46 534 Avis BD |20 177 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 5 : La putain et le conquistador
 

Quetzalcoatl, tome 5 : La putain et le conquistador

 
 

Résumé

Quetzalcoatl, tome 5 : La putain et le conquistadorAfin d'acceder au résumé de Quetzalcoatl, tome 5 : La putain et le conquistador, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Quetzalcoatl, tome 5 : La putain et le conquistadorAvec cet album, Mitton avance encore un pion dans l'échiquier de la conquête du Mexique par Cortez et ses troupes ; on se rapproche de la confrontation entre les Aztèques et les conquistadores, Maïana touche au but en voyant enfin Cortez en fin d'album, elle prétend être la Malinche, titre qui lui a été attribué lorsqu'elle était à la cour de Moctezuma, mais Cortez ne la croit pas. La fin d'album semble donc être un des meilleurs cliffhangers de la série, puisque Cortez déclare que les propos de Maïana viennent de lui donner une idée, probablement celle de se rendre à Tenochtitlan enfin, nous verrons cela dans l'album suivant.

Le début s'ouvre par le procès de l'Inquisition, Mitton nous fait assister à un défilé des autorités ecclésiastiques de ce temps (nous sommes en 1525), tous de pieuses figures de frères inquisiteurs, d'évêques et de cardinaux mais totalement intolérants envers un peuple qu'ils considèrent comme sauvage et inférieur, car ils ne comprennent pas leurs pratiques et leurs coutumes qu'ils assimilent à de la sorcellerie. On voit clairement avec ces portraits répugnants de religieux obtus et persuadés d'être détenteur de la seule vraie foi en Dieu, comment pouvait être ces procès iniques qui envoyèrent de multiples innocents au bûcher dans toutes les colonies espagnoles d'Amérique centrale ou du sud, Mitton brosse des portraits édifiants de cette caste qui se croyaient supérieure, même si parmi elle, il y avait quelques individus plus tolérants et compréhensifs comme le père Segura qui a recueilli les confessions de Maïana, et Bernal Diaz, authentique conseiller de Cortez qui relata la conquête du Mexique et dont j'évoquais l'ouvrage dans mon avis du tome précédent ; Mitton le fait intervenir dans cet album, et on sent bien que le frère inquisiteur qui lui coupe toujours la parole, ne veut pas qu'il explique certaines choses "embarrassantes" pour les autorités espagnoles.

Cet album marque donc un jalon intéressant dans la progression de l'intrigue, on suit le long périple de Maïana pour arriver à Vera Cruz où elle croit toucher au but, sa désillusion et sa capture pour en être réduite à servir de pute à soldats, puis le procès en parallèle qui décidera de son sort ; c'est un album un peu intermédiaire, mais très bon, au dessin toujours aussi séduisant, et dont la suite promet d'être encore plus captivante car on y assistera à l'avancée de Cortez vers l'empire aztèque.


Chronique rédigée par Agecanonix le 13/01/2016
 
 
Avis de :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de AgecanonixReflet de l'avatar de Agecanonix
Statistiques posteur :
  • 484 (98,37 %)
  • 8 (1,63 %)
  • Total : 492 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,50 Note générale
  • Originalité : 4,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,50 Dessin
 
Acheter neuf : 10,40 10,40 10,40
Acheter d'occasion : 8,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.50
Dépôt légal : Avril 2003