46 587 Avis BD |20 209 Albums BD | 7 890 séries BD
Accueil
Tome 1 : Mémoire Vive
 

Nomad, tome 1 : Mémoire Vive

 
 

Résumé

Nomad, tome 1 : Mémoire ViveAfin d'acceder au résumé de Nomad, tome 1 : Mémoire Vive, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Nomad, tome 1 : Mémoire ViveCe premier tome est vraiment tres bon à tous points de vue.

tout d'abord, c'est graphiquement tres beau, tres aéré, tres frais, et pourtant tres precis. Vraiment, j'aime beaucoup ce style. Les influences mangas sont bien digérées par les 2 dessineux (dont Buchet, qu'on ne présente plus grace à Sillage).

Morvan, qu'on ne présente plus lui aussi grace à ses nombreuses series d'exception, réussis à donner une dynamique incroyable dès le premier album. Le format de cette BD permet à ce 1er tome de partir sur de bonnes bases, sans se precipiter, et d'entrer pourtant tres vite dans le vif du sujet.

Ce manga french touch est tout simplement genial. Bien meilleur que Akira selon moi...


Chronique rédigée par Kael le 10/07/2002
 
 
Statistiques posteur :
  • 313 (97,20 %)
  • 4 (1,24 %)
  • 5 (1,55 %)
  • Total : 322 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 14,24 14,24 14,24
Acheter d'occasion : 9,95
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.80
Dépôt légal : Aout 1994

Avis des lecteurs

5 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Nomad, tome 1 : Mémoire Vive, lui attribuant une note moyenne de 3,80/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

19 4 2013
   

J'ai beaucoup aimé l'originalité du concept : un jeune homme Arrouan, a cette faculté d'être "connecté" avec les machines, les gens et tous les objets de son environnement. Pour ces facultés, il est utilisé à des fins militaires et quand il s'échappe, c'est un grand nombre de personnes qui se lancent à sa recherche. Les origines d'Arrouan, et celles de ses étranges capacités, sont pour l'instant incconues, mais cela ne nuit en aucun cas à la compréhension de l'histoire, qui met en place un situation originale, qui prend place dans un monde de science fiction parfaitement imaginé.

Les dessins et les couleurs pétantes font partie intégrante de la qualité de cet ouvrage, et les visages notamment, bien que peu expressif, laissent deviner la finesse du coup de crayon. C'est une aventure originale, qui laisse beaucoup de place à l'action, et qui se permet quelques éléments de surprise intéressant.

Certes, certains passages sont traités un peu rapidement, certaines idées peuvent paraître plus communes, mais dans l'ensemble, ca se tient et c'est assez intrigant. De plus, les seconds rôles "assurent" et il y a une vraie consistance dans cette histoire. On se dirige donc confiant vers le deuxième tome qui devrait nous apporter les réponses qui nous manquent, ce qui est assez normal dans un premier album.

15 1 2013
   

Je relis cette (vieille) série à l'occasion de la sortie de "Nomad 2.0" courant février.

Ce premier tome était à l'époque une bonne surprise, Glénat venait de sortir "Akira" et "Appleseed" et avait décidé de lancer ce manga à la française: Buchet et Savoia au dessin et Morvan au scénario. Je doute que cette BD ait eu un gros succès car au final ce n'est ni un manga ni une BD européenne au format qu'on avait l'habitude de voir dans les années 90.

On l'aura compris "Nomad" était à l'époque assez novateur par son format. L'histoire était quant à elle palpitante et bourrée d'action. Il faut dire que cette chasse à l'homme futuriste s'y prêtait particulièrement bien.

Le dessin va en s'améliorant au fil des pages, clair, net, il se marie à merveille avec le format. Un petit bémol pour le personnage qui parle russe, mettre les "e" et les "r" à l'envers ne fait pas plus "cyrillique", juste un peu moins beau.
Les couleurs sont vives et harmonieuses malgré (ou grâce selon de quel point de vue on se place) à l'utilisation de l'ordinateur.

Je re-découvre cette BD, malheureusement un peu oubliée. Il me semble avoir lu que le format de la suite va différer, à voir.

17 7 2008
   

Au moment où je la lis, cette série n'est plus de toute première jeunesse et pourtant, à la lecture de ce manga à la française, difficile de s'en apercevoir !

Le scénario est dynamique, original, complexe mais facile à suivre, aux personnages intrigants attachants et avec de vraies caractères et des psychologies développées.
Un contexte Geo-politique fouillé, un futur proche intéressant à mi chemin entre un monde High-Tech de type "Akira" et la banalité d'un futur où de nouvelles technologies pointent tout juste le bout de leurs nez.
Cet album qui nous promène sur de nombreux continents ne souffre d'aucun manque d'identité nationale pour les diverses peuplades et chacune est aisément reconnaissable sans tomber dans une caricature outrancière. Les morphotypes sont bien respectés tout en gardant ce style manga qui pêche souvent par ce coté et des personnages habituellement trop identiques. La touche de nos dessinateurs français est là et est très agréable.

Le scénario nous plonge très rapidement dans l'action et ne nous laisse pas le temps de nous interroger sur ce qui nous a fait ouvrir ces pages. Le rythme est parfaitement géré avec une belle apothéose en fin d'album, mâtinée d'un zeste de shaker de Matrix et Alien…
Avec tout ça on a vraiment envie de lire la suite !

Le tout est porté par un dessin dynamique, clair, à la ligne pure et aux perspectives étourdissantes.
Les couleurs, lumineuses et contrastées servent à merveille cet album par des choix judicieux qui mettent parfaitement en valeur les divers emplacements, technologies et culture.

Vraiment du bon boulot pour ceux qui aiment le policier futuriste très High Tech.

6 12 2002
   

Vraiment pas mal, ce premier album d'une série vraiment particulière ! Particulière dans son approche, son format (pas un très bon plan commercial d'ailleurs : les fans de manga ne considèrent pas Nomad comme un manga, les adorateurs de la BD franco-belges ne voient pas ça comme de la BD), sa trame scénaristique.

Ne vous fiez donc pas au format, et jetez vous donc dans la lecture de ce premier tome, qui met en place une intrigue complexe autour d'un concept vraiment original !

Morvan au scénario, c'est de toute façon synonyme de grande mise en scène, qui fait très bien passer le dessin de Savoia encore un peu hésitant, mais dont l'évolution va être étonnante en seulement 5 tomes.

Les personnages sont vraiment attachants, et poursuivent tous un but personnel qui justifie la plupart de leurs actes. Pas manichéenne, cette série nous fait en effet découvrir les différentes facettes des protagonistes de l'histoire au fil de la lecture... et on n'est pas au bout de nos surprise !

L'ensemble est très bien rythmé, et nous donne envie d'en savoir plus, toujours plus. Un bon plan :-)

Le dessin de Savoia est quant à lui assez fin, d'inspiration manga mais emprunt d'un style européen tout de même. Comme je l'ai déjà dis, il évoluera très vite au fur et à mesure de la série.

En bref, un premier album qui donne vraiment envie de lire la suite :-)