46 491 Avis BD |20 156 Albums BD | 7 883 séries BD
Accueil
Tome 3 : Le château des 4 Lunes
 

Olivier Rameau, tome 3 : Le château des 4 Lunes

 
 

Résumé

Olivier Rameau, tome 3 : Le château des 4 LunesAfin d'acceder au résumé de Olivier Rameau, tome 3 : Le château des 4 Lunes, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Olivier Rameau, tome 3 : Le château des 4 LunesToujours autant de fantaisie dans cette histoire. Les dessins de Dany sont tout à fait adaptés à cette histoire. L'arrivée de deux escrocs dans le monde tout beau, tout rose de Rêverose est un excellent élément perturbateur.

Comme toujours avec Greg, il y a beaucoup de dialogues et de comiques de mot. Cet univers commence vraiment à bien se développer. On notera surtout l'arrivée d'un nouveau personnage Le Grand Pas Sage, sorte de grand sorcier vivant dans le château des 4 Lunes, qui arrive à délier les situations les plus embrouillées.
A condition d'avoir gardé son âme d'enfant, un tome qui garde tout son charme.


Chronique rédigée par JAMES RED le 18/12/2006
 
 
Avis de :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de JAMES REDReflet de l'avatar de JAMES RED
Statistiques posteur :
  • 537 (94,88 %)
  • 23 (4,06 %)
  • 6 (1,06 %)
  • Total : 566 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 10,45 10,45 10,45
Acheter d'occasion : 5,99
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.67
Dépôt légal : Janvier 1972

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Olivier Rameau, tome 3 : Le château des 4 Lunes, lui attribuant une note moyenne de 3,67/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

13 8 2014
   

3ème séjour au pays de Rêverose, toujours aussi foisonnant d'imagination, de personnages aussi farfelus et improbables les uns que les autres, de décors joyeux et colorés. On prend toujours plaisir à plonger dans cet univers inspiré d'Alice au pays des merveilles, du Magicien d'Oz et toutes ces sortes d'histoires. On est dans un monde très onirique mais, s'il n'y avait une brève histoire courte (4 pages) dans le 1er tome qui fait référence au monde du rêve, rien ne nous explique jamais clairement que tous ces personnages vivent dans leurs rêves. On pencherait plutôt pour un genre de monde parallèle sélectif pour ses "élus" ; explication que personnellement je préfère au simple monde du rêve.
Cet album introduit un nouveau personnage de poids, sorte de Merlin l'enchanteur de chez Walt Disney, autre univers qui sert de base d'imagination pour cette série.
On peut d'hors et déjà constater la belle évolution du dessin depuis le 1er tome, plus travaillé, s'approchant plus d'un semi réalisme par moments, pour les personnages humains en tout cas, comme Olivier au bas de la planche 13 par exemple. Un très bon travail de Dany, parfait pour faire briller les yeux des enfants.
Mais derrière cet univers enfantin et farfelu se dessine déjà gentiment des critiques plus ou moins discrète de notre société et des comportements humains.

Agecanonix :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de AgecanonixReflet de l'avatar de Agecanonix
6 8 2014
   

Pour moi, cet épisode est peut-être un tout petit peu moins réussi que les 2 albums précédents et que les 3 suivants, mais c'est juste une impression. Le petit monde merveilleux de Rêverose plein de délice et de gaîté est toujours aussi séduisant, les dialogues fins et drôles de Greg, les dessins de Dany bourrés de petits détails savoureux enchantent toujours le lecteur. Le seul petit hic, c'est un aspect peut-être plus enfantin, mais ce n'est pas grave.

Rêverose est menacé avec 2 aigrefins qui fuient le Vrai-monde-où-l'on-s'ennuie par la gare de Turlurette et arrivent avec leurs vilaines pensées pour pervertir les Rêverosiens qui ignorent la cupidité et l'argent. Greg ne charge pas trop dans la satire des maux de notre société, c'est une série jeunesse encore, il faut privilégier le côté amusant. Ici, c'est Dany qui se régale avec un dessin plein de fantaisie : on retrouve beaucoup de personnages familiers déjà entrevus (l'épouvantail Pazunbrin, le nain à la brouette, la sonnette, Majestor... qui parfois ne font qu'une apparition), on retrouve le pittoresque omnibus qui conduit à Rêverose, avec un autre aspect amusant de son trajet, mais on trouve aussi un nouveau personnage important : le grand Pas Sage Ebouriffon, vieux mage qui habite l'étrange château des 4 lunes, et qui lorgne du côté de Merlin l'enchanteur façon Disney.

Dany offre beaucoup de grandes cases foisonnantes remplies de détails amusants et de multiples personnages qu'il est toujours agréable d'observer attentivement pour leur côté imaginatif ; il y a d'ailleurs page 46 une pleine page très significative. C'est le dernier album où les personnages d'Olivier et de Colombe ont encore un dessin inabouti, Dany s'améliore très vite, dès le suivant, ils auront leur apparence quasi définitive. Au final, un bon album, avec plus de poésie et de légèreté.