46 098 Avis BD |19 967 Albums BD | 7 839 séries BD
Accueil
Mortelle Riviera
 
Note moyenne de la série : 3.33

Mortelle Riviera

Mortelle Riviera est une série BD qui est ou a été éditée chez Glénat.
Bartoll (Scénariste), Legrain (Dessinateur) ont travaillé sur cette bande dessinée.

Mortelle Riviera est parue initialement en Mars 2007, le plus récent album référencé sur Coin BD datant de Mai 2008.

A ce jour, 3 albums BD concernant Mortelle Riviera sont référencés dans notre base, et 3 avis BD lui attribuent une note moyenne de 3,33/5.

 

  • Statut : Série terminée
  • Type d'histoire : Histoire en plusieurs tomes
  • Albums parus : 3

 
Aucun mot-clé n'a été défini. Ajoutez-en !
 
Ajouter un album à cette série
 
 
Evolution de la série Mortelle Riviera au fil des tomes :
Evolution de la série Mortelle Riviera au fil des tomes
Export Graphique de l'évolution de la série
 

Mortelle Riviera, tome 1 : La candidate

Note moyenne de l'album : 3,50
Mars 2007
 
Lors de l’enterrement de sa mère, la jeune avocate Alix revoit son père. Son père ?… Romuald des Maures, député-maire depuis 40 ans de la petite ville de Saint-Monts-le-Flots sise le long de la « Riviera française ». Sur l’insistance de Romuald, Alix accepte d’installer son bureau d’avocat dans la cité. Mais, rapidement, Alix va se rendre compte que son père agit en véritable potentat, est associé à un businessman pas du tout... [suite du résumé]
 
 

Mortelle Riviera, tome 2 : L'élue

Note moyenne de l'album : 3,50
Mars 2007
 
Nous sommes dans le sud de la France... un sud qui peut charmer par son soleil, ses cigales... mais qui possède aussi son lot de magouilles. Une petit ville qui vit sous la gestion du député-maire local. Un homme qui coule des jours heureux, si ce n'était qu'il vit au milieu d'infâmes combines. Sa fille, jeune avocate, s'y installe un jour. Se rendant compte des turpitudes, des alliances sordides auxquelles est mêlé volontairement son père,... [suite du résumé]
 
 

Mortelle Riviera, tome 3 : La défunte

Note moyenne de l'album : 3,00
Mai 2008
 
Le sud. Le soleil et quelques bourgades tranquilles qui s’y dorent, échappant encore –mais pour combien de temps ?- aux nombreuses lignes d’immeubles en béton qui bordent et défigurent la « riviera ». Saint-Mont-les-Flots est l’une d’elles ; une sorte de petite perle de verdure en bord de mer. Mais cette petite commune intéresse la mafia qui voudrait « bétonner » l’ensemble pour le rendre touristique et –surtout- fortement... [suite du résumé]