45 555 Avis BD |19 699 Albums BD | 7 783 séries BD
Accueil
Tome 1 : Métamorphose
 

Ms Marvel, tome 1 : Métamorphose

 
 

Résumé

Ms Marvel, tome 1 : MétamorphoseAfin d'acceder au résumé de Ms Marvel, tome 1 : Métamorphose, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Ms Marvel, tome 1 : MétamorphoseAprès Black Widow et Moon Knight, Panini nous propose une autre série « All-New Marvel NOW » qui présente un tout nouveau personnage dans le costume de cette héroïne qui a abandonné le titre de Ms. Marvel pour celui de Captain Marvel. Mais le gros buzz qui entoure cette saga est que la place vacante a été prise par une jeune fille de confession musulmane. Heureusement, Marvel a eu la bonne idée de confier l’écriture de la série à G. Willow Wilson, une femme qui s’est elle-même convertie à l’islam.

Ce premier tome invite donc à suivre les pas de Kamala Khan, une adolescente d’origine pakistanaise, fan de comics en général et de Ms. Marvel en particulier. Lors d’une balade nocturne particulièrement brumeuse, la jeune fille se découvre des pouvoirs et décide d’aider son prochain comme son idole. De l’apprentissage de ses nouveaux pouvoirs à la création du costume, en passant par les inévitables doutes, le lecteur a donc droit aux éléments classiques du genre, mais l’approche est très fun, parfaitement maîtrisée et parsemée d’humour.

Si ses débuts en tant que super-héroïne sont très bien écrits, la quête identitaire de l’héroïne est également très bien développée. Comme toute adolescente, Kamala se cherche et aspire à plus de liberté. Outre les conflits classiques avec les parents et les problèmes habituels de lycéens, la jeune fille doit également faire face à ses origines. Cette plongée au sein d’une famille musulmane modérée vivant dans le New Jersey est abordée de manière très légère et avec beaucoup d’humour. Kamala doit donc non seulement faire face aux problèmes traditionnels liés à l’adolescence et à ses doutes en tant que super-héroïne, elle se retrouve également balancé entre le poids des traditions et son envie d’intégrer une société américaine dont les usages entrent parfois en conflit avec sa culture.

Le résultat est une histoire moderne, pleine de fraîcheur et abordée avec une certaine dérision, qui met en avant des personnages particulièrement attachants et très bien écrits. Visuellement, le dessin d’Adrian Alphona, qui a travaillé sur « Runaways » au côté de Brian K. Vaughan, sert admirablement le récit. De plus, la colorisation de Ian Herring contribue également à plonger l’ensemble dans l’ambiance adéquate.

Bien plus qu’une héroïne de confession musulmane, Ms. Marvel est une saga facile d’accès, assez « teenager », qui fait souffler un vent de fraîcheur particulièrement agréable au sein de l’univers Marvel.

Vivement le deuxième tome de cette saga !


Chronique rédigée par yvan le 21/04/2015
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de yvanReflet de l'avatar de yvan
Statistiques posteur :
  • 2374 (58,34 %)
  • 1123 (27,60 %)
  • 572 (14,06 %)
  • Total : 4069 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 4,00 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 14,25 14,25 14,25
Acheter d'occasion : 15,44
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.00
Dépôt légal : Février 2015

Avis des lecteurs

3 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Ms Marvel, tome 1 : Métamorphose, lui attribuant une note moyenne de 3,00/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

21 4 2018
   

Marvel a une nouvelle fois décidé de remettre les compteurs à zéro pour que les lecteurs n'aient pas à maîtriser un background de plusieurs décennies. All-New Marvel Now, voilà le nom de ce nouveau départ comparable à ce qu'on avait connu avec Ultimate il y a plusieurs années. Et pour l'album qui nous préoccupe ici, c'est le personnage de Miss Marvel qui est rebooté.

Miss Marvel, cela ne vous évoque rien ? Rassurez-vous, rien d'anormal. On ne peut pas dire que ce soit un personnage très en vue. A la base elle est une déclinaison féminine du personnage surpuissant de Captain Marvel - rappelons que l'éditeur américain avait aussi lancé Miss Hulk, Spider-Woman et autres Miss Chose (eh oui). On a donc une nouvelle Miss Marvel qui fait son apparition, et pour varier les plaisirs c'est une adolescente de confession musulmane et qui vit dans le New Jersey. Volonté de Marvel de coller à son époque et de diversifier son fond de super-héros, donc.

