46 504 Avis BD |20 165 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 1 : Opus 0
 

Phenomenum, tome 1 : Opus 0

 
 

Résumé

Phenomenum, tome 1 : Opus 0Afin d'acceder au résumé de Phenomenum, tome 1 : Opus 0, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Phenomenum, tome 1 : Opus 0Tout simplement génial.

d'une idée simple, les auteurs ont créé une histoire à couper le souffle. On se laisse aller avec Yann, on se dit qu'on n'aurait pas reagi vraiment d'une maniere differente, aussi bien pour les bons cotés que les mauvais.
je suis vraiment impressionné.

le dessin peut paraitre un peu moyen, un peu juste, mais finalement, il sert parfaitement cette histoire, cette aventure de fou.

je suis vraiment curieux de connaitre la suite... la fin de ce premier album est vraiment deroutante.


Chronique rédigée par Kael le 26/09/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 313 (97,20 %)
  • 4 (1,24 %)
  • 5 (1,55 %)
  • Total : 322 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 5,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 5,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,21 13,21 13,21
Acheter d'occasion : 2,98
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.16
Dépôt légal : Septembre 2002

Avis des lecteurs

16 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Phenomenum, tome 1 : Opus 0, lui attribuant une note moyenne de 4,16/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

19 6 2006
   

Imaginez que l'ont puisse accelerer ou ralentir le temps ? Enorme comme idée, non ?
Pourtant, meme si, au debut il en profite bien et assouvit pas mal de ses fatasmes, il va comprendre, au fil du temps, que ce pouvoir va attirer des convoitises.

Rien que ce scenario me met l'eau à la bouche. Le fait d'être traqué pour ses pouvoirs changent du super héros qui fait face à tout.
Pour le dessin, je le trouve plutot pas mal. Ce coté anguleux des protagonistes fait bien ressortir l'action, en contradiction avec les fonds qui sont plutot feutrés.

Bref ^^ Cet album est magnifique autant par son histoire que par son coté graphique.

18 6 2006
   

Très bon ça ! J'en attendais pas autant !

Les dessins ne sont pas extraordinaires, ils sont bons mais voilà, sans plus. Parfois c'est un peu moyen, mais on va pas chipoter.

Par contre, pour ce qui est de l'histoire, wouh, c'est la claque !! Le grand tour de force dans ce premier tome, c'est à mon avis de faire entrer le lecteur dans l'histoire sans qu'il ait le choix. Ce n'est pas qu'un tome d'introduction, il y a de l'action, des évènements qui se succèdent, et une fin surprenante... Et on suit les pensées de Yann, son avancée, et vraiment avec ce point de vue, on rentre dedans, on se sent concerné, on s'identifie. Car malgré le thème, l'histoire a ceci de fort qu'elle est crédible. Crédible dans les réflexions, les agissements du héros, ses réactions...

Au final ce premier tome remporte un franc succès, car il éveille en nous bien des questions.
Vraiment je ne m'attendais pas à ça, ce fut une agréable surprise.

5 1 2006
   

Tout d'abord, en ce qui me concerne, j'aime bien le dessin. J'aime bien le "décalage" entre un décor très réaliste et des personnages plus épurés, plus anguleux. A mes yeux, cela favorise une bonne narration et une bonne "compréhension" des images et des actions.
Ensuite, je trouve le postulat de base de cette BD original, pas tant pour l'idée du pouvoir du "phénomène" car c'est un fantasme courant que de pouvoir stopper le temps et faire ce qu'on veut entretemps, mais surtout parce que les auteurs sont allés à fond dans cette idée et en ont exploité presque toutes les possibilités et réflexions associées : avantages, inconvénients, particularités, idées originales, etc. Partant sur un "phénomène" totalement irréaliste, ils ont su donner une cohérence complète à l'histoire et à ce qu'il se passe : à aucun moment, je ne me suis dit "mais qu'il est con, le héros de cette BD : avec les pouvoirs ilimités qu'il a, il pourrait faire ci ou ça au lieu de faire ce qu'il fait". Non, car tout ce à quoi j'aurais pensé à sa place, il l'a fait parce que les auteurs y ont pensé aussi.
En outre, je trouve la fin très originale, à tel point que je me demande franchement ce que le scénariste va inventer s'il veut vraiment donner une suite à cette histoire comme ça a l'air prévu.

