46 492 Avis BD |20 156 Albums BD | 7 883 séries BD
Accueil
Pacush Blues
 
Note moyenne de la série : 3.17

Pacush Blues

Pacush Blues est une série BD qui est ou a été éditée chez Vents d'Ouest.
L'auteur de cette série est Ptiluc (Scénariste, Dessinateur).

Pacush Blues est parue initialement en Janvier 1983, le plus récent album référencé sur Coin BD datant de Mars 2010.

A ce jour, 13 albums BD concernant Pacush Blues sont référencés dans notre base, et 23 avis BD lui attribuent une note moyenne de 3,17/5.

 

  • Statut : Série en cours
  • Type d'histoire : Une histoire par tome
  • Albums parus : 13

 
 
Ajouter un album à cette série
 
 
Evolution de la série Pacush Blues au fil des tomes :
Evolution de la série Pacush Blues au fil des tomes
Export Graphique de l'évolution de la série
 

Pacush Blues, tome 1 : Premières Mesures

Note moyenne de l'album : 3,50
Janvier 1983
 
Blues : [bluz] n.m (XX ème siècle) ; de l’américain BLUES : Forme musicale lente caractérisée par une formule harmonique constante.. Cafard, mélancolie, tristesse, flip, neurasthénie, sinistrose… Pacush : [pakys] n.m (siècle indéterminé; d’un patois indéfini: pacuche) Lieu ou l’on dépose les ordures, endroit ou l’on met les objets de rebut. syn dépotoir, dépôt d’immondices, tas d’ordures, décharge publique…etc…... [suite du résumé]
 
 

Pacush Blues, tome 2 : Jefferson ou le mal de vivre

Note moyenne de l'album : 3,17
Mai 1983
 
Entre boîtes de conserves et distributeurs de chewing-gum, au milieu de la rouille et de la ferraille, vivent les rats. Des dizaines de rats, de rates, de souris, de hamsters... Ils n'ont pas toujours le moral au beau fixe, les rats de Ptiluc, ils ont même une certaine tendance à virer maniaco-dépressifs. Poètes ou philosophes, ils broient du noir et manient l'humour du même tonneau. [suite du résumé]
 
 

Pacush Blues, tome 3 : L'importance majeure des accords mineurs

Note moyenne de l'album : 2,83
Avril 1984
 
Entre boîtes de conserves et distributeurs de chewing-gum, au milieu de la rouille et de la ferraille, vivent les rats. Des dizaines de rats, de rates, de souris, de hamsters... Ils n'ont pas toujours le moral au beau fixe, les rats de Ptiluc, ils ont même une certaine tendance à virer maniaco-dépressifs. Poètes ou philosophes, ils broient du noir et manient l'humour du même tonneau. Pacush blues, ce sont dix albums hilarants et intemporels,... [suite du résumé]
 
 

Pacush Blues, tome 4 : Destin farceur - crescendo

Note moyenne de l'album : 3,50
Avril 1985
 
Entre boîtes de conserves et distributeurs de chewing-gum, au milieu de la rouille et de la ferraille, vivent les rats. Des dizaines de rats, de rates, de souris, de hamsters... [suite du résumé]
 
 

Pacush Blues, tome 5 : Destin Farceur - Decrescendo

Note moyenne de l'album : 2,75
Mai 1986
 
Entre boîtes de conserves et distributeurs de chewing-gum, au milieu de la rouille et de la ferraille, vivent les rats. Des dizaines de rats, de rates, de souris, de hamsters... Ils n'ont pas toujours le moral au beau fixe, les rats de Ptiluc, ils ont même une certaine tendance à virer maniaco-dépressifs. Poètes ou philosophes, ils broient du noir et manient l'humour du même tonneau. "Pacush blues", ce sont dix albums hilarants et intemporels,... [suite du résumé]
 
 

Pacush Blues, tome 6 : Le mal de mer

Note moyenne de l'album : 3,00
Mai 1988
 
La mer, c'est l’immensité, la poésie, le son apaisant du ressac, les balades romantiques au bord de l'eau et les couchers de soleil somptueux. Mais quand on est un rat, la mer c'est la noyade, c'est les crabes qui vous dévorent vivant, c'est les mouettes qui vous découpent à coups de bec, dans un cycle sans arrêt renouvelé. Alors le mal de mer, forcément, c'est une expression qui prend tout son sens quand on est poilu avec de grandes... [suite du résumé]
 