Le dessin est très sympa, avec une mise en couleurs particulièrement soignée. L'ensemble laisse une impression nettement plus léchée que pour nombre de comics, ce qui pourrait séduire des lecteurs fréquentant surtout les cercles de la bande dessinée franco-belge.

Pour le scénario, "Ms Marvel" joue vraiment la carte du public adolescent. Le personnage principal est une toute jeune fille, avec les problématiques liées à son âge et son origine immigrée. Les attentes de sa famille pakistanaise, le décalage avec le mode de vie occidental des jeunes de son lycée et les relations amoureuses qui ne se disent pas : tout cela parlera sans doute au jeune public. Les lecteurs adultes se sentiront un peu moins concernés et pourront trouver un brin de mièvrerie à ce premier tome gentillet. Cela dit la lecture est agréable et des lycéennes trouveraient certainement cela très réussi.

Pas mal, mais le lecteur régulier de comics aura peut-être un peu du mal à s'identifier à cette jeune Miss Marvel. En revanche, pour un cadeau à une jeune cousine ou à une nièce, c'est plutôt une bonne adresse.

18 12 2016
   

On pourrait pérorer des heures sur le fait que, pour endosser l’identité de Ms. Marvel, on prenne Kamala Khan, une jeune fille issue de l’immigration et de confession musulmane. On pourrait se dire qu’enfin, ce ne sont plus uniquement des WASP qui sont des super-héros, mais que les profils sont désormais issues d’une riche diversité. Et c’est vrai. Sauf qu’ici, c’est mal fait. Parce que l’on insiste trop sur cet aspect et parce que du coup, ca en deviendrait presque cliché : depuis les moquerie sur le voile de sa copine jusqu’aux préjugés sur le mode de vie de la jeune fille… certes c’est important, mais ca n’a strictement rien à faire ici. En fait, l’auteur en fait des caisses dans ce registre et ca en devient lourd et maladroit. Si le message que l’on voulu faire passer est oplutôt louable et permet de dépoussiérer quelques idées d’un autre temps (les super-pouvoirs ne sont pas réservés à une partie de la population uniquement) , le discours parfois trop insistant passe mal, peut-être justement parce que lorsque l’on nous parle de super-héros, on se fout pas mal qu’il soit blanc, noir, asiatique, homme, femme, protestant, catholique ou bouddhiste… Pourquoi, dans ce cas, faut-il vraiment nous servir cette caricature de famille musulmane ?

Ensuite, sur le scénario, on nous propose rien de vraiment nouveau. Une jeune fille se découvre des super-pouvoirs, essaye de les apprivoiser, puis va les mettre au service de la justice. C’est une trame usée jusqu’à la corde, avec ici quelques enchaînements peu inspirés : pourquoi ce nuage ne donne-t-il des super-pouvoirs qu’à Kamala et pas à ses camarades qui sont dans le même secteur ? Pourquoi devient-elle blonde et blanche lorsqu’elle devient Ms.Marvel (aïe, la belle volonté initiale semble vite abandonnée) ? Et c’est quoi, cette histoire un peu ridicule autour de cet ingénieur, et de ce Bruno, et de son frère… Tout cela me semble bien peu mature et bien peu convaincant.

Enfin, le dessin est également décevant. Les proportions sont grotesques (notamment celles du père de Kamala) à tel point que le dessin pourrait passer pour de la caricature vite faite, les fonds de vignettes sont monochromes et ne présentes presque pas d’arrière-plan, les décors sont dessiné à la va-vite et surtout, les scènes qui sont censés est pleine de dynamisme, comme seules savent le faire ces comics sur les super-héros, semblent des plus statiques. Je passe rapidement sur les super-pouvoirs de Ms. Marvel, qui dans ce contexte, ont du mal à véritablement se démarquer et donc marquer.

Bref, une grosse déception, tant graphique que scénaristique.