Alors pourquoi seulement pas mal ? Eh bien parce que déjà je n'aime pas trop les histoires de super pouvoirs : je trouve que c'est un postulat trop facile pour un scénario de BD. Et puis disons que malgré l'originalité et la cohérence de tout ce récit, je n'ai jamais vraiment accroché à l'histoire. Ca ne m'a pas touché, et je ne me suis à aucun moment senti proche du héros.
Ceci dit, j'attends de voir la suite avec beaucoup de curiosité.

5 1 2006
   

Alors comme certains, j'ai du mal avec les dessins, très simplistes, trop parfois... De plus, je trouve que ce serait bien que les héros gardent la même tête d'une case sur l'autre...
Mais à part ça, pas de reproche à faire ; les cadrages sont très bons et souvent audacieux, le scénario est vraiment très intelligent, mettant à profit des décennies de films et séries TV sur des thèmes proches ou similaires... La réflexion du héros est bien pensée (si j'ose dire), car très proche de ce que chacun d'entre nous pourrait se dire dans des situations de ce genre...
Cet Opus 0 promet des aventures très palpitantes...

12 4 2004
   

Un bon premier tome, le scénario découpé, la façon dont l'histoire commence et les souvenirs qui permettent de raconter l'histoire sont à mon avis assez originaux. Le dessin n'est pas excellent mais il est efficace. Vivement le premier Opus.

17 2 2004
   

Je me range dans la lignée des avis précédents et confirme que ce premier album d'une série made in Graphica est un très bon tome d'introduction.

Le scénario peut sembler quelque peut rabaché au premier abord. On a tous lu des séries où les maîtres mots sont conspiration gouvernementale, pouvoir psy et cie... Sauf que là le scénariste parvient à captiver son lecteur d'un bout à l'autre de l'album, sans temps morts. De plus, on a tous un jour ou l'autre rêvé du pouvoir manipulé ici par le héros, c'est sans doute aussi pour cela que la lecture de cet album se fait en général d'une traite, intrigué que nous sommes par la direction que vont prendre les événements pour le héros.

Le dessin n'est certes pas le plus beau que j'ai pu voir dans cette collection, mais il colle parfaitement avec le rythme trépidant de ce premier album. Tout en trait vif et avec un sens assez maîtrisé du mouvement, le tout desservi par un découpage clair et des plus efficaces.

A quand la suite ? :)

25 9 2003
   

J'avais découvert cette BD lors de sa sortie, puis je ne me souvenais plus du titre... Et quand je la décrivais aucun vendeur ne voyait de quoi je parlais...
La semaine ernière, en fouillant sur ce site, je suis tombé dessus ! Les excellentes critiques ont ravivé mon envie de redécouvrir cet album, et là quel bonheur...
L'idée de base ne me semble pas très originale, mais le scénario la rend vraiment très intéressante. Quel plaisir quand le héros use et abuse de son pouvoir, qui n'a pas rêvé être à sa place à ce moment là ?
Les dessins, ne sont pas top, mais je n'irai pas jusqu'a dire qu'ils sont moches (comme je l'ai déjà lu).
Un très très bon premier tome, mais que nous réserve la suite ? Faire aussi bien risque d'être très dur..
Le scénario n'a (ou plutôt

