46 534 Avis BD |20 177 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 1 : Intégrale 1 - 1914-1915-1916
 

Putain de Guerre !, tome 1 : Intégrale 1 - 1914-1915-1916

 
 

Résumé

Putain de Guerre !, tome 1 : Intégrale 1 - 1914-1915-1916Afin d'acceder au résumé de Putain de Guerre !, tome 1 : Intégrale 1 - 1914-1915-1916, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Putain de Guerre !, tome 1 : Intégrale 1 - 1914-1915-1916Tardi et la guerre de 14-18, c’est une longue histoire, presque aussi longue que celle que l’auteur entretient avec Paris ou avec les romans noirs.
Ce n’est donc pas une surprise de le voir remettre le couvert une fois encore.
C’est en fait la conclusion du travail déjà entamé en pré-publication, sorti en 3 journaux préalables (chroniqués tous 3 sur ce site).

Le résultat est un beau cadeau, avec des dessins de grande taille, avec des couleurs magnifiques.
Comme souvent avec Tardi, la guerre est sans pitié et il n’est pas question de la glorifier, mais d’y voir, à juste titre, les vraies horreurs qu’elle aura engendré.
Ce tome 1, qui englobe la première partie de la « Grande Guerre » est de très bonne facture.

Les récits de Tardi, des travaux anciens dans lesquels il a re-puisé, sont complétés à merveille par une vraie partie historique, proposée sous forme de dossier.
L’auteur de ce travail, photos et textes est Jean-Pierre Verney, historien.
Les images, d’excellente facture, proviennent de la collection du musée de la Grande Guerre du pays de Meaux.
Cette partie qui narre les faits de guerre entre 1914 et 1916, est un vrai ajout, une vraie richesse, une proposition de grande qualité qui, autant que les dessins de Tardi, rend ce livre important.

Juste un autre bel attrait de ce live pour finir : Tardi joue avec les couleurs selon les époques, et trouve à chaque fois une tonalité différente, exacte et bien vue.
Ca, c’est assez nouveau. Le reste est au niveau de qualité de ces ouvrages de Tardi, avec un effort particulier de Casterman pour nous livrer un travail de grande valeur, et un ouvrage qui, par lui même, représente un magnifique objet, un indispensable des bibliothèques averties, et de celles qui prétendent à une Histoire sans glorification arbitraire, épurée, rendue à l’authentique.


Chronique rédigée par Pierrizan le 09/08/2009
 
 
Avis de :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de PierrizanReflet de l'avatar de Pierrizan
Statistiques posteur :
  • 817 (96,46 %)
  • 13 (1,53 %)
  • 17 (2,01 %)
  • Total : 847 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 4,50 Dessin
 
Acheter neuf : 15,20 15,20 15,20
Acheter d'occasion : 5,63
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.60
Dépôt légal : Novembre 2008

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Putain de Guerre !, tome 1 : Intégrale 1 - 1914-1915-1916, lui attribuant une note moyenne de 3,60/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

27 10 2010
   

Quand on pense à des BD sur le thème de la guerre des tranchées, on pense immédiatement à Tardi et aux nombreuses oeuvres souvent brillantes qu'il a produites sur le sujet. Alors voilà, il fallait qu'il dessine un jour une compilation, un ouvrage racontant du début à la fin le conflit, somme historique survolant de 1914 à 1919 la première guerre mondiale telle qu'elle est rapportée par les historiens et les écrits des hommes qui y ont participé.
Je salue le concept et sa réalisation. Sous la forme de deux albums recueils, cela donne trois quarts de planches dessinées auxquelles s'ajoutent un dernier quart de texte à la manière des livres d'Histoire agrémenté de quelques photos.

Le dessin de Tardi est excellent et parfait pour ce récit. Il faut dire qu'il a bien eu le temps de maîtriser son domaine depuis le temps qu'il excelle dans les dessins de tranchées, de soldats et de simples hommes désemparés et d'horreurs de la guerre. Les couleurs s'y accordent parfaitement pour donner un aspect terne, volontairement morne et sérieux tout en étant très esthétique. Les planches sont très belles à quelques rares exceptions comme cette case représentant un avion français dont j'ai trouvé le dessin et les couleurs bizarrement ratés.

Le tout est très intéressant et plutôt bien raconté. Je regrette cependant deux choses.
Je n'ai en effet pas bien réussi à profiter de la part dessinée. D'une part le conflit ayant été très dense en évènements et complexités, son récit donne ici l'impression de survoler un peu les évènements. Pour donner un exemple, l'épisode de Verdun passe sans que j'aie eu le temps de faire le rapprochement avec le gigantesque charnier qu'il a été ni sans montrer son exceptionnelle durée. En outre, l'utilisation pour la narration de vocabulaire et d'une façon de parler m'a souvent embrouillé, je ne comprenais pas tout et n'ai pas toujours pu rentrer dans l'histoire.
Les épilogues littéraires auraient dû en principe me permettre de bien rentrer dans tous ces détails qui m'avaient échappé ou qui étaient éludés, mais le texte est un peu long et rébarbatif. En outre, j'ai trouvé dommage que les photos y soient disséminées presque au hasard, sans jamais être positionnées à côté du texte précis qu'elles illustraient. Du coup, pas moyen de regarder une image puis de découvrir ce à quoi elle se rapporte sans lire le texte du début à la fin.

C'est donc une belle bande dessinée historique, un ouvrage somme sur le sujet qui ravira les amateurs d'Histoire et du style graphique de Tardi. Je trouve cependant qu'il y avait moyen d'en améliorer encore la qualité en prenant davantage le temps de raconter le récit, avec plus de planches et d'albums probablement, pour que le récit historique en bande dessinée soit bien complet et que le lecteur puisse davantage entrer dans la narration.

