45 122 Avis BD |19 449 Albums BD | 7 704 séries BD
Accueil
Tome 8 : L'espérance
 

Pandora Box, tome 8 : L'espérance

 
 

Résumé

Pandora Box, tome 8 : L'espéranceAfin d'acceder au résumé de Pandora Box, tome 8 : L'espérance, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Pandora Box, tome 8 : L'espéranceAprès avoir passé tous les péchés capitaux en revue, Alcante boucle ici la boucle de cette série sur une note d’espoir. Et pour laver tous les maux de l’humanité, rien de tel qu’un gros déluge.

Alcante va surtout conclure le récit initié dans le premier tome de la série et l’on retrouve ainsi Adam Stream, clone du président Shimmer, vingt ans plus tard. On retrouve également le mystérieux personnage aux prophéties pessimistes avec une nouvelle prédiction, sauf que cette fois l’être humain, et en particulier Adam, va vouloir prendre son destin en main.


Même si l’on regrettera de ne pas en apprendre plus sur ce personnage prophétique, Alcante conclue brillamment une série qui avait débutée de manière bien sombre avec la naissance d’Adam dans une maternité et qui se termine vingt ans plus tard par avec une lueur d’espoir dans un cimetière en compagnie du même Adam. La boucle est bouclée, même au niveau du dessin car on retrouve à nouveau Didier Pagot, qui vient ici conclure graphiquement l’histoire qu’il avait entamée lors du premier tome.

Un peu plus d’un an, une série bien rythmée, sept dessinateurs et surtout un scénariste aussi talentueux que sympathique dont on devrait encore beaucoup entendre parler.


Chronique rédigée par yvan le 20/03/2006
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de yvanReflet de l'avatar de yvan
Statistiques posteur :
  • 2344 (58,32 %)
  • 1104 (27,47 %)
  • 571 (14,21 %)
  • Total : 4019 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 13,78 13,78 13,78
Acheter d'occasion : 10,89
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Mars 2006

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Pandora Box, tome 8 : L'espérance, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

27 11 2017
   

Dans ce 8ème tome, Alcante arrive à boucler la boucle de son histoire puisqu’il reprend les mêmes personnages que dans le tome 1. Enfin… les mêmes personnages, pas tout à fait, c’est en fait le clone du président, qu’on retrouve 20 ans après. L’histoire est bien conçue, le scénariste plante son récit au milieu de trombes d’eaux qui menacent de faire céder un barrage et d’engloutir des villes faisant de nombreuses victimes. L’action est donc au rendez-vous, digne d’un grand film catastrophe. Le clone du président a toute sa place ici, puisqu’il permet aussi de se poser des questions sur la notoriété ou sur toutes les vérités sont-elles bonnes à dire.

Le dessin est de bonne facture, et pourtant les paysages sous la pluie, les torrents de boues, ne sont pas les choses les plus faciles à dessiner.

La série finit donc sur une bonne note. Pourtant je ne comprends toujours pas cette vieille qui lit l’avenir dans deux ou trois cases de chaque tome (ici compris), et le lien entre les péchés capitaux et chaque histoire ne saute pas non plus aux yeux. Un série aux qualités très hétérogènes dans l’ensemble.

20 2 2007
   

Voila un album qui démarre tranquillement, avec le mal de vivre du père d’Adam Stream, qui sait la vérité sur la naissance de son enfant, mais qui ne peut le dire. Un enfant qui est devenu un homme, presque un père, mais qui sent confusément que quelque chose ne va pas. Et puis un journaliste qui pressent un scoop, et veut aller au bout de son enquête. Par-dessus tout ça, une terrible tempête avec vent et pluie, qui génère des inondations importantes, et pour couronner le tout, un barrage qui menace de céder sous la pression des eaux.
Alcante construit un scénario très fouillé, ou les événements vont s’imbriquer les uns dans les autres. Les différents antagonistes vont devoir, tous, à un moment donné, prendre des décisions qui ne seront pas sans conséquences. Le choix de décider ou non de faire quelque chose, met chacun devant sa propre réalité, surtout quand la nature se déchaîne. L’auteur va nous emmener dans une certaine direction, mais on peut sans problème imaginer que le récit aurait pu bifurquer totalement si les décisions prises avaient été autres. Et finalement, on se dit qu’il ne faut pas grand-chose pour faire basculer le destin. Mais l’espérance, c’est de se dire que presque toujours, les décisions iront vers la lumière plutôt que vers le côté obscure.
Le dessin est agréable, précis, expressif et lorsque les éléments se déchaînent, Pagot va littéralement exploser et nous offrir une succession de pages toutes plus prenantes les unes que les autres. C’est tellement bien dessiné que l’on a presque l’impression de vivre cette inondation.
Alors, en conclusion, ce récit est ultra réaliste et finalement, l’espérance serait que l’Homme se calme un peu et revienne vers un mode de vie plus respectueux de la nature mais aussi de l’homme. Mais ça, c’est une autre histoire.

Une série qu'il faut lire et qui laisse un peu amer et déçu sur la capacité de l'homme a prendre son destin en mains. La vision du monde n'est pas très brillante et on est loin d'un monde juste et sans violence ou chacun pourrait vivre en paix et en harmonie avec les autres et avec la nature.
Monde finalement très utopique et qui ressemblerait peut être à ce que certains appellent le PARADIS.