6 5 2003
   

Achetée hier, lue d'une traite dans la nuit, je confirme tout le bien qu'on a pu dire sur cette bd. Le scénario est excellent, basé sur une idée astucieuse un peu reprise à d'autres (il y a un peu de l'homme invisible et le concept de maitriser le temps existait déjà dans Dune et dans Hypérion, des classiques de la sf). L'intrigue tout en flash-back est parfaitement agencée, tout se lit sans temps mort et très facilement.
Quand au dessin, ce n'est certes pas la plus belle bd que j'ai pu lire mais le style est bien adapté et sert bien l'histoire, aucun reproche à faire avec une mention spéciale pour le découpage et une bonne retranscription des mouvements et surtout de l'immobilité des personnages.
J'ajouterai que la bd est conçue à mon avis comme un one-shot et qu'elle se suffit à elle-même, la suite ne pourra être que différente et en tout cas difficilement meilleure. J'espère être agréablement surpris par la suite :-)

7 11 2002
   

Après la déferlante de bonne note au sujet de cette BD sur tous les sites traîtant de la bande dessinée, j'ai décidé moi aussi de m'acheter cette soit dissante :"révélation de l'année" (véridique ! j'ai lu ça je sais plus où !)Je commence donc ma lecture sur l'idée de passer un bon moment. Et effectivement...ce fut le cas ! Je découvre ici deux artistes, Kaminka au scénario et Védrines aux dessins, qui inventent un premier album vraiment génial...

L'histoire n'a rien de particulier, il faut l'avouer : arrêter le temps, mais en BD je ne pense pas que cela est été déjà visité. Le scénario est très bien mené et j'ai particulièrement aimé deux éléments : tout d'abord la narration, l'histoire est raconté par Yann, le héros, ce qui nous donne bien une idée de ses sensations, comment il se place face à tout cela et ensuite le déroulement, le fait de commencer par la fin et au fur-à-mesure arriver là où l'on avait commencé. Le personnage principal n'est pas présenté comme étant le héros parait, bien au contraire, il est totalement humain et fait les bêtises que pourrait faire une personne de son âge. Aventure, amour, fantastique, tout y est pour qu'au final on est un très bon album. La fin est vraiment génial et il est vrai que ça ne m'aurat pas déplu de l'avoir entant que fin de la série...j'attends déjà la suite avec impatiente !

Védrines adopte un style assez particulier, très rectiligne. Ce n'est pas vraiment ce que j'apprécie le plus mais là ça passe vraiment très bien. On ne peut pas dire que les dessins soient géniaux et font preuve d'une grande originalité mais ils mettent largement bien en image l'histoire. Ce que j'aime beaucoup dans ses illustrations c'est le cadrage qui n'est pas du tout monotone ainsi que la mise en couleur, bien que classique, elle donne un certain atmosphère et nous montre bien l'arrêt du temps. Bref, tout est fait pour que le lecteurs comprenent facilement l'action etc...
Un bon album il est vrai, surtout au niveau du scénario !

5 11 2002
   

Influencé par l'abondance d'avis très favorables, j'ai lu "Phenomenum". Je dois avouer avoir eu de très grosses réticences : en effet, je trouve la couverture hideuse, mais alors moche de chez moche, et le dessin vraiment pas terrible.
Bon, à la lecture, le début est pas mal. Sans plus.
Mais cet album a un petit quelque chose qui fait qu'au bout d'une dizaine de pages on est complètement immergé dans le monde décrit, complètement absorbé par l'histoire !
En plus le scénario est vraiment très intéressant et bien fait. Assez original par rapport aux productions actuelles, il m'a beaucoup fait penser à "L'homme invisible", de H.G. Wells (venant de moi, c'est un grand compliment !). L'histoire est racontée par le héros, et cette façon de faire, si elle est souvent pesante, est utilisée ici à très bon escient, donnant à l'ensemble une fluidité et une profondeur (eh oui !) vraiment bonne. On voit le personnage évoluer, de "l'âge bête" vers plus de maturité, on le voit expérimenter, vivre. C'est franchement pas mal !
Je n'irai pas jusqu'au culte, mais si je pouvais, je mettrais 4,5. Alors ne vous laissez pas arrêter par les dessins, et lisez-le !

Par contre, je me demande vraiment comment la suite pourra être à la hauteur de ce premier tome ! En tout cas, c'est très, très prometteur !

1 11 2002
   

Monstrueux !!! Vraiment, cette série porte bien son nom !! C'est bien simple, je suis sur le cul...

