46 504 Avis BD |20 165 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 1 : Torticolis et Deltoïdes
 

Ocean City, tome 1 : Torticolis et Deltoïdes

 
 

Résumé

Ocean City, tome 1 : Torticolis et DeltoïdesAfin d'acceder au résumé de Ocean City, tome 1 : Torticolis et Deltoïdes, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Ocean City, tome 1 : Torticolis et Deltoïdesun seul reproche pour ce thriller : le 1er tome, bien que prometteur, reste un peu vide.

le decors est posé, mais on ne voit pas du tout la finalité, le but de l'histoire. Chauvel nous avait pourtant habitué à de meilleures entrées en matiere.

c'est un peu dommage quand on voit la qualité graphique du dessineux, et le talent du scenareux dans la gestion de la mise en page.
certaines pages sont vraiment sympa, le ton est assez decallé.
Louis, gros dur de la mafia à qui il arrive des problemes en cascade est somme toute assez sympatique.

je suis persuadé que le tome suivant sera bien meilleur.
à suivre donc.


Chronique rédigée par Kael le 21/08/2002
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de KaelReflet de l'avatar de Kael
Statistiques posteur :
  • 313 (97,20 %)
  • 4 (1,24 %)
  • 5 (1,55 %)
  • Total : 322 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 3,00 Originalité
  • Scénario : 3,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,78 13,78 13,78
Acheter d'occasion : 2,98
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Aout 2001

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Ocean City, tome 1 : Torticolis et Deltoïdes, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

2 5 2016
   

J’ai bien aimé ce premier album. Puisqu’il nous propose de rentrer dans l’intimité d’un petit mafieux. Louis est un de ces usuriers qui finalement, se comportent comme n’importe quel salarié respectable : après une journée de travail, il rentre à la maison dans sa petite banlieue, pour retrouver femme et enfants. Sauf que là, son fils de 20 ans n’est pas rentré et bobonne s’inquiète. Celle qui ignore tout des activités de son mari a une réaction presque normale en voulant prévenir la police de cette disparition. Pour éviter de voir débarquer les flics chez lui, notre mafieux se met en quête seul de son rejeton. Et à partir de là, tout va s’enchainer d’une mauvaise façon. J’ai beaucoup aimé cette idée de présenter ce concept d’une vie « normale » d’un petit truand, cette normalité étant remise en cause justement lorsque Louis tente de se comporter en père comme les autres. J’ai également apprécié la construction du récit : on commence à se concentrer sur Louis, pour nous présenter ses problèmes familiaux et sa façon de les résoudre, puis on passe ensuite à un autre personnage, Norman, dont le comportement aura également un impact non négligeable sur la vie très rangée de notre Louis. Sous ses airs très sages, notamment grâce à ce dessin réaliste sans grand éclat, Chauvel développe des personnalités très nuancées et proposent une histoire dans laquelle on ne sait plus très bien qui sont les méchants et les gentils, ni d’ailleurs si cette vision très manichéenne doit être appliquée dans ce monde très réaliste. Grâce en plus aux dernières pages de l’ouvrage, on a véritablement envie de découvrir la suite, signe que la narration est plutôt réussie et que le scénario fonctionne bien.