46 543 Avis BD |20 181 Albums BD | 7 885 séries BD
Accueil
Tome 3 : Alpha
 

Niourk, tome 3 : Alpha

 
 

Résumé

Niourk, tome 3 : AlphaAfin d'acceder au résumé de Niourk, tome 3 : Alpha, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Niourk, tome 3 : AlphaCette conclusion de série est vraiment à la hauteur de ce qui nous a été présenté jusque-là : l’enfant noir est toujours en chasse de nourriture dans ce New York dévasté, dans lequel il ne subsiste que des robots, héritage d’une humanité éteinte. Enfin, pas tout à fait, puisque Doc, Tamoe et Coffy sont bien des humains, mais venus de mars… La rencontre entre l’enfant-noir primitif et ces humains marsiens (et non martiens) sera l’occasion pour Vatine de faire toute la lumière sur ce qui s’est passé sur Terre, revenant en détail sur les raisons de cette planète dépeuplée, et sur les origines des « monstres » rencontrés dans les tomes précédents. Tout cela aurait pu s’arrêter là : on avait nos réponses à nos questions, c’est assez clair, et l’ensemble met en évidence le message autour des inconséquences de l’homme qui l’ont conduit à sa propre perte, la planète qu’il pourrissait s’étant rebellé. Il reste ici ou là des petites incohérences, notamment sur le fait que la tribu de l’enfant noir était assez restreinte dès le premier tome et je doute qu’il y avait suffisamment d’individus pour assurer la survie de l’espèce pendant toutes ces années. Par ailleurs, on comprends que l’Enfant-Noir est donc bien issu de cette fameuse tribu et on se demande bien ce que sont devenus ses parents. Enfin, même si le vin se bonifie avec l’âge, je n’aurais pas aimé goûté cette bouteille du premier tome, puisque la date de péremption devait déjà être dépassée depuis quelques centaines d’années déjà. A part ces quelques éléments, on nous offre ici un joli moment de science-fiction, et la talent narratif de Vatine nous permet de l’apprécier, nous faisant abandonner l’idée qu’il s’agit ici d’une adaptation, ce qui est le challenge quand on se prête à ce type d’exercice.

Mais au-delà de ces éléments, le récit devient surprenant, en ajoutant du fantastique à la science-fiction, notre enfant-noir devient Alpha, et acquiert d’un seul coup des super-pouvoirs, un plus d’une super-connaissance. A vrai dire, j’ai eu un peu peur de certaines idées : la folie n’était pas loin. Mais Vatine présente cela avec fluidité et finalement, on se retrouve avec un super-héros qui n’a rien de choquant. Il y a beaucoup de surprises là-dedans, et peu de déception, si ce n’est celle de ne pas voir Alpha utiliser ses connaissances en clonage pour le seul véritable ami qu’il a eu dans cette aventure.

L’idée peut paraître un peu folle, mais Vatine la rend juste audacieuse, et si l’enfant-noir était attachant, le voilà qui devient intrigant et indispensable.


Chronique rédigée par gdev le 03/04/2017
 
 
Statistiques posteur :
  • 3285 (74,22 %)
  • 367 (8,29 %)
  • 774 (17,49 %)
  • Total : 4426 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 4,00 Note générale
  • Originalité : 4,00 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 4,00 Dessin
 
Acheter neuf : 14,16 14,16 14,16
Acheter d'occasion : 30,15
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 4.00
Dépôt légal : Septembre 2015