Vraiment, Kaminka et Vedrines insuflent une telle force narrative à leur série que s'en devient déconcertant. Une telle sincérité dans l'évolution du personnage, une telle crédibilité dans le dénouement de tout cela... c'est vraiment très fort, j'accroche à mort !

Tout est simplement décrit, d'une manière très naturelle. La découverte du pouvoir du personnage, son évolution et les travers qu'il engendre (qui ne serait pas tenté, franchement ?). bref, du grand art...

De plus, on s'attache beaucoup en l'espace de quelques pages à cette histoire d'amour naissante, très bien racontée, et qui justifie à elle seule toute la narration de l'histoire.

Le dessin est quant à lui assez étonnant : derrière de simples formes se cachent toute une technique sans défaut, une mise en page excellente, et une utilisation des cadrages toujours du meilleur effet.
La mise en couleur à l'ordi est quant à elle tout à fait correcte, même si je préfère en général une mise en couleur "à la main".

Bref, ce premier tome de Phenomenum... est un vrai phénomène, tout simplement :)

1 11 2002
   

Waou ! Que ça fait plaisir les T1 de ce style !!!

Le scénario nous entraîne du début à la fin de ce tome avec une telle facilité qu'il est regrettable de ne pas avoir la suite. Y'a rien à dire, que du bon dans cette histoire !

Et pis, moi en lisant le début, j'ai vraiment pensé à une autre fin et j'avions peur... Faut dire aussi , avec ma fin sousounienne, ben y'avait plus besoin d'attendre la suite... Tout ça pour dire qu'en one-shot (c'est bien comme ça qu'on dit hein ???) ça m'aurait fait sans l'ombre d'un doute une BD culte en plus car je pense que j'aurais été plus que sur les fesses en le refermant :)
Maintenant, j'attends patiemment le T2 en espérant ne pas être déçue et avoir une suite digne de ce nom.

Au début de ma lecture, je trouvais les dessins un peu trop "carrés" mais en fait on s'y habitue très vite et finalement j'me dis qu'ils sont au niveau de ce que j'ai lu c'est-à-dire très bien. J'aime beaucoup les couleurs aussi. Bref, de ce côté là aussi tout va bien.

Pour résumer, un très bon T1 qui nous donne très envie de lire la suite. J'espère qu'elle ne nous décevra pas...

27 10 2002
   

Je me range aussi à l'avis unanime sur le scénario qui est excellent.
Mais ce qui frappe surtout c'est l'approche et le lien qui est tissé avec le lecteur. Par un long monologue intérieur l'histoire nous est comté de belle façon et ces mots deviennent notre au fur et à mesure de la lecture. On se prend à se demander et si...
Non y a pas à dire ce premier est excellent du point de vue du scénario... par contre pour le dessin je le trouve très inégal. Par moment excellent dans les décors et les corps et par moment illisible sur les visages et les attitudes (mention spéciale pour Chirac qui a une tête proche de la caricature ce qui est dommage dans un récit sérieux)...
A découvrir... !

24 10 2002
   

hum ! hum hum!! attendez je cherche les défauts là!...... nan bah y en a pas, ou alors ils sont vraiment tout pitits mais alors si pitits qu'on les voit pas!

le scénar est génial et là où certains auraient pu nous perdre dans une histoire abracadabrante, ça reste très réaliste.
les dessins sont vraiment pas mal et les couleurs aussi.

En bref Phénonénum est une très très bonne surprise!

2 10 2002
   

Blamm !! la claque ! Vraiment une super bd Phenomenum !!

En fait, il n'y a pas grand chose à reprocher à cette bd, tout y est : des dessins vraiment sympas (tout comme les couleurs), une mise en page extra, et une histoire qui m'a littéralement scotché aux pages... On est vraiment à "fond" dans l'histoire et la frustration est énorme quand le tome s'acheve (Il sort quand le tome 2 ??? :))

En bref, n'hésiter pas : Phenomenum gagne vraiment à etre connu...