 

Pacush Blues, tome 7 : Variations sur un thème imposé

Note moyenne de l'album : 4,00
Mars 1991
 
Seul survivant d’une expédition exploratrice du labo du coin, « le Blaire », surnom donné à ce rat possédant un très bon odorat, a décidé d’y retourner et tout seul cette fois-ci. Non seulement, il réussira à s’y introduire, mais il ira également de surprises en surprises dans ce labo où les rats sont finalement très nombreux. Les choses commencent à se compliquer quand il croise un dénommé « le Blaire »… [suite du résumé]
 
 

Pacush Blues, tome 8 : La logique du pire

Note moyenne de l'album : 3,00
Aout 1993
 
Il fait froid, très froid sur le dépotoir, tellement froid, que les rats gèlent et meurent. Quelques survivants vont cependant essayer de reformer une communauté, mais que faire ? Dans quel sens aller ? D’abord se protéger du froid, puis émettre des idées, rencontrer des filles, trouver de la nourriture… [suite du résumé]
 
 

Pacush Blues, tome 9 : Relecture du mythe de Frankenstein-Renaissance

Note moyenne de l'album : 3,50
Mai 1996
 
L'éditeur : Quoi ? Encore une version de Frankenstein ? En plus de toutes les autres ? Ptiluc : Et alors ! ? Celle-là, c'est la mienne... et avec des rats ! Et surtout, ne comptez pas sur moi pour vous raconter l'histoire... Tout le monde la connaît, et puis ce que j'y ai mis en plus, je ne vais pas vous le raconter à l'avance ... Pourtant je vous jure que le mythe de Frankenstein, ça fait une base de récit qui laisse un sacré nombre de pistes... [suite du résumé]
 
 

Pacush Blues, tome 10 : Relecture du mythe de Frankenstein-Remords

Note moyenne de l'album : 2,50
Juin 1997
 
(Présentation de l’éditeur) Le mythe de Frankenstein revu par Ptiluc."Si vis pacem, para bellum". En méditant sur ce célèbre adage, les rats de Ptiluc ont eu une idée : créer une arme redoutable qui, par la crainte qu'elle inspire, empêchera la guerre. Comme ils sont bricoleurs, nos rongeurs se sont mis à l'ouvrage et ont donné la vie à une créature terrible, moitié chat moitié Golem, capable de trucider tous les habitants de la décharge.... [suite du résumé]
 
 

Pacush Blues, tome 11 : Quelques vérités sur le mensonge

Note moyenne de l'album : 3,75
Juin 2001
 
Le nouveau Pacush blues est un vrai polar, nourri d'une intrigue digne de Seven ou d'un bon Ellroy. Un flic rat, gros et frustré, enquête sur une sombre histoire de crimes : un serial killer élimine méthodiquement et dans d'horribles conditions tous les rats qui ont du succès auprès des femmes (hmm... des rates). Qui est donc ce mystérieux assassin ? Le flic lui-même, à cause de ses pulsions sexuelles refoulées et des drogues qu'il ingurgite... [suite du résumé]
 
 

Pacush Blues, tome 12 : Autopsie de mondes en déroute

Note moyenne de l'album : 3,75
Mars 2005
 
Les rats jouent aux "gueules noires" dans ce trou qui ressemble plus à la banquise qu'à une mine de charbon. La survie est à ce prix : dénicher les paquets congelés et se payer un festin de crèpes au fromage. Le rat qui nous occupe est plutôt du genre taciturne,. Mais à défaut de parler, il a plutôt des idées. Et aussi une conception très personnelle de la vie de groupe : son filon de tissu, pas touche ! La survie est aussi à ce... [suite du résumé]
 
 

Pacush Blues, tome 13 : Correspondance avec les corps obscurs

Note moyenne de l'album : 2,00
Mars 2010
 
« Tu vois man, la vie est une agitation globale terriblement complexe et il n'y a que la proximité de la mort qui peut t'en apporter la révélation ». La proximité de la mort, ou peut-être la lecture de Pacush Blues ?En marge du monde des humains, dans la crasse et les ordures, vivent les rats de Pacush Blues. Après s'être attaqué à l'intolérance, l'égoïsme, la manipulation, la xénophobie et tous ces petits bonheurs de la vie en société,... [suite du résumé]