27 10 2010
   

On connaît la fascination de Tardi pour la Première Guerre mondiale. "C'etait la guerre des tranchées" est un album qui fait date et qui reste une référence dans l'évocation du conflit 1914-1918. Cela n'a pourtant pas suffi à l'auteur qui reprend le même thème (la guerre vue du côté des soldats) dans "Putain de Guerre !", avec un certain succès à nouveau.

Le récit adopte le point de vue d'un Poilu qui décrit la violence et l'inutilité des combats dans une guerre de transition. Ce n'est plus la guerre à l'ancienne, ce n'est pas encore tout à fait la guerre moderne : les uniformes aux couleurs vives côtoient les attaques au gaz et les tueries en masse qui sont une invention du XXe siècle. L'état-major a été dépassé par cette guerre aux règles nouvelles auxquelles il n'avait pas été préparé : les dix millions de morts de la Première Guerre mondiale sont essentiellement dus à une guerre de position atrocement meurtrière pour un gain territorial quasi-nul.

Tardi et Verney montrent donc l'horreur et l'absurdité de la guerre. Les explications de l'historien en fin d'album sont claires et précises, Verney adoptant clairement le point de vue de son associé dessinateur en insistant sur le massacre des mobilisés. Joffre est bien critiqué au passage pour son entêtement et son incapacité à sauver des soldats qui auraient volontiers choisi une mort plus douce. La lecture de ces explications est en tout cas passionnante : n'en faites surtout pas l'économie, ce serait dommage.

S'il n'a plus l'originalité de "C'etait la guerre des tranchées", "Putain de Guerre !" reste un des meilleurs albums sur 1914-1918 (ce premier tome évoquant la première partie du conflit seulement).

12 7 2010
   

Initialement parue sous forme de journal, un par année de guerre, cette histoire consacrée à cette « Der des Ders » qui ne cesse de fasciner Tardi, se retrouve publiée en deux tomes cartonnés. Ce premier volet regroupe les années 1914 à 1916.

Pour mener à bien ce nouveau récit consacré à la première guerre mondiale, Tardi se fait assister par Jean-Pierre Verney, historien dont les textes viennent d’ailleurs compléter le récit en fin d’album.

L’album est composée de cases dépourvues de bulles, montrant toute l’horreur et la bêtise de cette guerre. La narration en voix-off de cet ouvrier tourneur en métaux mobilisé dès 1914 accompagne ces cases avec un mélange de dégout, d’ironie et de désillusion. Une narration qui dénonce tour à tour l’injustice, l’absurdité, la bêtise, l’incompétence, la violence et l’horreur qui accompagnent cette putain de guerre.

Si au niveau didactique ce documentaire/témoignage parvient à illustrer cette guerre des tranchées dans toute son horreur, je n’ai pourtant pas accroché tant que ça au récit. Cette accumulation de faits et de dénonciations ne laisse malheureusement pas de place aux développement des personnages. Certes, une sorte de lien se crée avec le narrateur, mais qu’en est-il de tous ces autres soldats que l’on croise au détour d’une case, dont on n’apprend quasi rien et auxquels on a du mal à se lier ? Pas de héros dans ce récit, pas de personnages pour lesquels on éprouve de l’empathie, juste une guerre abjecte et certes parfaitement décrite, mais en ce qui me concerne, ce n’est pas assez. De plus, les cases se suivent souvent sans véritable lien, abandonnant ces dénonciations sans véritable fil rouge, si ce n’est l’absurdité et l’horreur des faits décrits.

Au niveau du graphisme, on retrouve le trait typique de Tardi tandis que la colorisation s’assombrit au fil des pages, au fur et à mesure que cette guerre s’enlise et que les poilus s’enfoncent dans leurs tranchées. On notera également que Tardi n’hésite pas à montrer toutes les horreurs de cette guerre.

28 1 2010
   

Tout est dit dans le titre et dans l'auteur. On ne s'attend pas ici à un récit sur l'héroïsme du soldat, mais bel et bien à des descriptions de l'horreur des guerres.

Un album pour lequel je donne un grand 'oui' mais auquel je joint un petit 'mais'.

Un grand oui parce que cette guerre décrite au travers des yeux d'un soldat apparaît dans toute sa bêtise, sa violence, sa boucherie. Je suis convaincu que le sentiment décrit ici ressemble énormément à celui que ressentait les soldats dans les tranchés. On voit toute la détresse et la peur d'une part, mais aussi le fatalisme (et je trouve ça assez rare pour être souligné).

Un petit mais parce que malgré tout, le récit manque de clarté et de cohésion. Il m'a fallu parfois de longues minutes pour trouver le lien entre deux cases, et parfois même je n'ai pas réussi à le trouver. C'est une chose que je retrouve dans beaucoup d'œuvres de Tardi, mais qui cette fois m'a plus pesé.

Le dessin est comme toujours juste et adapté. Sale, sans être dégueulasse. On voit bien les mutilations, les morts, sans être pris de nausées devant une scène trop détaillé. Un grand bravo de ce côté là, tant je trouve difficile de ne pas en faire trop et tomber dans le morbide, où au contraire vouloir être trop soft et faire tomber à l'eau l'aspect poignant du récit.

Concernant la documentation historique annexe : ce genre de chose n'est pas vraiment ma tasse de thé, mais il faut avouer qu'ici c'est très bien réussi et c'est un plus dans cet BD. Je ne m'attarde pas plus, ne me considérant pas apte à juger de la qualité de ce genre de texte.

Un très bel ouvrage, plein de réalisme et réalisé de main de maître.