46 600 Avis BD |20 216 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
Tome 1 : Le bâtard
 

Ramiro, tome 1 : Le bâtard

 
 

Résumé

Ramiro, tome 1 : Le bâtardAfin d'acceder au résumé de Ramiro, tome 1 : Le bâtard, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Ramiro, tome 1 : Le bâtardCette série tient une place particulière dans le cœur de William Vance puisqu‘elle se déroule dans son pays adoptif: l’Espagne. Fort de recherches approfondies et après avoir réuni une documentation conséquente, Vance nous plonge dans une époque historique scrupuleusement retranscrite. Seul le héros a été imaginé par l’auteur. Tout le reste s’inspire de faits et d’anecdotes rapportés au cours des siècles. On prend donc des cours d’histoires en se divertissant. Idéal.

Ce 1er tome nous introduit le personnage de Ramiro. Un jeune combattant téméraire et pleins de ressources: un héros traditionnel en somme, qui s’attire très vite la sympathie du lecteur. Le scénario est celui d’une histoire d’aventure médiévale classique.

Aux dessins, pas de surprises non plus. C’est du Vance de la grande époque (Bruce J.Hawker, les derniers Bruno Brazil, les débuts de XIII…) avec un niveau de détail très poussé et des visages au réalisme saisissant. Personellement je suis fan.

Tout cela reste d’un classicisme à toute épreuve. Ne cherchez pas d‘introspection ou une quelconque critique cachée du monde. La psychologie des personnages se réduit à ce qui est nécessaire au récit.
Cette rigidité est une des caratéristiques de la BD classique. La nouvelle génération a souvent du mal a franchir le pas mais ce n’est pas mon cas.


Chronique rédigée par Reznik le 13/05/2007
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de ReznikReflet de l'avatar de Reznik
Statistiques posteur :
  • 55 (85,94 %)
  • 9 (14,06 %)
  • Total : 64 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 2,50 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 11,39 11,39 11,39
Acheter d'occasion : 9,99
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.33
Dépôt légal : Janvier 1977

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Ramiro, tome 1 : Le bâtard, lui attribuant une note moyenne de 3,33/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

15 10 2014
   

Je le croyais plus « jeune ». Ben non, Ramiro a débuté dans une revue belge en 1974. Ca fait 40 ans… comme le temps passe vite…

Stoquart au scénario – Vance au dessin. Prometteur. Ca l’est.
Bien aimé ce premier tome basé sur les aventures d’un fils bâtard du roi de Castille. Un bien bel opus qui reconstitue avec minutie et moult détails, les us et coutumes de cette Espagne du moyen-âge.
Mais cette histoire n’est pas que didactique, que du contraire : affrontements, combats, guet-apens, duels ont la part belle dans cette aventure bondissante, aux développements cruels souvent, mais où la véracité suinte quasi à chaque page.

Le dessin ?… c’est du Vance : un trait précis, nerveux, bien lisible pourtant, qui donne une réelle fougue à un graphisme très dynamique.
Belle mise en page, souvent à « effets cinématographiques ». Ne pas oublier : Stoquart au scénario… c’est du bon, et ça « déménage » quasi de suite.
Le début d’une bien chouette saga, bien enlevé, prenant et fort agréable de lecture.

Agecanonix :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de AgecanonixReflet de l'avatar de Agecanonix
30 9 2013
   

Les auteurs nous emmènent en 1195, dans une Espagne moyenâgeuse mal connue, où l'occupant Maure est encore bien présent et conquérant, il faudra attendre quelques années pour que les exploits du fameux El Cid change la donne. En plus de cette "reconquista" contre les Maures, l'auteur insiste sur la rivalité entre la Castille et le Léon qui les affaiblira en même temps qu'elle favorisera leur ennemi.

W. Vance se surpasse dans cette bande à la reconstitution historique tout à fait remarquable ; sa doc a dû être nombreuse et très précise, mais il évite le piège du didactisme outrancier qui plombe certaines bandes historiques ; il se contente en début d'album, de présenter son propos par des pages de photos et de doc donnant les repères nécessaires à la compréhension de l'intrigue. Celle-ci est d'ailleurs un peu confuse, c'est un 1er album qui pose le sujet, ça va s'améliorer dans les suivants. Je reprocherais aussi un petit défaut : la révélation finale sur l'origine de Ramiro, qui vient tardivement et inopinément.

Sinon, c'est de le bonne BD avec un Vance en grande forme, au dessin fouillé et précis, dans les scènes de bataille, les armements et les costumes ; seuls ses visages de femmes sont quasiment toujours identiques, c'est son point faible, même dans ses autres Bd comme "Bruno Brazil" ou "Bob Morane". Il est aidé par son épouse espagnole Pétra sur les couleurs, c'est dire s'il connaît bien l'Espagne puisqu'il y vit.
Hélas, cette bande reste assez peu connue, malgré 9 albums édités chez Dargaud, car elle ne fut pas prépubliée dans une revue spécialisée, mais dans l'hebdo féminin Femmes d'aujourd'hui, au cours des années 70 ; ce magazine comportait des pages de BD lues par les enfants de ce public féminin.

D'autre part, la bande a dû souffrir du rythme de Vance sur ses autres Bd comme "Bruce J. Hawker" et surtout "XIII" qui a tout balayé. Mais "Ramiro" a eu le mérite d'intéresser le lecteur à une page d'Histoire et à un pays dans une époque troublée, sujet rarement traité en BD.