46 534 Avis BD |20 177 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 1 : Octave et le Cachalot
 

Octave, tome 1 : Octave et le Cachalot

 
 

Résumé

Octave, tome 1 : Octave et le CachalotAfin d'acceder au résumé de Octave, tome 1 : Octave et le Cachalot, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Octave, tome 1 : Octave et le CachalotAlfred est un auteur sympathique, un autodidacte au style bien particulier. a seulement 27 ans, il donne une nouvelle orientation à sa carrière en s'essayant au conte pour enfants.
Pour ce faire, il a changé son style, s'adaptant progressivement à son sujet. le dessin est plus clair, plus rond, moins tourmenté.

L'histoire, sans être révolutionnaire, est très mignonne. On retrouve beaucoup d'ingrédients propres à l'imagerie enfantine : animaux parlants, parents peu présents, rite d'initiation, peurs primales... Il est intéressant de noter que le rapport narration /illustration est très proche de ce qui se fait traditionnellement en termes de contes pour enfants.
Cet album est un petit bijou pour celui ou celle qui a gardé son âme d'enfant quelque part...

A noter, sur la couverture, The Alfred Touch, la petite mouette. Cette couverture est d'ailleurs splendide, je trouve.
Alfred travaille déjà sur un tome 2.


Chronique rédigée par Spooky le 19/02/2003
 
 
Statistiques posteur :
  • 866 (80,26 %)
  • 70 (6,49 %)
  • 143 (13,25 %)
  • Total : 1079 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : Clic ! Clic ! Clic !
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.38
Dépôt légal : Février 2003

Avis des lecteurs

8 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Octave, tome 1 : Octave et le Cachalot, lui attribuant une note moyenne de 3,38/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

10 4 2013
   

Encore un album jeunesse de chez Delcourt, tout comme "Popotka", "Octave" est scénarisé par Chauvel et ne comporte qu'une trentaine de planches.
Si on continue la comparaison, j'ai nettement préféré cette série et mon fils aussi. Déjà parce que là on parle vraiment d'Octave, qui est un petit garçon contemporain, auquel beaucoup peuvent s'identifier. Il n'aime pas la mer et pourtant il vit tout à côté, d'ailleurs il le dit dès le début : "je n'aime pas la mer, c'est mouillé, c'est froid et ça sent mauvais". Il faut dire que la mer lui a pris son papa (on en parle très peu dans ce tome, ce n'est pas le sujet).
Le but d'Octave est de sauver un cachalot, il ira sur une île trouver un farfadet... Une histoire fort sympathique et plaisante et un dessin qui ne l'est pas moins. En plus certains cadrages donnent du mouvement et pour un album jeunesse c'est plutôt osé mais bienvenu.

26 3 2013
   

Un sympathique album jeunesse du non moins sympathique Alfred mais qui ne me marquera pas à vie.

En effet, en ouvrant cet album, on a le droit a un petit récit pour la jeunesse, pas très original, assez frais, tout mignon. L'histoire est assez courte et simpliste, avec comme souvent, quelques éléments plus "graves" en filigranes : je pense que le scénario peut facilement plaire aux petits qui y reviendront.

Le dessin quant à lui, est assez sympa (surtout l'illustration de couverture) : dans un style assez personnel, très coloré, mais quand même lisible.

Un petit album qui a tout pour ravir vos enfants...

2 1 2006
   

C'est essentiellement grâce à la superbe couverture de Octave et le Cachalot que j'ai acheté cette série : j'avais bien pris en compte qu'il s'agissait d'une série pour enfants, qu'il n'y avait qu'une trentaine de pages par album et que ça se lirait sûrement très vite. Mais je n'ai pas été déçu car je savais à quoi m'attendre (et puis je les ai achetés aussi parce que les couvertures ont aussi plu à ma fille et qu'elle me disait qu'elle "voulait les poissons").
Le dessin à l'intérieur est moins superbe que les couvertures mais il est très bon quand même. J'aime d'ailleurs plus les couleurs du premier tome que du second. C'est joli, agréable à lire et à regarder.
Alors oui, ça s'adresse aux enfants, et surtout oui ça se lit très vite. Ce premier tome donne l'impression d'être une histoire courte qui aurait pu tenir en 10 pages. Mais justement je lui trouve beaucoup de charme dans sa simplicité, sa beauté et... et un petit truc que je ne saurais définir mais qui m'a plu, sans doute le plaisir en imaginant le moment où je lirais cette histoire à ma fille. Et justement, je lui ai lu, et plusieurs fois même, et elle a adoré, et elle redemande "le Cassalot" !
Bref, si vous avez des enfants, que vous aimez les jolies BDs et les histoires simples mais pleines de charme, Octave est un bon choix.

