46 615 Avis BD |20 223 Albums BD | 7 891 séries BD
Accueil
Tome 1
 

Pandala, tome 1

 
 

Résumé

Pandala, tome 1Afin d'acceder au résumé de Pandala, tome 1, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Pandala, tome 1Tiré de l'univers du jeu DOFUS, cette album couleur, reprend la faune et la flore de la région présente dans le jeu, Pandala, afin de la transfigurer dans une aventure onirique peinte à la gouache et rempli de poésie. Dans des décors de toute beauté qui rappellent l'animation japonaise, les personnages sont réalisés en aplat et en encrage à la manière des célluloides des films d'animation traditionnelle. Posés sur des décors à la Princesse Mononoké, on est presque plongé dans un film. On est dans un anime book (BD dont les vignettes sont repris des images d'un dessin animé) sauf que l'animation n'existe pas encore. L'impression de paix, rendu par les décors de nature peints à la main, contraste avec l'action dynamique de certaines scènes d'action.

N'oublions pas non plus ce qui classe cet album dans la catégorie des BD muettes, l'abscence de bulles, à la manière d'un Gon, se laisse oublier grâce à la force des traits des personnages qui rendent leurs émotions et nous faits suivre l'action dans une lecture visuelle et gestuelle. L'amour de l'auteur pour Miyasaki et les films d'animation ou séries japonaises se sent dans la culture graphique qui impreigne cet album. Cette lecture des images à la manière d'un compte, nous laisse imaginer les dialogues mais oblige à une lecture rapide. Heureusement qu'on s'attarde sur les planches et leurs onirismes. On reste un peu sur sa fin à la lecture de ce premier tome et attendons avec curiosité la suite de cette quête.

A la fin du tome 1, le petit panda est déjà plus mature et cela laisse beacoup d'espoir dans l'évolution psycholique du héros. Une curiosité à découvrir dans un album de 96 pages, dans une présentation très soignée par l'éditeur.


Chronique rédigée par seeck le 02/05/2007
 
 
Statistiques posteur :
  • 3 (30,00 %)
  • 1 (10,00 %)
  • 6 (60,00 %)
  • Total : 10 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 5,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 5,00 Dessin
 
Acheter neuf : 12,26 12,26 12,26
Acheter d'occasion : 8,91
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Avril 2007

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Pandala, tome 1, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

22 4 2014
   

Ce premier album est une vraie réussite graphique, et heureusement, puisqu'il est muet. Le dynamisme des scènes, l'émotion dans les regards sont autant d'atouts que le dessin peut revendiquer. Par ailleurs, ce trait manga appliqué à ce petit panda, qui se permet quelques scènes spectaculaires, est assez saississant et assez fun.

Du côté du scénario, il y a quelques bons petits moments, comme celui de l'apprentissage du jeune pandawan, mais le noeud du scénario, ainsi que sa chute me semblent manquer de clarté. On se demande en effet pourquoi cette espèce de renard vient prendre à parti le maître du jeune héros. Le fameux médaillon semble apparaître et disparaître de façon aléatoire, et ce qui semble être le fil conducteur de l'histoire semble se briser en des moments importants du récit. Et comme il n'y a pas de dialogue, impossible de rattraper le coup.

Ca reste une belle histoire parfaitement mise en images, mais la narration me semble un peu difficile et le scénario manque de clarté.

5 5 2010
   

Pandala est une jolie petite BD qui semble destinée à un public relativement jeune, ou du moins adolescent.

Son graphisme est sa plus grande réussite. Manifestement issu du domaine de l'animation, Bertrand Hottin donne à cet ouvrage un aspect visuel qui rappelle quelques beaux dessins animés modernes, plutôt dans la veine manga. Des décors peints (informatiquement sans doute mais ça ne se voit pas) et soignés qui me rappellent certains décors des films de Miyazaki, c'est dire si c'est joli. Et par dessus ces décors, des personnages animaliers rondouillets, aux allures de dessins animés pour enfants. C'est dynamique, lumineux, joli et pour ne rien gâcher le découpage est tout à fait fluide.

Le récit ensuite est relativement simple. On dirait un mélange détonnant de Pandi Panda et de Dragon Ball. J'y vois aussi un peu du Roi Léo de Tezuka. Un gentil petit panda voit son village dévasté par des méchants mystérieux. Errant dans la nature, il va rencontrer un vieux sage qui va l'entraîner à la manière de Tortue Géniale et le gentil Pandala va alors maîtriser les arts martiaux de manière à se venger.
Le cocktail entre ambiance enfantine et bastons adolescentes est assez spécial, me laissant une impression relativement mitigée quant à la contenance du scénario et des futurs épisodes. De la baston mignonne en quelque sorte ?

Ceci dit, c'est beau à regarder, très fluide (on ne ressent aucun manque du fait que le récit soit muet) et plaisant à lire, alors pourquoi pas ?

5 5 2010
   

"Pandala" n'est pas une bande dessinée comme les autres puisqu'elle est liée à l'univers du jeu vidéo Dofus et qu'elle ne comporte pas une ligne de texte.

Le lien avec Dofus cible forcément un public particulier, auquel je n'appartiens pas. Vous voilà donc prévenu : je donne un avis sur cette bande dessinée en tant qu'album, sans connaître tout le background de l'univers de Dofus. Cependant, l'absence de texte fait que les références ne peuvent être nombreuses et que le néophyte comprend à peu près tout. Ne vous interdisez donc pas la lecture si vous n'avez jamais joué à Dofus.

Faire une bande dessinée sans texte n'est pas une nouveauté mais il est toujours intéressant de voir des auteurs s'imposer de genre de contrainte. Tot et Hottin s'en sortent plutôt bien : le visuel fonctionne bien, on suit l'histoire sans difficultés. Il n'y a pas grand chose d'original dans ce récit initiatique vu et revu dans diverses oeuvres d'heroic fantasy, mais l'ensemble est plaisant. Graphiquement, c'est influencé par le manga sans totalement y verser, et on peut dire que Bertrand Hottin a un joli coup de crayon.

Plutôt destiné à un jeune public, "Pandala" n'est pas désagréable à lire.

Ermite-chanceux :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,50
Avatar de Reflet de l'avatar de
21 4 2008
   

Pas mal les dessin sont vraiment bien fait !

Même si c'est fait exprès c'est dommage qu'il n'y aie pas de texte car le livre est sans texte trop vite "lu" et donc on ne peut s'attarder facilement sur une page, un dessin.

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
Pandala, tome 1 5 3.50
Pandala, tome 2 3 3.17
Pandala, tome 3 2 3.25