46 357 Avis BD |20 092 Albums BD | 7 870 séries BD
Accueil
Tome 8 : La trompette du silence
 

Olivier Rameau, tome 8 : La trompette du silence

 
 

Résumé

Olivier Rameau, tome 8 : La trompette du silenceAfin d'acceder au résumé de Olivier Rameau, tome 8 : La trompette du silence, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Olivier Rameau, tome 8 : La trompette du silenceEn fait, qu’est-ce que c’était bien Olivier Rameau, une série injustement oublié pourtant pleine de fraîcheur et de poésie. Dany semble être au meilleur de son dessin, laissant pointer une légère touche d’érotisme : on voit Colombe toute nue au début de l’histoire. Les couleurs sont très belles et rendent le petit monde de Rêverose presque totalement psychédélique.
Au scénario, Greg s’amuse, distillant ici et là quelques petites pointes de sarcasme. On appréciera notamment le second degré dans les luttes syndicales. Les dirigeants d’Hallucinaville sont mis en cause par un clown pas très drôle. On frise par moment le non-sens parfait. L’histoire ne fait qu’aller de surprises en surprises : on y découvrira, notamment, un géant du nom de Cocon-le-vilain bien surprenant. Et puis c’est l’occasion d’avoir une réflexion sur le statut de héros qui se ringardise par moment dans des dialogues toujours très imagés. Dany livre d’ailleurs une très belle planche où Mandrake, Spirou, ou Iznogoud entre autre se côtoient dans un bel hommage à la bande dessinée.
Mais en fait à quoi sert de faire une vraie analyse de la série Olivier Rameau ? il suffit simplement de la lire et le charme opère d’emblée.


Chronique rédigée par JAMES RED le 04/03/2010
 
 
Avis de :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de JAMES REDReflet de l'avatar de JAMES RED
Statistiques posteur :
  • 536 (94,87 %)
  • 23 (4,07 %)
  • 6 (1,06 %)
  • Total : 565 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 10,45 10,45 10,45
Acheter d'occasion : 15,89
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Janvier 1978

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Olivier Rameau, tome 8 : La trompette du silence, lui attribuant une note moyenne de 4,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

21 4 2019
   

Créé en 1977, c'est avec cette aventure que j'ai découvert Olivier Rameau dans le journal de Tintin mais n'ayant pas tous les numéros, il m'en manquait une bonne partie. Néanmoins à 9 ans, j'étais tombé sous le charme.
Aujourd'hui je lis enfin l'histoire complète et le charme est toujours là. Grâce à la magie du graphisme de Dany qui a enfin trouvé son style parfait et définitif. Le coup de crayon est homogène (dans quelques albums précédents on pouvait sentir une hésitation entre un trait purement humoristique et un trait réaliste).
Greg est également en grande forme et joue toujours aussi habilement avec les mots et la langue en général. Il envoie nos héros vers une nouvelle mission et nous transporte toujours aussi facilement dans le rêve. Mais sa force, c'est aussi de glisser dans tout ça des critiques bien senties sur notre société, l'air de rien.
J'ai particulièrement adoré la rébellion du peuple envers les dirigeants, les réflexions de ces derniers, la façon dont un seul peut lever une foule qui n'est pas forcément sur la même longueur d'ondes, etc...
C'est étonnement en plein dans l'actualité des gilets jaunes ! Bluffant.
J'ai trouvé le personnage du clown meneur de révolte excellent ! Encore une fois, Greg travaille sur les contrepied et choisir un clown pour incarner le personnage le plus inquiétant de cet univers, limite effrayant, c'est génial. On se demande d'ailleurs ce que ce dernier fait ici, avec sa mentalité il n'est pas a sa place à Rêverose. Vraiment intéressant ce personnage qui mériterait un album qui lui soit consacré pour le développer.
L'autre chose remarquable de l'album c'est l'intro. 5 pages où Olivier et Colombe (Ahhhhh, Colooombe.....) sont en tenues d'Adam et Eve ! À l'époque il fallait oser et encore plus fort, être publié !
Un album, encore, qui fait honneur à la série qui est dans sa période dorée.