46 600 Avis BD |20 216 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
Tome 1 : Opération Terre Brisée
 

Queen and Country, tome 1 : Opération Terre Brisée

 
 

Résumé

Queen and Country, tome 1 : Opération Terre BriséeAfin d'acceder au résumé de Queen and Country, tome 1 : Opération Terre Brisée, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Queen and Country, tome 1 : Opération Terre BriséeCe premier tome de "Queen & Country" fait belle figure au milieu d’autres polars noir et blanc ("Goldfish", "Torso") de la collection Semic NOIR.

A l’instar de son autre série, "Gotham central", Greg Rucka livre ici des enquêtes prenantes au sein d’un décor réaliste et se concentre principalement sur le développement psychologique des personnages dont il décrit le quotidien. C’est en suivant les pas de l'agent S.I.S. Tara Chase que le lecteur va s’immerger dans le quotidien des sections spéciales britanniques. A mille lieux de James Bond, le lecteur est plongé dans un environnement ultra-réaliste : stress, dépressions, relations entre collègues et difficultés hiérarchiques sont les principaux obstacles rencontrés par les agents secrets.

Ce premier tome permet de suivre deux enquêtes, l’une au Kosovo, l’autre en Afghanistan. Chacune est dessinée par un auteur différent. Tous deux livrent un graphisme noir et blanc sans fioritures et entièrement au service de l’histoire. Un dessin simple et efficace. A noter : la jolie couverture de Tim Sale.

Un excellent premier tome et une série continuée chez Akileos depuis peu.


Chronique rédigée par yvan le 21/04/2008
 
 
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 14,25 14,25 14,25
Acheter d'occasion : 5,00
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Juillet 2004

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album Comics Queen and Country, tome 1 : Opération Terre Brisée, lui attribuant une note moyenne de 4,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

29 2 2012
   

"Queen & Country". En deux mots bien choisis, la série fait à la fois référence à l'Angleterre et au patriotisme, à l'attachement viscéral à la perfide Albion qu'on imagine aisément surdéveloppé chez les agents secrets de Sa Majesté. Moins spectaculaire qu'un James Bond, ce premier tome joue clairement la carte psychologique sans pour autant dédaigner quelques moments d'action bien troussés.

Greg Rucka se montre insolemment à l'aise pour mettre l'ambiance en place. On est tout de suite immergé dans ces récits d'espionnage (l'album en regroupe deux) et l'équipe des gorilles nous est très vite familière. Dialogues bien sentis, épaisseur des personnages, relations politiques et inter-services crédibles et intelligemment décrites : on peut multiplier les points positifs d'un scénario qui ne joue pas la flamboyance mais qui est immédiatement addictif. Le lecteur comprend très vite qu'il ne va pas en rester au premier tome et que son portefeuille va encore en prendre un coup.

On ne va pas bouder son plaisir. Greg Rucka a vraiment du savoir-faire et saura captiver ceux qui ne sont pas a priori de grands fans d'espionnage. Le dessin en noir et blanc de Steve Rolston et de Brian Hurt est appliqué et efficace et permet à "Queen & Country" de s'imposer d'emblée comme une réussite. Alors à très bientôt pour une nouvelle opération.

25 2 2011
   

Sa Majesté et la Perfide Albion... Il ne manque plus qu'un coup de tampon MI 6 et la messe est dite.
Et plutôt bien dite, avec ça. En deux planches, on est immergé dans les sales ops. Sur le terrain et dans les bureaux, dans la peau de ces acteurs du contrespionnage anglais. Deux histoires qui nous propulsent au Kosovo puis en Afghanistan, à la vitesse où sifflent les balles.

Si le genre est très classique, tout comme les dessins en Noir et Blanc, la narration est vraiment bien foutue, sous-tendue par la nervosité des scènes d'action et une mise en page redoutable. On se surprend à dévorer cet opus, pris dans la nasse de la psychologie de ces personnages, un Team de choc.
Une série addictive.