2 1 2006
   

Très jolie histoire que celle d’Octave et du cachalot qui nous conte l’imaginaire d’un enfant amené à surmonter ses peurs. J’ai été touché par cette histoire simple mais pas dénuée d’intérêt. D’Alfred, j’avais lu Abraxas, la Digue ou encore Le chant du Coq. Avec Octave, il a su adapter son style graphique sans rien perdre de sa personnalité. Bref, cet album destiné aux plus jeunes pourrait bien ne pas vous laisser indifférent! :)

19 1 2005
   

Octave est un petit garçon qui habite face à la mer, mais il la déteste car c’est froid, ça mouille, ça pu et son père s'y est noyé. Lorsqu'un jour un cachalot lui demande de l'aide pour retourner à la mer.
Comme on peut le voir c'est une histoire très simple destinée au tout petit, mais c'est avant tout une histoire merveillese et affectueuse. La tendresse du scénario est renforcée par la facture très expressive et poétique d'Alfred… très peu voire pas de traits de contour, mais beaucoup de couleur, un univers enfantin très coloré, saturé et contrasté.

Bref, c'est une très belle histoire qui nous montre encore les qualité d'Alfred et qui somme toute assez traditionnellle mais très attrayante !

22 2 2003
   

j'aime bien alfred en general, son style est agreable et tres personnel.
alors j'ai lu Octave, curieux de voir ce qu'Alfred pouvait faire pour des enfants.
le dessin est tres different de ce qu'on a l'habitude de voir avec Alfred, mais il est plutot mignon. C'est nickel pour les enfants je pense.
mais mon probleme avec cette bd vient du scenar en lui meme et du public visé. J'ai envie de dire que les personnes qui seront interessées par cette bd (ormis les fans absolus d'Alfred) seront les parents d'enfants en bas age, histoire de lui raconter une histoire. Je vois mal un enfant sachant bien lire reussir à s'interesser par une histoire aussi simpliste, sans la moindre originalité (sauf peut etre dans la narration, ok)
bref, je suis vraiment deçu par ce 1er album...

CoeurDePat :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de CoeurDePatReflet de l'avatar de CoeurDePat
19 2 2003
   

J'aime beaucoup ce que fait Alfred, cet album-ci inclus. Le dessin, très personnel, est également très joli. On reconnait bien certaines de ses "habitudes", mais elles sont ici largement adoucies. Ainsi le côté caricatural, difforme et grotesque des personnages est largement lissé pour donner un résultat à la fois caricatural, atypique et doux. De plus les couleurs, assez particulières, rendent vraiment bien. On remarquera le travail et le soin particulier apporté aux planches traitant du rêve d'Octave.
Soyons abrupts : l'histoire quant à elle est pour les gamins. Elle est en effet très simple, et si elle comporte bien une logique, ce n'est pas celle d'un album "pour adulte". Il ne s'agit pas là d'une critique, simplement d'une observation. Pour sympathique qu'il est, cet album ne remplira pas les attentes qu'un lecteur adulte peut avoir, tout simplement parce qu'il n'est pas fait pour cela. Il faut le lire en ayant à l'esprit qu'il est destiné à un public jeune, et on peut alors se laisser emporter par son ton particulier, hésitant entre rêverie et action.
Au final j'ai pris plaisir à lire "Octave et le cachalot", mais je n'en recommande la lecture qu'à ceux qui sont prêts à retrouver l'espace d'un moment une âme d'enfant.

(Ah, et la mouette apparaît aussi dans l'album, si si, regardez bien)