45 515 Avis BD |19 677 Albums BD | 7 779 séries BD
Accueil
Tome 2 : L'échine du dragon
 

Moréa, tome 2 : L'échine du dragon

 
 

Résumé

Moréa, tome 2 : L'échine du dragonAfin d'acceder au résumé de Moréa, tome 2 : L'échine du dragon, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Moréa, tome 2 : L'échine du dragonQue dire que de ce second tome ? Et bien on peut enfin dire que Moréa est un échec de la part d'Arleston, dommage, car après le tome 1 très moyen on pouvait s'attendre à un album plein de pêche qui relance l'histoire et nous propose une aventure interessante et palpitante...

Mais au lieu de ça on se retrouve dans une énigme de courte haleine et dès déjà la fin de cet album on sent que ça ne va pas tarder à se terminer ! En fait je pense qu'Arleston va faire des one-shot avec cette série, chose qu'il n'a jamais fait auparavant, et il faut avouer qu'il est pas doué pour ça :)

Les dessins qui rattrapaient le niveau général ont perdu de leur clarté et de leur beauté, à cause de seulement la mise en couleur à l'ordi ! Moi qui trouvait que Bonino faisait des couleurs trop pâles !

voilà qu'il y a Arpin avec des couleurs trop foncés ! il arrive même à rendre le dessin tellement sombre qu'on y voit rien dans certains endroits où se trouve Moréa !


Chronique rédigée par Charly le 29/06/2002
 
 
Avis de :Une BD sans intérêt ! Note de l'album : 1,00
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de CharlyReflet de l'avatar de Charly
Statistiques posteur :
  • 357 (94,44 %)
  • 5 (1,32 %)
  • 16 (4,23 %)
  • Total : 378 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 1,00 Note générale
  • Originalité : 1,00 Originalité
  • Scénario : 1,00 Scénario
  • Dessin : 2,00 Dessin
 
Acheter neuf : 13,02 13,02 13,02
Acheter d'occasion : 13,36
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 1.88
Dépôt légal : Juin 2002

Avis des lecteurs

4 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Moréa, tome 2 : L'échine du dragon, lui attribuant une note moyenne de 1,88/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

29 12 2017
   

Autant j’avais excusé le premier tome justement parce que c’était le premier tome autant celui-là je ne peux pas.

Arleston reprend les mêmes personnages et les mêmes décors pour rempiler dans une nouvelle mission. Cette fois ci attaque de la DWC et Moréa accompagnée de Terkio partent pour les USA. Rien ne prend. Ni les personnages, ni le contexte, ni l’humour qui tombe complétement à plat. Il reste heureusement une histoire qui se lit très vite grâce à un déluge d’action. On ne passe pas un bon moment, mais au moins c’est vite fait.

Le dessin est agréable sans plus…

22 6 2009
   

Le premier album était une mise en place, et se suffisait à lui-même, avec une première intrigue tenant sur un volume.

Celui-ci commence une autre piste narrative : la DWC est de nouveau attaquée, cette fois par le vol d'une bactérie destinée à la terra formation de Mars. Cet évènement initial est le prétexte à une nouvelle série de péripéties enchainées à toute vitesse, toujours sans prétention à la crédibilité... La grosse différence se situe à la fin, où l'auteur ouvre une nouvelle perspective. La suite prendra-t-elle enfin de l'ampleur ?

Cette BD se conforme à son objectif et à sa cible marketing, sans une once d'originalité. Malgré l'action omniprésente, on commence à s'ennuyer, et c'est à peine si on s'intéresse au sort de l'héroïne, qui ne s'annonce pourtant pas brillant... Peut-être que si elle n'était pas si fade...

Dessin toujours dynamique, mais moins détaillé, et plus typé informatique... Dans l'ensemble, moins convaincant. Si le seul point fort décline...

Cet opus se lit encore plus vite que le premier, grâce à cela on arrive encore au bout, mais je suis inquiet pour la suite !

17 8 2005
   

Ce deuxième tome est dans la lignée du précédent.

Arleston nous dévoile un peu plus l’univers et met l’accent sur l’action. Morea et le chevalier Terkio sont tous les deux assez intrépides et vont se lancer dans une course poursuite qui ne les mèneront pas forcément là où ils le pensaient. Au final, ça bouge pas mal mais il ne se passe pas grand-chose. Est-ce qu’Arleston continue la mise en place de ses personnages et de son univers dans ce deuxième tome ?

Le dessin est égal à celui du premier tome. Les couleurs sont toujours aussi chatoyantes.

Un deuxième tome qui se lit bien, distrayant.