46 504 Avis BD |20 165 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 1 : Le fou de dieu
 

Novikov, tome 1 : Le fou de dieu

 
 

Résumé

Novikov, tome 1 : Le fou de dieuAfin d'acceder au résumé de Novikov, tome 1 : Le fou de dieu, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Novikov, tome 1 : Le fou de dieuTrès bon postulat de départ : une enquête policière dans la Russie impériale.
Si le religieux est bien présent , le côté "Polar" revendiqué par l'éditeur l'emporte bel et bien et le lecteur n'en peut que s'en réjouir.

Suffisamment dense et présentant des personnages assez ambigus, Novikov séduit.

MAIS : l'album se révèle peu accrocheur au niveau esthétique. Si le dessin est plus qu'honnête, la mise en couleur est froide et métallique. Les artifices numériques montrent leurs limites dans les nombreux effets de lumière.

48 pages de bonne lecture néanmoins. A confirmer.


Chronique rédigée par LYmagier le 17/06/2006
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de LYmagierReflet de l'avatar de LYmagier
Statistiques posteur :
  • 2911 (92,44 %)
  • 154 (4,89 %)
  • 84 (2,67 %)
  • Total : 3149 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,00 Dessin
 
Acheter neuf : 9,88 9,88 9,88
Acheter d'occasion : 1,04
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Mars 2005

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Novikov, tome 1 : Le fou de dieu, lui attribuant une note moyenne de 3,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

16 12 2007
   

Novikov est un polar historique se déroulant dans l'Empire russe du XIXème siècle. C'est donc déjà une série précieuse étant donné le lieu et la période à laquelle elle prend place.

Cela dit ces circonstances de temps et de lieu particulières constituent la seule originalité de la série. Pour le reste, les poncifs du genre ne manquent pas. Ce n'est pas un mal en soit mais c'est ce qui fait rentrer Novikov dans le rang.

La première affaire se déroule sur 2 tomes. Celui-ci présente les principaux protagonistes impliqués dans les meurtres et dessine les contours de l'enquête du fringuant officier de la police impériale qu'est Novikov. Mine de rien l'album possède une substance assez riche pour un 46 pages même si on regrette que ce soit parfois au prix de quelques transitions abruptes.

Le héros est lui sympathique sans être un monument de charisme. Un investigateur séducteur mais assez brut de décoffrage qui doit endurer les contraintes que sa hierarchie, tenue par la haute société en cause dans l'affaire, lui impose.

Pour finir les dessins sont agréable à l'oeil même si très classiques. Les détails historiques sont bien présents (vêtement, architecture...). En revanche les effets de lumière rajoutés numériquement gâchent certaines cases. Quelle idée saugrenue ?!

Novikov est donc une série sympathique à suivre...