46 454 Avis BD |20 138 Albums BD | 7 882 séries BD
Accueil
Tome 1 : Aldis
 

One of us, tome 1 : Aldis

 
 

Résumé

One of us, tome 1 : AldisAfin d'acceder au résumé de One of us, tome 1 : Aldis, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de One of us, tome 1 : AldisSur la couverture, un jeune homme avance à tâtons au sein d’un environnement dans lequel il paraît à l’étroit. A ses pieds, cette fameuse boîte audio-visuelle qui voile notre vision du monde et à travers laquelle il crie toute sa détresse. A l’intérieur, un traitement visuel aseptisé qui peut à première vue rebuter. Un graphisme informatisé qui d’une part s’installe au diapason d’une ambiance froide et angoissante très réussie, mais qui de l’autre met un frein à l’empathie du lecteur envers ce héros qui en a pourtant fait son principal supplice. Car, si Aldis absorbe littéralement les émotions des gens qui l’entourent, le style personnel et novateur développé par David Sala semble filtrer toute forme d’humanité. Un dessin aussi artificiel que le monde qu’il dépeint et qui est parfaitement adapté au côté futuriste de cette trilogie d’anticipation de la collection Mondes Futurs.

A travers des caractères à taille changeante qui rappellent au bon souvenir du dernier examen de vue chez l’ophtalmologue et des bulles qui gagneraient souvent à se faire plus discrètes, l’auteur pointe du doigt la société de consommation et ce capitalisme dévastateur qui asservit nos libertés et nos pensées. Pour son premier album en solo, le dessinateur de "Replay" et "Nicolas Eymerich, Inquisiteur" développe ainsi une toile de fond politico-sociale intéressante, tout en faisant écho à la crise économique mondiale qui sévit actuellement. Usant d’allers-retours efficaces, il entretient savamment le mystère qui entoure les facultés parapsychiques de ce jeune homme qui porte les stigmates d’un passé chargé et qui va à l’encontre d’un futur des plus incertains.

Arrivé à la dernière page de ce tome d’introduction, il y a cette irrésistible envie de tourner la suivante et de poursuivre la psychanalyse de ce héros et de cette société au sein de laquelle il se sent à l’étroit.


Chronique rédigée par yvan le 03/04/2009
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de yvanReflet de l'avatar de yvan
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,78 13,78 13,78
Acheter d'occasion : 1,54
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 2.75
Dépôt légal : Février 2009

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album BD One of us, tome 1 : Aldis, lui attribuant une note moyenne de 2,75/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

5 11 2012
   

Une intrigue générale “facile”, qui –dans mes souvenirs- a déjà été exploitée sous d’autres formes.
Seulement voilà : moi qui n’aime pas trop le dessin dit « numérique », car –pour moi- on ne « dessine » pas, le graphisme de cette série m’a quand même bien plu. Il concorde bien, s’associe même, à cette ambiance futuriste de l’histoire.
L’ensemble est « froid », tant par la composition des planches que de la mise en page ; sans parler des visages.
La colorisation est de même acabit ; les ombres portées étant bien réussies dans le grand jeu des teintes utilisées.
Malgré ça, le narratif m’a laissé de marbre ; même s’il défend des développements particuliers et surtout bien mis en images.

7 10 2011
   

Un premier tome sympathique mais sans plus.
La narration est fluide permettant une lecture facile et agréable. Les planches sont, pour ma part, bien dessinées même si le style peut rebuter certains.
Dans ce premier épisode, je n'ai pas ressenti un réel attachement pour les personnages, y compris le héros, ce qui n’empêche pas pour autant d'avoir envie, à la fin de ce tome, de connaître la suite de l'histoire de ce jeune homme.
Quant au scénario, on se demande encore où ce dernier va finalement nous mener.
A suivre...

5 4 2009
   

Je n'ai vraiment pas été séduit par la lecture de ce premier tome.

Le dessin m'a rebuté d'emblée. Je n'aime pas du tout la texture de ces personnages dont le trait me fait penser à de la main levée sur Paintshop ou sur tablette graphique. Visages inexpressifs, figés, anguleux, froids, brrr... A cela s'ajoute des décors tracés à la règle et un nombre impressionnant de perspectives linéaires dans les architectures et autres arrière-plans, ce qui ajoute encore à cette impression d'angles et de froideur qui me déplait.

Quant à l'histoire, il s'agit pour moi ni plus ni moins qu'une banale histoire de gars qui se découvre des super-pouvoirs latents dont il se passerait bien. Ca lui donne des migraines, il a l'impression d'entendre des voies, ça lui fait mal, ça l'énerve, mais ô miracle ça lui permet aussi de lire les pensées, ressentir les émotions des autres ou, bien pratique, de faire preuve d'une force telle qu'il en explose les murs autour de lui lors de ses crises. Un petit Tetsuo en gestation, donc.
Ca pourrait être bien si ce n'était pas traité avec autant de sérieux et de clichés. On voit les ficelles scénaristiques se mettre en place de manière trop prévisible. On devine très vite le groupe secret de gens qui connaissent et exploitent les pouvoirs de gens comme le personnage principal. On entrevoit aussi rapidement une magouille ou un conflit à venir avec un mouvement politique extrémiste dont le meneur a tout de la caricature.
Qui plus est, je n'ai pas aimé les comportements des personnages. Je trouve qu'ils manquent de maturité, de naturel. Les dialogues à base de psycho me sont apparus pénibles et artificiels. On dirait des extraits de cours de fac.

Bref, je n'ai pas accroché du tout à ce premier tome qui n'est qu'une courte introduction, et je n'ai pas envie de lire la suite.

Tous les albums de la série
Album Avis Moyenne
One of us, tome 1 : Aldis 4 2.75
One of us, tome 2 : Razal 2 2.75