46 534 Avis BD |20 177 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 1 : La langue du diable
 

Osville, tome 1 : La langue du diable

 
 

Résumé

Osville, tome 1 : La langue du diableAfin d'acceder au résumé de Osville, tome 1 : La langue du diable, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Osville, tome 1 : La langue du diableEt voilà une bonne surprise !

J'ai lu cet album pour plusieurs raisons. La première, c'est parce que cette nouvelle collection d'Albin Michel, intitulée Peps, a un format original et attirant. La deuxième, c'est parce que la seule lecture que j'ai faite avant celle-là dans ladite collection, "Daisy Kutter", m'a laissé une bonne impression. La troisième est liée à ma capacité à dépasser une couverture moche pour aller voir ce qu'il y a derrière. Enfin, mon affection pour la bande dessinée américaine constituait une dernière bonne raison pour m'y mettre.

Et j'ai bien fait !

"Osville", c'est une super bonne idée mise en scène avec un humour ravageur. Prenez un type qui hérite d'un terrain dans un endroit qu'il ne connaît pas. Ajoutez une population sur place visiblement agitée. Décidez que le terrain en question est en fait un cimetière qui provoque la colère des villageois. Et mettez un ramassis de monstres dans cet endroit, dotés d'un humour irrésistible. Vous obtenez l'un des meilleurs cocktails fantastiques de ces dernières années. J'ai autant apprécié "Osville" que "Courtney Crumrin" : ça devrait dire quelque chose aux amateurs de comics fantastiques.

Le dessin en noir et blanc n'est sans doute pas exceptionnel mais il est bien fichu, efficace, et le découpage dynamique rend la lecture très plaisante. Les différentes personnages sont graphiquement bien campés, on s'y attache très vite. Et puis, les dialogues sont tellement bien fichus que c'est impossible de ne pas accrocher à cet univers imaginé et illustré par Richard Moore.

Difficile d'extraire des dialogues significatifs tant ils fourmillent dans ce tome. On peut citer le diable : "Ce plan était le plus illustre de ma carrière. Et pourtant, j'ai créé le téléachat". Ou un monstre qui se réjouit d'une vanne lancée par une vampire : "ha ha ! tape m'en cinq ! ... ouais, je sais... difficile avec trois doigts". Ou encore un corbeau amateur de cartes : "désolé Abby, je t'ai sentie en danger, je serais bien venu t'aider mais j'avais une quinte flush. -T'avais une paire de quatre. - OK, je ne voulais pas y aller. Et alors ? Fais-moi un procès !" Tout cela au fil du récit, et j'aurais pu multiplier les exemples sur des dizaines de lignes.

Richard moore a des qualités de dialoguiste, de créateur, et se révèle un auteur très complet. Ne passez pas à côté de ce premier tome d'"Osville" : c'est une introduction vraiment très réussie, aussi drôle que prenante !


Chronique rédigée par Jean Loup le 12/06/2007
 
 
Avis de :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de Jean LoupReflet de l'avatar de Jean Loup
Statistiques posteur :
  • 1313 (63,80 %)
  • 390 (18,95 %)
  • 355 (17,25 %)
  • Total : 2058 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 6,75 6,75 6,75
Acheter d'occasion : 1,94
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Octobre 2006