46 557 Avis BD |20 190 Albums BD | 7 887 séries BD
Accueil
Tome 1 : Souvenirs de la guerre civile
 

Montserrat, tome 1 : Souvenirs de la guerre civile

 
 

Résumé

Montserrat, tome 1 : Souvenirs de la guerre civileAfin d'acceder au résumé de Montserrat, tome 1 : Souvenirs de la guerre civile, merci d'activer Javascript.

 

avis bd

Planche de Montserrat, tome 1 : Souvenirs de la guerre civileA ma connaissance très peu d'auteurs européens ont eu une histoire aussi riche que Julio Ribéra.

Né à Barcelone dans les années 1930, il a vécu la guerre civile de façon intense, puisque son père, mobilisé par l'armée, a été fait prisonnier durant de longs mois.

L'auteur se raconte sans pudeur, nous donnant de nombreux détails sur sa vie quotidienne, ses jeux, ses ruses pour procurer à manger à sa famille pendant la période de rationnement...

Fait d'anecdotes mises bout à bout, ce tome est quand même assez poignant, même si le ton de l'auteur n'est en aucun cas misérabiliste.

C'est juste celui d'une personne qui a vécu ça comme un enfant, et qui nous les retranscrit avec ses yeux d'enfant.


Chronique rédigée par Spooky le 11/02/2007
 
 
Avis de :Un bon moment de lecture ! Note de l'album : 3,50
Visitez ma fiche, lisez mes autres avis, comparez vos goûts avec les miens !
Avatar de SpookyReflet de l'avatar de Spooky
Statistiques posteur :
  • 866 (80,26 %)
  • 70 (6,49 %)
  • 143 (13,25 %)
  • Total : 1079 avis
 

Ajout d'avis

 
  • Note du chroniqueur : 3,50 Note générale
  • Originalité : 3,50 Originalité
  • Scénario : 3,50 Scénario
  • Dessin : 3,50 Dessin
 
Acheter neuf : 13,21 13,21 13,21
Acheter d'occasion : 2,79
Modifier
 
Devenez fan de la page Facebook de Coin BD pour suivre notre actualité !
 
Note moyenne de l'album : 3.50
Dépôt légal : Janvier 2004

Avis des lecteurs

2 internautes ont donné leur avis sur l'album BD Montserrat, tome 1 : Souvenirs de la guerre civile, lui attribuant une note moyenne de 3,50/5. La chronique BD ci-dessus est prise en compte dans le calcul de cette moyenne.

29 5 2007
   

C'est ici l'histoire, vraie, du grand illustrateur Julio Ribéra qui, alors à plus de 75 ans (il est né à Barcelone le 20 Mars 1927), s'est retourné sur ses jeunes années et a décidé de nous les conter.
Je suis ainsi entré dans son histoire, une histoire qui a égrené les jours et les nuits d'un enfant confronté à la terreur de la guerre civile.
C'est l'histoire dessinée de sa jeunesse, son mal vivre avant sa fuite d'Espagne vers la France (les tomes 2 et 3) et les rencontres professionnelles qui allaient changer sa vie...
Ribéra se retourne ici sur sa vie, pas marrante du tout dans cette Espagne de la seconde guerre mondiale. J'ai participé à ses joies, ses peurs, ses déceptions, ses envies, sa grande décision aussi : quitter son pays pour la France.
Ce tome m'a aussi montré l'élaboration de ce style graphique si personnel : souple et raide à la fois, réaliste mais ultra-expressif aussi, parfois à la limite de la caricature.
Il y a bien quelques lourdeurs, parfois des répétitions ; mais j'ai savouré ces tranches de vie d'autrefois, graves ou cocasses, et misérables parfois...