45 008 Avis BD |19 394 Albums BD | 7 695 séries BD
Accueil
Tome 5 : Paul à la Pêche
 

Paul, tome 5 : Paul à la Pêche

 
 

Résumé

Paul, tome 5 : Paul à la PêcheAfin d'acceder au résumé de Paul, tome 5 : Paul à la Pêche, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Paul, tome 5 : Paul à la PêcheCe livre, long de 200 pages, est un pavé, à la façon de "Paul a un travail d'été". Sa longueur, c'est normal, amène des évolutions dans les thèmes abordés, des changements au cours de la lecture.
J'ai quand même conclu, à la fin, que c'était un peu long, malgré la facilité de lecture, car regorgeant d'histoires simples.
J'ai, en particulier, trouvé que l'ouvrage tarde à démarrer.
Ensuite, au cœur du sujet, on retrouve la verve de Rabagliati, avec des anecdotes, des observations, des jugements lucides.
S'il se rattrape un peu sur la fin, le livre est moins drôle aussi, et la tonalité canadienne, avec ses expressions particulières de là bas, ne suffisent pas à faire vivre le charme.

Bref, je me demande si Rabagliati n'aurait pas tout intérêt à franchement plus se renouveler. J'ai moins plané avec ce récit de notre époque, mais plus banal que les précédents, pour la plupart.
Je me demande si la "Corde Paul" n'est pas un peu usée et je trouve le spontanéité du début un peu perdue, à mon grand désarroi.

Heureusement il reste ce dessin arrondi, rigolo, vivant, simple mais jovial, qui garde adorablement sa naïveté, et sa dose de bien-être. Ouf !


Chronique rédigée par Pierrizan le 19/02/2007
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de PierrizanReflet de l'avatar de Pierrizan
Statistiques posteur :
  • 817 (96,46 %)
  • 13 (1,53 %)
  • 17 (2,01 %)
  • Total : 847 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 23,37 23,37 23,37
Acheter d'occasion : 21,95
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Septembre 2006

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Paul, tome 5 : Paul à la Pêche, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

14 5 2017
   

Paul raconte cette fois-ci des vacances qu’il a passées avec sa femme sur un lac réputé pour les pêcheurs, invité par son beau-frère et belle-sœur. Des vacances bien méritées, même si Paul n’a aucune compétence ni appétit pour la pêche. Et pourtant, autour d’une partie de pêche, qui n’est quand même pas l’activité la plus trépidante qui existe, voilà que l’auteur nous offre plein d’anecdotes et plein de réflexions qui rendent cet ouvrage vivant. Vivant car avant tout humain. C’est l’occasion pour Paul, une nouvelle fois, de nous faire part de son expérience personnelle, de sa vie et on découvrira pèle mêle tout un tas de sujets : la révolution informatique, véritable aubaine pour la jeune génération mais un désastre pour son père ; la révolution dans les entreprises, qui n’a pas épargné les entreprises canadiennes ; le chômage ; les relations familiales, les relations entre un père et un fils, la difficulté d’avoir un enfant, le métier d’assistante sociale…. Beaucoup de sujets très différents dans cet ouvrage, mais pas un empilement de sujets épars puisqu’il y a Paul, dont l’expérience personnelle permet de relier tous ces sujets avec sensibilité, authenticité, vérité. C’est finalement très riche, même s’il faut être amateur de ce type de récit très autobiographique pour « entrer dans » l’album. Il y a une véritable humanité, voire souvent un certain humanisme, qui transpire de ces pages et même si ce n’est pas grandement spectaculaire, ca fait du bien par où ca passe. D’autant que l’ensemble est traité à la mode canadienne, ce qui apporte un charme supplémentaire à ce type de récit. Sous couvert d’une partie de pêche qui pouvait s’annoncer un peu morne, l’auteur partage sa vision d’un certain nombre d’élément de sa vie personnelle, ou de la société canadienne, et finalement, l’ensemble se lit plus que bien.

Ca reste très simple dans le dessin, mais toujours efficacité, l’un des grands atouts de la série, repris dans cet album, étant cette simplicité, gage d’authenticité, de vérité, et de sensibilité.

31 8 2010
   

J'ai davantage apprécié cet album que Paul en appartement, seul autre album de la série de fausses autobiographies de Rabagliati que j'ai lu. J'ai trouvé son récit plus structuré, plus maîtrisé. De même, le graphisme, toujours simple et dans un style me rappelant un peu Guy Delisle, est plus fluide et plus esthétique.

Pourtant, je n'ai pas été très captivé par la première moitié de ma lecture. Car à vrai dire, Paul à la pêche semble se scinder en deux récits successifs.
Le premier raconte un séjour de vacances au bord d'un lac où la principale activité ludique est la pêche. L'ambiance est très québécoise et c'est assez dépaysant et instructif pour un lecteur français. La pêche, le Québec, la chasse à l'ours, je n'y connais pas grand chose, j'ai donc été un peu circonspect. L'auteur en profite pour nous offrir une suite de digressions, de récits qui, à première vue parlent de tout et n'importe quoi, mais dont la thématique commune, à savoir la jeunesse et la paternité/maternité, prend son sens ensuite.
Car en effet, le décor et le rythme narratif change du tout au tout dans la seconde partie de l'album, pour parler presque soudainement des tentatives infructueuses de Paul et sa copine d'avoir un enfant. Le sujet devient donc vraiment la grossesse et ses difficultés. Et je dois avouer qu'en temps que père, certains moments m'ont assez touché et m'ont rendu triste pour les deux héros de l'histoire. Heureusement, tout est bien qui finit bien.

Je me suis légèrement ennuyé durant la première partie de cet album et j'ai davantage été accroché par la seconde partie. Je ne suis toujours pas un grand fan de Rabagliati mais c'est un album plaisant.