46 512 Avis BD |20 172 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 2 : Opération: Crystall Ball
 

Queen and Country, tome 2 : Opération: Crystall Ball

 
 

Résumé

Queen and Country, tome 2 : Opération: Crystall BallAfin d'acceder au résumé de Queen and Country, tome 2 : Opération: Crystall Ball, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Queen and Country, tome 2 : Opération: Crystall BallPrès de quatre ans après un premier tome de "Queen & Country" paru au sein de la collection Semic NOIR, c’est maintenant l’éditeur Akileos qui poursuit la publication de cette excellente série signée Greg Rucka ("Gotham central"). Et le moins que l’on puisse dire est qu’Akileos y va de bon train avec non moins de cinq tomes prévus d’ici septembre 2008.

Malgré le changement d’éditeur et un premier tome pas toujours évident à trouver, cette série présente l’avantage de livrer des histoires indépendantes. Après un premier tome qui permettait de suivre deux enquêtes, l’une au Kosovo et l’autre en Afghanistan, cette nouvelle mission du S.I.S. vise à démanteler un réseau terroriste qui a pour cible le Royaume-Uni et emmène le lecteur et nos agents secrets à Sarajevo, Bagdad, Rome et Osaka.

Le fait d’intégrer des événements réels comme les attentats de 11 septembre ou la Coupe du Monde en Corée du Sud ajoute encore de l’authenticité au récit, rendant encore plus difficile de tirer la ligne entre réalité et fiction. A l’instar de son autre série, "Gotham central", Greg Rucka livre une enquête prenante au sein d’un décor réaliste et se concentre principalement sur le développement psychologique de ses personnages. A mille lieux de James Bond, le lecteur est immergé dans le quotidien des sections spéciales britanniques.

Le graphisme noir et blanc sans fioritures de Leandro Fernandez est entièrement au service de l’histoire et sied parfaitement à cette collection "regard noir & blanc" de chez Akileos.

Excellente série d’espionnage !


Chronique rédigée par yvan le 28/04/2008
 
 
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 14,25 14,25 14,25
Acheter d'occasion : 4,88
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Février 2008

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album Comics Queen and Country, tome 2 : Opération: Crystall Ball, lui attribuant une note moyenne de 4,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

13 8 2012
   

Si vous avez lu "Gotham central", on n'a pas besoin de vous dire que Greg Rucka a du talent. Mais tout de même, on est toujours satisfait d'avoir confirmation de ce qu'on pense. Et ça tombe bien : ce deuxième tome de "Queen and Country" va emballer les amateurs de scénario en béton armé.

Qu'est-ce que c'est bien raconté ! On est admiratif de la virtuosité de Greg Rucka quand il s'agit de mettre en scène des relations entre les personnages et des intrigues d'espionnage. L'ambiance est extraordinaire, les différents personnages sont aussi attachants que crédibles, avec des personnalités marquées remarquablement bien brossées. C'est vraiment du travail d'orfèvre, et même quand on n'est a priori pas un fan d'espionnage, on est franchement sous le charme.

Et parce que le coup de patte est aussi indispensable que les talents d'écriture, les planches en noir et blanc de Leandro Fernandez jouent elles aussi dans la catégorie supérieure. On pense à Risso, Miller, autrement dit à des maîtres du noir et blanc du monde des comics. Le découpage est dynamique, les angles de vue recherchés pour leur efficacité, et l'identité graphique des personnages est affirmée et réjouissante.

Pas besoin de grands discours : on recommande ce deuxième "Queen and Country", et ce d'autant plus qu'on n'est pas du tout dans du super héroïque et que tous les lecteurs peuvent ainsi être conquis. Y compris ceux qui, à tort d'ailleurs, sont allergiques aux types en collants !

9 4 2011
   

C'est une sacrée gifle que j'ai pris avec ce tome 2, qui confirme tout le bien que m'avait fait son prédécesseur.
Cette série s'avère être un régal dans le genre récits d'espionnage. Rucka a su exploiter à merveille les bouleversements stratégiques et la paranoïa qui a envahi les services de renseignements des pays de l'ouest après l'attentat du 11/09.
Avec lui, on a l'impression d'être un témoin privilégié des décisions prises au plus haut niveau et qui visent à maintenir la sécurité de l'Angleterre. Ce tome vise directement le danger porté par la voix d'Al Qaida et ses ramifications, telles que le GIA...
Le réalisme du scénario en devient troublant : on n'a plus l'impression qu'il colle à la réalité, mais qu'il la relate !

Fernandez nous gratifie d'un splendide noir et blanc, avec une composition très soignée, un trait sec. Un graphisme parfait pour la série.

30 11 2010
   

Ce second volume se concentre sur une seule et même opération du S.I.S. Et cette fois-ci il est question de terrorisme et d'arme biologique.

Rucka fidèle à lui-même fignole une intrigue au poil en mettant cette fois en scène tous les protagonistes: les 3 vigies, les opérateurs, leurs chefs et leurs contacts. Tout le monde y va de sa participation pour résoudre au plus vite une affaire assez floue qui annoncent quand même un grand danger pour des ressortissants britanniques. Le gros intérêt de se volume est évidemment cette pléiade de personnages en action mais aussi le réalisme dont fait toujours preuve le scénario. Ici Rucka se base sur les attentats du 11 septembre et la coupe du monde de foot en Corée, de quoi bien situer l'histoire et son contexte.

Maintenant que les bases sont bien posées, le scénariste commence à développer leur vie privée et leur relation au monde, pas toujours compatible avec leur métier. Il est d'ailleurs question de relations amoureuse pour Tara et Ed. Rien à voir avec du romantisme classique, Tara, pourtant convaincue de l'échec à suivre, cède finalement aux avances de Ed, sans savoir vraiment vers quoi ils s'embarquent.

Le dessinateur cette fois est Leandro Fernandez. Son style très caricatural se prête très bien au noir et blanc. Les personnages sont donc facilement reconnaissables et il joue beaucoup avec ça pour faire passer leurs humeurs.

Encore un très bon tome de Queen and Country qui fait preuve de beaucoup de réalisme, d'action et de suspens sans oublier pour autant une intrigue et des personnages très développés.