46 616 Avis BD |20 224 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
Tome 7 : La grande aventure : rubis et saphir
 

Pokémon, tome 7 : La grande aventure : rubis et saphir

 
 

Résumé

Pokémon, tome 7 : La grande aventure : rubis et saphirAfin d'acceder au résumé de Pokémon, tome 7 : La grande aventure : rubis et saphir, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Pokémon, tome 7 : La grande aventure : rubis et saphirAvec ce quatrième arc commence l'adaptation de la troisième génération de la saga Pokémon, à savoir Rubis et saphir. Je serais bref sur mon expérience vidéo ludique, je n'ai pas joué à ces jeux là. Cela va donc être une totale découverte cette fois ci.

Niveau dessin, le travail de Yamamoto est toujours aussi bon, mais cette fois il a plus de liberté. Ayant repris la saga au cours de l'arc précédent, il avait du suivre le style de son prédécesseur. Ici, il est donc plus libre de s'exprimer.

Niveau scénario on notera l'originalité avec la mis en place de deux quêtes, celle des concours Pokémon et celle des badges. De plus l'auteur évite de tomber dans la piège des stéréotypes. En effet c'est Rubis (le garçon) qui veut obtenir tous les concours et c'est Saphir (la fille) qui veut obtenir les badges. On évite donc les clichés du garçon combattant et de la fille attirée par la beauté. Le fait de faire des deux personnages des rivaux est du coup logique. Chacun ayant sa propre conception des Pokémon. Et nous faire suivre les quêtes des deux personnages en parallèle en suivant tantôt l'un ou l'autre pendant quelques chapitre (en dehors des moments où ils se retrouvent tous les deux) est bonne.

Autre originalité, l'histoire nous dévoile deux teams antagonistes et non plus une seule comme ce fut le cas dans tous les arcs précédents. Et ce qui est également intéressant, c'est que l'on ne connaît pas leur véritable but. Un peu à l'image du dresseur masqué dans l'arc précédent.

En dehors du héros, certains personnages en imposent vraiment, comme par exemple le père de Rubis. Le fait qu'il soit champion d'arène le lie également à Saphir, qui, rappelons le veut obtenir tous les badges. La relation qu'il entretient avec son fils est très bien construite et cela amène des moments très forts, très bien mis en valeur vers la fin du tome grâce aux dessins de Yamamoto.

Il y'a quand même quelques point faibles. Si les personnages principaux suivent l'objectif opposé à celui des clichés (Rubis qui veut gagner les concours et non les badges), leurs caractères peut sembler un peu cliché par contre. En particulier Rubis qui s'extasie un peu trop devant tout ce qui est beau. Ceci dit, l'auteur arrive à nous intriguer sur ce dernier en nous indiquant qu'il cache quelque chose.

Autre point faible la présence de certains personnages qui donnent l'impression de gâcher le récit. Je pense tout particulièrement à la journaliste de Hoenn TV, et surtout lors d'une scène de la fin de ce tome.

On pourra aussi signaler que la quête de Saphir semble avancer bien plus vite que celle de Rubis. Mais après seulement un tome il est dur de dire si c'est un défaut ou pas.

Je signalerai juste pour finir que cet arc fut édité par Kurokawa avant celui de Or et Argent (alors qu'il se passe après) en raison des sorties des je ux vidéos à l'époque.


Chronique rédigée par difool le 24/09/2020
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de difoolReflet de l'avatar de difool
Statistiques posteur :
  • 973 (66,19 %)
  • 118 (8,03 %)
  • 379 (25,78 %)
  • Total : 1470 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Décembre 2014