46 495 Avis BD |20 158 Albums BD | 7 882 séries BD
Accueil
Tome 3 : L'intégrale tome 3
 

Rahan, tome 3 : L'intégrale tome 3

 
 

Résumé

Rahan, tome 3 : L'intégrale tome 3Afin d'acceder au résumé de Rahan, tome 3 : L'intégrale tome 3, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Rahan, tome 3 : L'intégrale tome 3Une troisième intégrale fidèle à Rahan. L'auteur se prend au nouveau jeu des sorciers. Ceux ci apparaissent maintenant comme tous méchants et manipulateurs. Sachant pertinament qu'ils n'ont aucun pouvoir, ils usent et abusent de la crédulité de leurs clans afin d'assoir leur pouvoir.

Chaque aventure continue et contribue à l'ôde aux cinq vertues portées par les griffes du collier de Rahan. Courage, loyauté, générosité, ténacité, sagesse. Cependant, Rahan qui doit trouver sa propre voie continue de se chercher et à découvrir naivement le monde qui l'entoure.

Mes scénarios préférés : La manta, le chef des chefs etle rivage interdit.

Le dessin trés mature et abouti dès les premières aventures de Rahan n'évolue pas, mais franchement, on n'en demande pas tant !


Chronique rédigée par Chalybs le 13/06/2006
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de ChalybsReflet de l'avatar de Chalybs
Statistiques posteur :
  • 1026 (91,94 %)
  • 52 (4,66 %)
  • 38 (3,41 %)
  • Total : 1116 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 5,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 16,10 16,10 16,10
Acheter d'occasion : 16,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Décembre 1994

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Rahan, tome 3 : L'intégrale tome 3, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

2 10 2013
   

Avec cet album, ça y est, le dessin est assis, finalisé, Chéret a trouvé son style qui colle à cette série, il ne variera pratiquement plus. Son graphisme est vigoureux, un peu inspiré de Burne Hoggarth, constitué de cases éclatées, de mises en pages brisant celles formatées de l'époque, les personnages musculeux étant pleinement mis en valeur.

L'album contient probablement 2 des meilleurs récits : Mort à la manta, et le Collier de griffes. Le héros atteint une aura qui ne le quittera plus. D'ailleurs, un détail m'a frappé lorsque j'ai relu ces récits en adulte : le curieux contraste entre le trop savant Rahan au physique de beau gosse blond, et l'aspect parfois très primitif de certains peuples qu'il rencontre. Mais à l'époque, le gamin que j'étais se moquait de tout ça, seul comptaient l'aspect aventureux et le charisme du héros que j'admirais pour sa force, son courage et son intelligence. Même chose pour les anachronismes que Lécureux n'évite pas dans ses scénarios, notamment des dinosaures, mais encore une fois, c'est pour rendre chaque épisode plus attractif, car à cette époque, les bandes historiques n'avaient pas le même sérieux qu'aujourd'hui, où chaque auteur doit veiller à la véracité de ses récits. Tout ça n'était pas grave. Et je dirais même que ça fait partie du charme de "Rahan".

24 8 2006
   

On est vraiment marqué par certains dessins. J'ai pu le constater en lisant cette troisième livraison de l'intégrale de Rahan proposée par Soleil : j'avais lu, enfant, pas mal des histoires courtes rassemblées ici. Et en les redécouvrant, bien des cases ont fait écho en moi. "Ah oui, je me rappelle cette case". "Tiens, cette attitude du personnage m'avait bien plu". "Cette histoire-là, je m'en souvenais bien"...

Relire une BD de sa jeunesse n'est pas qu'un pur exercice de mémoire. Ce n'est pas non plus qu'un moment de nostalgie. C'est aussi l'occasion de lire des histoires d'aventure plutôt bien troussées et de constater que, des dizaines d'années après leur parution, le charme opère encore.

Roger Lécureux a de l'imagination et sait se renouveler d'un récit à l'autre. Rahan a bien sûr des facultés peu crédibles pour son époque, mais le scénario se tient et le lecteur ne s'ennuie pas une seconde.

Rahan est donc une sympathgique bande dessinée d'aventure, au thème original (il n'y a guère de concurrence dans le créneau préhistorique) et qui mérite d'être redécouverte par les petits et les grands.