des jeux de mots que j’avais loupé.

Après lecture de ce nouveau tome, je dois néanmoins également avouer que j’ai trouvé cette aventure de mes pirates favoris moins efficace que les précédentes. D’un côté j’ai trouvé ce tome trop 'construit', moins naturel que les précédents. Au niveau de la trame, j’ai un peu trop ressenti cette envie de vouloir boucler la boucle afin de terminer le cycle. Alors que mes pirates donnaient l’impression de pouvoir voguer en toute liberté, j’ai eu constamment le sentiment qu’ils devaient ici voguer vers un point bien précis : la fin du cycle ! Le plus grand nombre de références aux tomes précédents qui en résulte donne également l’impression de naviguer avec l’ancre pas entièrement levée.

Au niveau de l’humour j’ai eu cette même impression de manque de naturel. La subtilité est toujours là, les dialogues sont amusants, construits, amenés, mais il me manquait cette dose d’absurdité, ces jeux de mots divinement cons. La finesse est toujours là, tout comme la recherche au niveau des dialogues, mais les blagues nulles et gratuites qui me faisaient pisser de rire sont moins présentes. Ou est-ce le fond plus 'politique' de l’humour qui m’a moins plu ?

Au niveau du graphisme, c’est un peu la même remarque. J’ai regretté le manque de grosses vannes totalement stupides : ces moments ponctués de têtes de mort volantes inspirées de la série "City Hunter" venant accentuer les bides ! J’ai également regretté l’absence de ces scènes muettes exquises (Romuald jonglant avec la mappemonde dans le tome 3 ou le ballet aquatique en tutus du premier tome). Mais bon, le dessin en lui-même reste excellent. J’adore la fraîcheur et l’esprit loufoque qu’il insuffle à cette série et qui constitue l’une des grandes forces de "Ratafia".

Mais bon, malgré cet avis qui confirme l’expression «qui aime bien châtie bien», "Ratafia" reste la série qui m’a fait le plus rire ces trois dernières années et que je conseille à tout le monde de lire. Le beau coffret qui vient de sortir est d’ailleurs l’occasion rêvée de se lancer à l’abordage de cette cargaison d’humour fin et décapant !

NicolasPothier :Une BD culte ! Note de l'album : 5,00
Avatar de Reflet de l'avatar de
27 11 2007
   

Alors oui mais non, Piehr.
Je ne suis pas du tout d'accord avec toi.
Ratafia, c'est de mieux en mieux.

D'abord, c'est mieux graphiquement. Sans être un spécialiste, il suffit d'ouvrir le tome 1 et le tome 4 en vis-à-vis pour se rendre compte des progrès effarants que Fred Salsedo a fait (en moins de trois ans faut-il le rappeler ?) C'est bien simple, tout est mieux maitrisé : persos, décors, etc.
Ensuite c'est mieux au niveau de la couleur. Je ne peux pas te laisser dire qu'elle est "beaucoup moins travaillée". (Espérons que Greg ne tombe pas sur ton post, il va en faire une crise cardiaque !) Une fois encore, ouvre le tome 1 et le tome 4 et tu verras la différence : les tons ternes, le manque de contraste du tome 1 font bien pâle figure (c'est le cas de le dire) devant la luminosité, et les contrastes de toute beauté du tome 4. Peut-être regrettes-tu les hachures du dessin de Fred, c'est ton droit, mais dans ce cas soit plus précis dans ta critique.
"C'est flagrant sur la couverture" dis-tu ? C'est l'aplat rouge qui fait que pour toi c'est "moins travaillé" ? Pour nous, une couverture doit être lisible et vue de loin, et c'est le cas de ce tome 4, mission accomplie. (Il y avait déjà un aplat bleu sur le tome 3 et personne n'avait dit que c'était "moins travaillé...)

Enfin, tu trouves Ratafia "marrant, comme toujours" mais "de moins en moins". Là, c'est évidemment plus délicat pour moi de défendre cette partie...
Disons que si "c'est marrant comme toujours", j'ai réussit mon boulot. Si "ça l'est de moins en moins", c'est peut-être... toi qui n'a pas fait le tien, ton boulot de bon lecteur !!! Eh oui, t'as peut-être pas tout saisi ? T'es peut-être passé à côté de pleins de gags super marrants, qu'est-ce que j'en sais ? Bon allez, je suis sympa, je te laisse le bénéfice du doute. Va donc relire ce tome 4... :)))

Bon, voilà. Allez, c'est pas le tout mais j'ai un tome 5 sur le feu, moi.
Je te salue bien bas, Piehr, et encore merci de nous lire.