46 526 Avis BD |20 175 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Nirvana en bandes dessinées
 

Nirvana en bandes dessinées

 
 

Résumé

Nirvana en bandes dessinéesAfin d'acceder au résumé de Nirvana en bandes dessinées, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Nirvana en bandes dessinéesJ'aime autant annoncer d'emblée la couleur : je fais partie de la "génération Nirvana", mais pas celle qui a découvert avec eux les délices des guitares saturées et des batteurs-cogneurs... A 14 ans, j'emmerde royalement mes parents avec la vague de groupes Punk français. A 20 ans, un pote qui séjourne en Angleterre m'envoie la K7 d'un groupe dont l'album "sonne bizarre" : ce Nervermind dont le titre résonne comme un hommage aux Pistols...
Et six mois après, je me fends la poire en voyant des dizaines de jeunes "cleans"se précipiter sur les pistes de danse (on ne disait pas encore dancefloor) et pogoter sur Smells like teen spirit, entre deux daubes style Niagara ou autres Indochine... Dans les soirées chez des étudiants, je scrute les discothèques avec la même ironie : des types qui n'ont aucune culture Rock, et encore moins underground, ont trois ou quatre albums qui comportent des guitares saturées : Noir Désir, éventuellement un AC/DC, Rage Against the Machine et ce fameux album bleu où un bébé nu semble irrésistiblement attiré par un dollar au bout d'un hameçon...
Vingt ans déjà mais tout est encore là, en moi, dans mes tripes (même si c'est fini les trips), dans mon âme, dans mon cœur.

Et ce bouquin alors ? Remarquable ! Excellent si on aime le groupe et suffisamment documenté pour aller au delà des idées reçues si on n'en connaît pas grand chose.
Le seul reproche qu'on pourra faire tient en la redondance des textes et des chapitres illustrés qui leur succèdent. Un procédé narratif qui s'avère donc un peu répétitif. Mais comme les dessins sont bons, qu'ils forment un ensemble assez homogène malgré les différences de style et qu'ils collent à merveille à ces tranches de vie, c'est à mes yeux une réussite.
On peut donc saluer le travail, dans leur ordre d'apparition, d'Ictus (couv'), Mr. Tifabar, Simon Léturgie, Achile, Fabio Pellegrino, François Duprat, Domas, Marie Clémence Gautier, Julien Akita, Vincent Trannoy, Jena, Khaz, Ammo, Nadège Bories, Bor, Thomas Pons, Alexis Horrelou, Antoine Lamoureux, Jonathan Jourdenais, Matthieu Gaillard.

En résumé, si vous aimez le groupe, foncez, ressortez les Live at Reading et le Live & Loud de MTV et régalez-vous.


Chronique rédigée par Hellspawn le 06/07/2011
 
 
Avis de :Une excellente BD ! Note de l'album : 4,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de HellspawnReflet de l'avatar de Hellspawn
Statistiques posteur :
  • 446 (38,99 %)
  • 689 (60,23 %)
  • 9 (0,79 %)
  • Total : 1144 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 24,13 24,13 24,13
Acheter d'occasion : 18,39
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Novembre 2009